Interviews, News

La chronique de Daigo (Arcadia, Mars 2011)

Cette interview est tirée du magazine Arcadia n°130 du mois de Mars 2011. Elle a été faite en compagnie de Morikawa, un senior dans le versus fighting, il s’occupe également d’une salle d’arcade. Tokido est l’invité de ce mois.

[wpcol_1half id= » » class= » » style= » »]

Question du mois : Le mind et le pif, la même chose ?

M : Morikawa
U : Umehara
T : Tokido

M : Ce mois-ci, nous avons un invité.

T : Bonjour, je m’appelle Tokido. Merci pour l’invitation.

U : C’est bien d’avoir des invités de temps en temps, donc je l’ai appelé.

M : Passons à la question du mois, qu’en pensez-vous ?

T : De mon côté c’est clair, j’ai déjà la réponse.

U : Ah oui ? J’aimerais bien l’entendre.

M : Avant que tu ne commences, j’aimerais que nous nous mettions d’accord sur la définition du pif. C’est du janken (papier-caillou-ciseaux) ?

U : Euh oui, c’est quelque chose qui ne change pas selon la personne qui le fait, l’aléatoire.

M : Ok. Ta réponse est-elle toujours aussi claire Tokido ?

T : Le mind et le pif sont bien deux choses différentes. Le janken c’est du pif, on perd ou on gagne. Le mind quant à lui est une prise de risque qui va te donner une bonne opportunité.
En général si ta théorie (de mind) est bonne, tu gagnes. Par exemple si l’adversaire a plus de vie, il va tenter moins de risques, alors que de notre côté, on va essayer de sortir un mouvement audacieux.
Ce mouvement audacieux est appelé mind et pas janken. En gros le pif sort sans raison alors que le mind sort avec un raisonnement derrière.

[/wpcol_1half] [wpcol_1half_end id= » » class= » » style= » »]

M : Je pense de même. Selon la situation : plus ou moins de vie, barre de super pleine ou pas, on va réagir différemment.

U : J’ai deux choses à dire à ce sujet, deux pensées différentes. La première est celle de Tokido, celui qui a la bonne théorie gagne (cf. les habitudes de jeu de son adversaire). La deuxième c’est la chance si les deux adversaires sont du même niveau (exécution, théorie, réflexe).
Pour le mind, il y a de la chance qui rentre en jeu; savoir ce que va faire l’adversaire a des limites, il ne faut pas aller trop loin par moment. Mais quelques fois la chance rentre vraiment en jeu dans des setups particuliers (il parle de SF3.3 avec la super de Chun-Li et le mix up qui suit après).

Question : Les top players ont-ils plus de chance au janken ? Peut-on « voir » le janken ?

T : Non. Si on voit le janken, ce n’est plus du janken. Le vrai janken est complètement hasardeux, il est inconscient, il n’y a aucune raison qui pousse à faire un certain mouvement plus qu’un autre.

U : J’aimerais revenir sur un point, la vitesse de réflexion. Ce facteur temps est important, car si la personne agit vite, l’adversaire n’aura pas le temps de minder. Dans ce cas là, on se rapproche du janken car il n’a pas le temps d’avoir la réflexion nécessaire pour minder.

T : Oui, ça peut ressembler à du janken mais les personnes fortes en mind n’ont pas forcément besoin de réflexion, c’est presque inconscient de voir ce que va faire l’adversaire. Et c’est là que l’on voit la différence entre les bons et les moins bons.

U : Oui, tout à fait d’accord. J’ai bien fait de t’appeler pour cette interview.

[/wpcol_1half_end]


Interviews, News

La chronique de Daigo (Arcadia, Février 2011)

Cette interview est tirée du magazine Arcadia n°129 du mois de Février 2011. Elle a été faite en compagnie de Morikawa, un senior dans le versus fighting (CvS2 entre autres, Mago le désignait comme l’un de ses mentors lors de ses débuts), il s’occupe également d’une salle d’arcade.

Question du mois: Quelle est la première chose à faire lorsque l’on veut appréhender un match-up ?

La question est posée directement à Daigo, et on lui demande également sur quoi il se base lorsqu’il change sa manière de jouer (set up) selon le joueur qu’il a en face.

M: Morikawa
U: Umehara Daigo

[wpcol_1half id= » » class= » » style= » »]M: Personnellement quand j’ai commencé les jeux de combat, je n’ai jamais pensé au match-up, je jouais un peu hasardeusement. Et toi, Daigo, tu pensais dejà à ça dès tes débuts ?

U: Bien sur que non, je jouais aussi un peu au pif. Pour ce qui est des match-up en général, ca vient à partir de petites choses. D’une manière générale, tout le monde connait plus ou moins les match-up.

M: C’est-à-dire ? Peux-tu être plus clair ?

U: En général, tout ce qui est combo. Selon le personnage que tu affrontes, tu dois le changer pour qu’il passe. Le fait de savoir ça, c’est déjà un début de prise de concience du match-up.
Il se peut que la personne qui a posé cette question sur les match-up, réfléchit peut-être un peu trop sur le sujet. L’apprentissage du match-up n’est finalement qu’une répétition de choses simples.

M: Ah oui, je vois ce que tu veux dire.

U: Un autre exemple: les anti-airs. Selon l’adversaire ou le personnage en face, les anti-airs utilisés seront plus ou moins différents. Comme je l’ai dit auparavant, le plus important c’est de comprendre/remarquer/trouver la différence.

Et cela, tout le monde peut le faire. Si on trouve en quoi c’est différent d’un personnage à l’autre, on peut trouver une solution à un problème donné.

M: Dans cette partie de l’interview, on parlera de la manière de voir les différenes qu’il existe entre les personnages. On va commencer par les différences entre Ryu et Abel.

U: D’un côté on a un Ryu qui possède un anti-air « invicible » (shoryuken) et de l’autre Abel avec une commande choppe, ce sont les points forts des persos.

M: Donc tu penses que ce sont les différences les plus importantes entre les deux persos.

U: Oui globalement avec ces armes, Ryu est plutôt un perso à distance alors que Abel cherchera le corps à corps.
C’est en se basant dessus qu’il y a les match-up selon les personnages en face. Par exemple, tu vas aller bientôt vivre à Hokkaido (Nord du Japon) non ? Qu’est-ce que tu vas acheter ?

M: Hein, quoi ? Pourquoi cette question soudaine?

U: Tu le sais bien non ? Que vas-tu acheter ?

M: Je ne vois pas où tu veux en venir…Une poêle ?

U: C’est évident que ce sera des vêtements chauds, il fait très froid à Hokkaido, tu ne portes que des chemises à manches courtes et toi tu vas acheter une poêle ? Tu n’es vraiment pas malin, c’est pour ça que tu es faible en versus fighting.

[/wpcol_1half] [wpcol_1half_end id= » » class= » » style= » »]M: Je ne suis pas aussi faible que tu le penses et c’est toi l’idiot !

U: Ce que je veux dire c’est que le plus important est de résoudre le problème le plus ennuyeux. On fait ça tout le temps dans la vie de tous les jours. C’est la même chose avec l’apprentissage des match-up.

U: Concernant le match-up Ryu – Abel, lorsque l’on est en défense avec Ryu, au lieu de trouver un moyen de gagner à tout prix, il faut éviter quelque chose à tout prix contre Abel. Qu’est-ce que c’est ?

M: Encore une question ? Euh… l’ultra ?

U: Pff…

M: Encore faux ? C’était tellement soudain comme question…

U: C’était correct.

M: Correct ? Mais c’était quoi ce pff ?

U: L’ultra d’Abel fait extrêmement mal mais il est vrai qu’il est très rare de se la prendre nature (sans combo). En général, le launch se fait pas un bas HP de Abel et donc comment faire pour ne pas se prendre ce coup là, Morikawa ?

M: C’est un anti-air donc il faut éviter de sauter et ensuite son combo à base de avant MK ne fait pas très mal donc autant la jouer normal avec une distance appropriée.

U: Mouais, je te donne 55/100 pour cette réponse.

M: C’est trop peu… bon c’est quoi alors ?

U: Pour les sauts, c’est évident, pour la distance c’est aussi correct. Mais si jamais il arrive au corps à corps, que fais-tu ?

M: Bah, on y peut rien, on fait ce qu’on peut pour s’en sortir.

U: Le Abel n’est pas forcément un monstre des jeux de combat, il y a moyen de faire quelque chose.

M: Ah oui c’est qui alors mon adversaire ? Un sac ?

U: Par exemple, quand tu iras à Hokkaido et qu’il neigera. Tu ne vas rien faire et dire que c’est le destin ?

M: Arrête avec cet exemple à Hokkaido, c’est dur de faire le rapprochement.

U: En gros, il faut que tu achètes des vêtements avec des manches longues.

M : Ok ok j’en acheterai, vas-y continue sur le match-up.

U : Donc il ne faut pas sauter. Et pour le avant Mk, il n’y a pas de combo possible derrière. Il ne faut donc ni sauter, ni faire de coup debout.[/wpcol_1half_end]

News

Les Tier-list de Daigo, Mago et Tokido

Dans le dernier numéro d’Arcadia, Daigo,  Mago et Tokido donnent chacun leurs visions de la tier-list du jeu. En dépit de quelques petites différences, ils sont néanmoins tous les trois unanimes sur les rangs de Yun et Fei Long.

Daigo

S   Fei Long
A+ Yun, Yang
A  C.Viper, Gouki, Ken
B  Makoto, Dictator, Dhalsim, Boxer, Ryu, Cammy, Dee Jay, Zangief, Sagat, Sakura, Adon, E.Honda, Rufus, Claw
C  Les autres personnages

Mago

S   Fei Long
A+ Yun
A  Yang, Boxer, Chun-Li, C.Viper, Gouki, Cammy, Sagat
B+ Ken, Adon, Zangief, Sakura, Dictator, E.Honda, Makoto
B  Rufus, Abel, Balrog, Dhalsim, Guile, Dee Jay,  Ryu
C  Les autres personnages

Tokido

S   Fei Long
A+ Yun
A  Yang, Gouki, C.Viper, Makoto, Ken
B  Ryu, Chun-Li, E.Honda, Zangief, Dhalsim, Boxer, Sagat, Claw, Vega, Rufus, Abel, Seth, Cammy, Sakura, Adon
C  Les autres personnages

Leur classement général

  1. Fei Long
  2. Yun
  3. Yang
  4. Gouki
  5. C.Viper
  6. Ken
  7. Sagat
  8. Cammy
  9. Makoto
  10. Zangief

Source: Umesokunews