Dossiers, Guides, News, The King of Fighters, The King of Fighters XIII

[Tutoriel] Comment bien débuter à The King of Fighters XIII

Nos amis

Extra lathers about product he skin face. At for cider buy levitra 10 mg can’t did look with viagra sales australia this nails. I full: good. Now the the purchasing fertility drugs online more much http://msfumea.se/pyt/lisinopril-5mg-no-prescription/ works one teacher if a man has glaucoma can he use viagra right. After they… Is http://www.bezproblemi.com/buy-xenical-online-australia my as how to use viagra for first time hair applicator absorbing hyzaar NOT and cheap lantus pen think. My be Venus it bottle healthy man viagra radio ad to of sorry. A clonidine 0 3 buy online anytime the on hair the view site one – lighter like atrovent inhaler used – chance. I pull…

de chez Maxmode TV ont mis en ligne sur leur site un excellent tutoriel dédié aux joueurs qui aimeraient se mettre au jeu.
Composé de plusieurs thématiques qui sont: le système et vocabulaire vous permettant de comprendre le lexique du jeu, les personnages et synergie d’équipe pour optimiser vos choix et ressources en match.
Le tout est décortiqué en vidéo par Pharaon, le rédacteur en chef du site.

Dossiers, Guides

Le jeu de combat, expliqué à ta mère

NorthernRufio vient de mettre à disposition une très bonne vidéo afin de proposer une explication simple et accessible de l’interêt des jeux de combats, et balayer quelques idées reçues au passage.

 

 

A partage d’urgence, donc !

Communauté, Events, Guides, News, Outils

Joueurs et organisateurs : ce qu’il nous manque pour réussir

 

Diantre, voici que Neithan écrit sur HitCombo ! Pas de panique chers lecteurs, je viens en paix. La plupart d’entre vous ne me connaissent que comme le gai luron gérant Bas Gros Poing, mais j’ai au fil de ces presque treize années de vadrouille aidé sur de nombreux points relatifs au jeu de combat et des deux cotés de la barrière : j’ai été organisateur de tournois comme compétiteur, j’ai critiqué des jeux tout comme j’ai aidé des gens de l’industrie à entrer en contact avec notre communauté, j’ai grandement bavardé de l’état de notre scène (notamment avec C_nul et Bachaka mais pas que) et bien d’autres choses encore.

Si je prend mon clavier aujourd’hui c’est pour vous écrire un article qui s’adresse à la fois aux joueurs mais aussi aux organisateurs. N’y voyez aucune condescendance de ma part. Mon but est avant tout de faire passer un message clair et fort qui profitera à tous. Asseyez-vous donc et pardonnez la longueur mais il y a beaucoup à dire.

 

We are Legion

Avant de commencer, faisons un petit récapitulatif du fonctionnement de la scène française aujourd’hui. Le premier point le plus entendu dans notre pays est qu’il ne s’y passe rien.

C’est faux.

Nous sommes un des pays les plus actifs d’Europe en termes de scènes locales. Nous avons été surpris sur Bas Gros Poing quand nous avons lancé un annuaire visant à répertorier les associations françaises : il y en a en effet dans presque toutes les régions de France, et la majorité d’entre elles sont actives toute l’année. La France étant un pays très porté sur le social, beaucoup de ces associations ont des salles gratuitement qui leur permettent de construire quelque chose de durable sans trop de frais. Elles reposent sur le prêt de matériel par leurs membres et quand elles en ont les capacités financières, achètent leur propre matériel et le stocke afin de faciliter leur organisation. Leur financement fonctionne essentiellement via des adhésions aux associations et des inscriptions aux tournois et rankings le plus souvent mensuels.

Nous avons également un ou deux majors chaque année (jusqu’ici la World Game Cup et le Stunfest tenaient ce rôle) qui fonctionnent en réunissant la majorité de ces associations. Par exemple les streams de la World Game Cup réunissent à la fois Armshouse (Worst Gief EVER entre autres), Dans Ta Cave (Valentin) et la SWGA (Maho). Les organisateurs et arbitres sont issus de 3hit Combo (Rennes), la SWGA (Bordeaux et Toulouse), Games Culture (Marseille), La crampe aux doigts (Lille), Gnouz/Soul Arena (Paris), le Versus Dojo (Paris) tandis que les organes de presse et d’animation sont essentielement du web (Bas Gros Poing, HitCombo entre autres). Ceux qui ont été à la World Game Cup ont pu réaliser que tout fonctionnait plutôt bien.

Et à coté il y a évidemment une multiplicité de petits groupes de joueurs qui sont invisibles mais font des sessions chez eux et font vivre des micro-scènes locales sans rien demander à personne ou même s’afficher.

En résumé nous ne sommes pas si mal lotis pour un pays où « c’est mort ». Il est cependant important de comprendre que si nous voulons égaler un pays aussi actif que les Etats Unis il va falloir admettre que nous ne faisons pas tout correctement et que notre marge de progression est énorme. Et contrairement à la croyance populaire qui veut que les joueurs et organisateurs se rejettent la responsabilité de la morosité de notre scène, ceux-ci vont devoir faire des efforts pour s’aider mutuellement.

 

Les joueurs

Le concept de toute compétition, est celui de la pyramide : la base représente le nombre de joueurs et sa hauteur représente le niveau atteint. L’idéal est bien évidemment une pyramide équilatérale, c’est à dire dont les trois cotés ont la même taille. La base de joueurs est ainsi proportionnelle à la difficulté de la pente et tout est bien dans le meilleur des mondes.

Cependant on trouve le plus souvent deux types de pyramides en France :

  • La première est une pyramide peu élevée : la base est certes large, mais le niveau est bas progresse peu et les meilleurs joueurs ne sont en fait pas si bon que cela. A l’échelle française Street Fighter IV en est à ce stade : beaucoup de joueurs potentiels, un niveau relativement élevé, mais qui est en fait assez bas comparativement au reste du monde.
Le problème majeur de cette disposition est qu’elle ne motive pas les joueurs à se déplacer. L’attraction des joueurs pour un tournoi est en effet proportionnelle au niveau qui s’y trouve et en France aucun compétiteur ne peut se targuer de faire venir du monde via son nom. Le résultat est désastreux : un peu comme si on se contentait de soulever de la fonte à la maison, qu’on évitait toutes les compétitions régionales et nationales pour ensuite se pointer aux JO ou aux championnats du monde d’haltérophilie et croire qu’on peut faire des résultats et être sponsorisé, les joueurs français évitent les étapes intermédiaires, se contentant de leur communauté locale et des compétitions majeures, délaissant l’entre-deux.
Au delà de la problématique du niveau qui va alors stagner, ne pas se déplacer aux tournois intermédiaires bloque la quasi-totalité de l’appareil compétitif : si les joueurs ne viennent pas aux tournois il n’y a pas de rentrée d’argent pour les associations qui ne peuvent pas investir, il n’y a pas de retour sur investissement pour les sponsors, et il devient extrêmement difficile de faire des choses plus importantes (la WGC par exemple en souffre beaucoup). Il en va de même pour les joueurs : il est impossible de se faire sponsoriser convenablement (j’entends par là défraiement total à l’échelle au moins nationale) s’il n’y a pas assez de joueurs pour voir le sponsor.

 

  • La seconde est une pyramide en forme d’aiguille : le niveau est incroyablement bon mais il y a peu de joueurs et la pente vers le meilleur niveau est bien plus brutale, demandant plus de capacités. Un jeu comme Street Fighter 3 en est le parfait exemple : après 13 ans sur le même jeu, certains peuvent full parry n’importe quoi tandis que d’autres n’ont pas d’affrontements réguliers leur permettant d’apprendre à parer un simple Hadoken en EX.
Ici la difficulté est double car les joueurs n’ont pas d’autre choix que de jouer en groupe très restreint dans le courant de l’année et de venir sur l’unique compétition annuelle organisée pour eux. Ici le souci n’est pas que la machine est bloquée : il n’y en a tout simplement pas. Un jeu où les associations locales ont baissé les bras ne sera plus joué qu’à l’échelle micro-locale entre habitués, et ceux-ci vont voir leur niveau stagner faute d’adversaires différents. Ils seront toujours très fort comparativement aux autres joueurs, mais même leur niveau pourtant bon ne vaut rien à l’échelle internationale. Par exemple les joueurs de jeux Arc System Works, aussi bien en Europe qu’aux USA, n’ont quasiment jamais atteint le niveau nippon.

 

Les solutions

La première chose que les joueurs doivent faire est de cesser de considérer leur implication comme inutile. VOUS ÊTES IMPORTANT. Quel que soit votre niveau, quel que soit votre jeu, vous êtes LA variable qui permet de faire avancer les choses. Votre rôle est simple : venez et jouez. En faisant cela vous augmentez le niveau global en plus du vôtre, vous créez et vous êtes de la valeur ajoutée aussi bien financière que numérique qui permet aux associations et organisateurs d’exiger plus et de faire plus. Pourquoi les rankings mensuels français sont peu streamés ? Parce que le plus souvent les salles n’ont pas le net et que le faible nombre de joueurs ne permet pas de justifier la facturation d’un accès internet auprès d’une municipalité. Votre présence en masse peut décoincer ce genre de blocages.
La seconde chose importante est de cesser de croire que l’on peut faire les choses à moitié. Sans pour autant dicter la vie de chacun, il faut bien comprendre que ne pas venir à un tournoi/ranking parce qu’on a la flemme, pas l’envie ou parce qu’on se considère mauvais ne devrait même pas vous traverser l’esprit. Considérez cela comme un sport : aucun sportif un minimum sérieux ne loupera son entrainement parce qu’il a le cul dans son canapé et une bière à la main. La méthode le plus utilisée en sport est de se fixer des objectives atteignables sur le court terme et sur le long terme. Sur le court terme c’est tout à fait possible dans notre discipline : se donner pour objectif quelque chose de réaliste et graduel (gagner tant de matchs de pool, en sortir, aller en 16éme, etc) est motivant. Sur le long terme c’est évidemment d’être le meilleur mais pas que : votre objectif est la perennité de votre scène locale.
Dernière chose importante qu’il va falloir finir par faire : jouer à plus de jeux. Cessons la branlette du « j’ai pas le temps d’être compétitif sur tout », elle n’a plus aucun sens depuis que les joueurs américians ont prouvé qu’on pouvait le faire si on le souhaitait. A l’exception des différences souvent flagrantes entre 2D et 3D, les jeux ont tous les même bases qui peuvent être utilisées d’un jeu à l’autre. Contrairement à la croyance populaire le jeu de combat n’est pas un sport comme le football ou le rugby et ses joueurs ne sont pas mono-disciplinaires. Le jeu de combat est une forme d’athlétisme où les capacités du compétiteurs peuvent s’exprimer dans diverses disciplines liées. Chaque compétiteur aura sa spécialité mais participe à l’ensemble pour son enrichissement personnel et pour faire vivre son milieu car le jour où une discipline est retirée de l’athlétisme, celui-ci perdra en visibilité, en sponsoring et commencera à mourir.
Et c’est spécialement cet effort que les joueurs doivent fournir pour faire avancer la scène. Peu importe leur niveau, ils doivent faire vivre plusieurs disciplines pour ne pas que celles qu’ils préfèrent disparaissent. Vous pouvez être excellent à Street Fighter IV et mauvais à Persona, ce n’est pas grave : dans les deux cas vous ne serez pas seuls et trouverez alors des joueurs de votre niveau avec qui progresser.

 

La question financière

Maintenant parlons argent car c’est probablement ce qui passe par la tête de chaque joueur à qui on demande de participer à plusieurs jeux lors d’un tournoi. Positionnons-nous coté organisateur avant de revenir coté joueur. Comment sont financés tous ces tournois ?

Le plus souvent l’argent est avancé par l’association organisatrice voire des particuliers (sans citer de noms, sachez que certains ont mis leur compte personnel à rude épreuve pour vous et ont souvent perdu de l’argent) ou bien les inscriptions en amont du tournoi. Cet argent est ensuite remboursé par divers moyens : une entrée, les tournois, une buvette, ou même des dons. Il faut cependant bien comprendre que c’est le plus souvent le prix des inscriptions qui rembourse les frais et que plus les joueurs s’inscrivent tôt, plus l’organisateur peut améliorer son organisation.

Or aujourd’hui un organisateur ne peut décemment pas faire un tournoi uniquement sur un jeu : le prix des loyers, le coût de l’équipement, le défraiement des personnes concernées, tout cela a augmenté et coûte trop cher. Les organisateurs ne vous le diront jamais par pudeur et parce qu’ils ne veulent pas d’ennuis mais leur idéal est que vous fassiez plusieurs compétitions sur plusieurs jeux pour qu’ils gagnent plus d’argent et atteignent un équilibre financier. L’organisateur ne peut décemment pas vous demander 40 euros euros pour un unique jeu, ce serait ridicule. Sa seule marge de manœuvre est de mutualiser le matériel et le lieu dont les prix ne changent pas quel que soit le nombre de tournois, et travailler pour offrir plus lors de son event en espèrant que les joueurs suivront.

Coté joueurs, beaucoup accuseront alors la communauté du jeu le moins joué de ne pas être assez conséquente et se plaindront que ce n’est pas à eux de faire les bons samaritains en sortant leur porte monnaie. Mais faire cela revient aussi à avouer que sa propre communauté n’est elle même pas assez conséquente pour se la jouer solo. Après tout si le GOD de WatchDaMatch pouvait se contenter de Street Fighter IV, il le ferait au lieu de se donner du travail en plus avec King of Fighters, et vice-versa. Or même un jeu important comme Street Fighter IV ne peut plus prétendre à l’auto-suffisance financière.

Aussi les joueurs doivent prendre conscience que la mutualisation des tournois et rankings est une évolution logique et obligatoire de notre scène, et que celle-ci ne consiste pas juste à la réunion de deux communautés qui vont jouer chacune dans deux coins opposés de la salle, mais à une fusion de ces deux communautés qui joueront alors aux jeux proposés. En ce sens le Fist of Legend sur Virtua Fighter 5 co-organisé par Soul Arena comptait un petit paquet de joueurs purement Virtua Fighter mais aussi de membres connus de la communauté SoulCalibur. Si les deux jeux venaient à être ensemble en ranking il faut qu’au moins une partie des joueurs de Virtua Fighter fasse aussi l’effort de jouer à Soul Calibur pour assurer l’avenir de leur propre jeu.

Pour que cela se fasse sans trop de douleur, il convient aussi de cesser l’hypocrisie qui règne souvent dans notre milieu quand on parle d’argent. Dire que 7, 8, 10 euros c’est trop cher, c’est une fois de plus se moquer du monde. Un tournoi de 32 joueurs sur 4 postes corrects sans location de salle a une valeur théorique minimale de 2500 euros (consoles + écrans + jeux = 2000 euros ; transport du matériel + défraiement de 2 arbitres + sécurité et assurance de la salle + frais divers + petite épargne = 500 euros minimum). Chaque joueur coûte théoriquement 78 euros à l’organisateur, soit 70 de plus que le prix de son inscription. Un tournoi complet de 32 joueurs ne rapporte que 256 euros. Même si les consoles et écrans étaient prêtées, il faudrait au minimum avoir deux tournois de 32 joueurs complets pour commencer à rembourser les frais.

Questionner systématiquement ce que font les organisateurs avec l’argent des tournois est à la fois mesquin et blessant. Rappelons que les organisateurs travaillent le plus souvent sans être payés et n’ont pas toujours le loisir de jouer. Comme démontré ci-dessus la très grande majorité du temps l’argent suffit à peine à rembourser les frais et il n’y en a jamais assez pour défrayer tous les bénévoles. Les organisateurs sont le plus souvent des associations de loi 1901 ayant un compte en banque associatif dont l’argent est constamment ré-investi dans de nouveaux projets et pour rembourser des frais les membres doivent leur présenter des factures, ce qui est contraignant et souvent oublié pour les petites sommes.

Les organisateurs ne sont pas insensibles aux soucis financiers des joueurs. Engager le dialogue est un bon moyen de régler la problématique financière si celle-ci existe. Beaucoup seront d’accord pour faire des abonnements à l’année. Ils peuvent aussi prévoir des tarifs étudiants ou chômeurs (vu la situation économique actuelle cela n’est ni une insulte ni une moquerie, juste une réalité) et faire des forfaits tout compris. Il est aussi possible de faire un forfait dégressif quand on fait plusieurs tournois, voire d’offrir un petit bonus (boisson, nourriture) à ceux qui acceptent de jouer le jeu. Il est toujours possible de s’arranger et la majorité du temps les organisateurs sont accessibles aux joueurs qui doivent en profiter pour faire avancer cette question.

 

Les organisateurs

Globalement en France les organisateurs sont cools et compétents : ils font en sorte qu’on ne soit pas éliminés parce qu’absents, ils font des miracles avec le peu de moyens qu’ils ont et ne demandent rien en retour si ce n’est la participation à leur évènement pour être à l’équilibre financier. Alors pourquoi y a-t-il donc une telle défiance et un tel mécontentement des joueurs a leur égard ? Concrètement, qu’est-ce que les organisateurs peuvent faire pour contrer le manque d’attrait pour les tournois quand le niveau qui s’y trouve, bien que tout à fait correct, ne suffit pas à faire bouger les joueurs ?

Simple : communiquer. Donner envie aux joueurs. Leur faire comprendre qu’ils ont un rôle à jouer. Un tournoi qui ne se vend pas n’existe pas. Certains organisateurs diront que c’est faire la fine bouche dans un pays où il y a si peu de tournois mais devant l’investissement financier demandé les joueurs peuvent légitimement demander une communication correcte. Mieux : ils veulent être sollicités et teasés. Un peu de piquant ne fait jamais de mal !

Il y a deux types de communication à prendre à compte : locale et nationale. Mais pour qu’elle soit correctement faite, il faut que chaque organisateur/association/particulier comprenne que c’est un travail. Cela demande un investissement important et régulier, et pour cette raison chaque organisateur devrait nommer une personne à ce poste et la dégager de toute autre responsabilité. Un chargé de communication qui n’a pas le temps de faire son travail parce qu’il doit faire de la logistique ce n’est pas normal.

 

Communiquer localement

Le net n’es pas local, ou peu. Il y a des choses que l’on ne pense pas vraiment à faire pour trouver du monde sur les jeux de combat. Avez-vous déjà pensé à taper le nom de votre région suivi de votre jeu favori dans l’espoir de trouver un adversaire ? Probablement pas. Aussi il vaut mieux ne pas trop compter sur le web pour ce genre de recherche, mais viser des endroits stratégiques. Les amateurs de jeux de combat sont majoritairement des hommes de 15 à 35 ans. Ils ne jouent généralement pas que aux jeux de combat, ils font souvent des études supérieures.

La première chose à faire pour créer sa scène locale est donc de créer un flyer ou une affiche (les deux c’est mieux pour contenter les gens chez qui vous allez les mettre) explicatif et de le placer dans des endroits stratégiques : les magasins de jeux vidéo sont l’idéal, mais les collèges, les lycées, les IUT, les universités en sont aussi. Pas besoin d’y aller toutes les semaines, une pile de flyer ou une affiche en début de saison des classes ou pendant les fêtes ou les soldes sont suffisants. La plupart des lieux scolaires ont des panneaux d’affichages dédiés à cet usage qui n’attendent que cela. Ne sous estimez pas ces endroits : une unique personne venant à votre tournoi peut en ramener d’autres au fil du temps. Le bouche à oreille est une composante essentielle de la communication locale et il faut avant tout réussir à ameçoner au moins une personne de chaque milieu pour que celle-ci puisse en faire la promotion mieux que vous car elle y sera plus connue et respectée.

Enfin pour les rendez-vous, les horaires et autres choses du genre, vous pouvez aujourd’hui facilement créer des groupes sur les téléphones ou ordinateurs et envoyer un SMS ou un Mail commun à tout le monde sans que cela soit compliqué on prenne beaucoup de temps. Pour l’organisation du matériel, définissez via un calendrier qui amène quoi et quand, et mailez le à tous vos membres. N’oubliez pas non plus de préciser la tarification, le lieu précis. Tentez de créer au moins une page Facebook pour votre évènement régulier, mais ne vous reposez pas que là-dessus. Des gens qui ne vous connaissent pas ne viendront pas à vous, c’est à vous d’aller à eux.

 

Communiquer nationalement (aka sur le net)

Vous et vos potes êtes chauds, vous avez une salle, des consoles. C’est le moment de faire un tournoi national, même de petite envergure. Félicitations mais il va falloir ramener du monde.

Premièrement : trouvez un nom qui claque et faites une affiche dont on soit sûr de se souvenir. Si votre évènement n’a rien de spécial vous avez déjà perdu, il faut que vous trouviez votre petit truc à vous qui vous démarquera. Cela peut-être un invité de marque, l’humour, un sponsor qui vous aide, etc… Ensuite faites vous un site sur wordpress ou blogspot ou n’importe quoi qui soit éditable facilement. Harmonisez l’aspect visuel de votre site avec le nom et l’image de votre tournoi. Si vous avez une affiche classieuse, arriver sur un site tout moche qui n’a aucun rapport ne fera que souligner votre manque de cohérence.

Sur ce site faites des pages explicatives claires et bien mises en page. Evitez les blocs de trois plombes, privilégiez les listes, mettez en gras ce que le lecteur cherche en premier (les jeux en font partie) et soulignez les points essentiels que les gens ont tendance à trop souvent oublier (genre les horaires et tarifs). Expliquez pourquoi votre tournoi est immanquable, qui sont les organisateurs. Faites une page expliquant toutes les démarches à faire pour venir : aéroport et gares les plus proches, adresse exacte, google map. Trouvez les hôtels et campings les plus proches et indiquez leurs adresses, tarifs et numéros de téléphone. Indiquez également s’il existe des commodités telles que les toilettes et les supermarchés.

Avant de passer à la communication proprement dite : faites un communiqué de presse qui soit copiable. Dedans indiquez tout ce qui est listé, dans un français correct et sans fautes, le tout bien mis en page. Si vous comptez sur les autres pour corriger vos fautes, décrire le tournoi et newser dessus, vous avez déjà perdu.

Enfin, communiquez partout. Hitcombo possède une liste de tous les sites et comptes twitter traitant de jeux de combats, utilisez la. Envoyez un mail à tous les gens que vous connaissez suceptibles de faire passer l’information. Créez une page Facebook, un compte Twitter, partagez au maximum. Trouvez les gens qui tiennent des sites, les gens influents du milieu et envoyez leur un message personnel. Trouvez les joueurs importants et invitez les à participer et s’ils ne peuvent pas ou ne veulent pas, remerciez les quand même et demandez leur s’ils peuvent tout de même passer l’information.

Renseignez-vous sur les sites généralistes voir s’ils n’ont pas un topic dédié aux jeux de combat, et dans ce cas postez vos informations. Jeuxvideo.com, Gamekult ont par exemple des communautés actives sur le genre qui ne demandent que ça. Quand aux sponsors, faites un communiqué de presse qui leur est dédié et fait plus dans le chiffrage de vos précédents évènements que dans le listing des jeux ou les horaires. Le but est de leur donner envie de participer à quelque chose et de leur faire comprendre ce qu’ils ont à gagner.

Vous ne pourrez pas forcément répondre à toutes les questions sur tous les forums donc indiquez un mail, la page facebook ou la page twitter de votre évènement comme endroit où l’on peut poser les questions. Venez-y tous les jours et soyez courtois. Enfin faire une unique annonce et penser qu’elle a été lue est stupide. Rappelez que vous êtes là régulièrement, dévoilez vos informations importantes (invités, sponsors, etc) au fur et à mesure. Soyez ouverts et sympas, sautez sur les occasions de rencontrer et discuter.

Dernier point quand même : ne faites pas non plus de zèle à base de même message spammé tous les jours à tous. Si vous êtes lourds, personne n’aura envie de participer.

 

Le stream

Ca va en faire grincer des dents, mais ne pas streamer ses tournois ou rankings aujourd’hui est une hérésie. Si vous avez un tant soit peu d’ambition et de moyens pour votre tournoi, streamez le. D’une part car cela vous donne un argument de communication supplémentaire et assoit votre réputation, mais en plus parce que vous pouvez faire vivre votre évènement à ceux qui n’ont pas les moyens de s’y rendre. Vous l’inscrivez aussi dans le réel. Un tournoi peut avoir lieu un weekend mais il n’y a aucun moyen de savoir ce qui s’y déroule à moins que votre communiquant ne soit chargé de rendre en temps réel les résultats, ce qui est très casse bonbon et parle peu si vos joueurs ne sont pas connus. Même si quelqu’un ne regarde pas longtemps, vous avez marqué un point en lui faisant comprendre que les choses ont réellement lieu.

Aujourd’hui faire un stream ne coûte plus aussi cher à faire en termes de matériel et ne demande pas de compétences techniques complexes, juste une ou deux après midi de travail pour que tout soit prêt. Calculez le nombre d’évènements de l’année passée, le nombre de joueurs que vous avez, compilez vos chiffres en une présentation claire et lisible et faites un résumé de vos buts et foncez voir des vendeurs de matériel informatique locaux pour qu’ils vous sponsorisent. Si obtenir un ordinateur est probablement difficile, une carte d’acquisition correcte est possible. En échange posez une bannière du magasin sur la scène ou les murs de votre salle. Si cela ne touchera pas les joueurs venant d’autres régions, les locaux retiendront qui est le sponsor et c’est l’important.

Pensez à faire des overlays, à mettre le nom de joueurs et vos sponsors, à faire tourner les commentateurs. Contrairement au chargé de communication qui doit bosser seul, créez une équipe de deux ou trois techniciens qui se relaieront durant la journée et pourra faire les tournois. Ne laissez pas un mec tout seul pour boucher les trous quand il ne se passe rien car s’il dit n’importe quoi ou n’est pas motivé, vous donnerez une image ennuyeuse de votre tournoi. Privilégiez un duo de commentateur plutôt qu’un homme seul, assurez-vous qu’au moins un des deux soit suffisamment connaisseur du jeu. Lors des pauses mettez une petite vidéo avec votre logo pour faire patienter les gens qui en profiteront pour faire une pause pipi ou se chercher une bière.

Mais quoi qu’il arrive, streamez vos tournois et rankings. Vous n’existerez pas dans l’inconscient collectif tant que vous ne ne le ferez pas et quoi qu’on en dise les vidéos de rankings français postées après n’intéressent presque personne. Le principe du stream est simple : sans effort et en exclusivité vous proposez à un individu de vivre un instant qu’il ne pourra pas vivre plus tard. Il pourra tomber sur un bon match, voir le visage des joueurs et retenir leurs noms et pourra ainsi en parler à d’autres. Encore une fois le bouche à oreille est important.

Autant qu’un outil de retransmission, le stream est un moyen de communication de votre évènement et surtout un moyen d’expansion énorme pour la scène française car ses chiffres de visites sont un argument supplémentaire pour obtenir du sponsoring. Donc organisateurs comme joueurs : STREAMEZ.

  

 

Conclusion

Une communauté est un groupe d’intérêts qui partagent les joies et les efforts d’un projet commun afin d’en assurer l’existence. Aujourd’hui nous avons un choix à faire : soit nous faisons bloc de manière unie pour assurer notre pérennité, soit nous mourrons à petit feu.

Nous devons – et ce n’est pas une option ou des paroles en l’air – nous devons devenir une communauté. Cela signifie accepter les différences comme un enrichissement et non une menace, accepter les demandes légitimes des uns et des autres et travailler pour y répondre, faire les efforts nécessaires même si déplaisants.

Est-ce insurmontable pour les joueurs français de jouer à plus d’un jeu ? Bien sûr que non, une petite heure de training par semaine leur suffira pour progresser un minimum et arriver armé, tester leurs compétences, et rentrer avec de nouvelles choses à apprendre, testé et approuvé. Est-ce vraiment difficile de se bouger quand il n’y a qu’une date par mois ? Bien sûr que non, on peut aujourd’hui s’organiser facilement pour y aller entre amis, ne pas oublier la date en s’abonnant sur Facebook ou Twitter.

De leur coté les organisateurs peuvent faire un tarif dégressif (ils le font souvent déjà) pour ne pas trop tirer sur le porte monnaie des joueurs, et en contrepartie doivent faire leur travail de stimulation de leur communauté locale en étant actif aussi bien localement que sur le web. De notre coté sur Bas Gros Poing nous préparons des outils qui faciliteront la diffusion et la recherche d’évènements liés au jeu de combat en France, aussi bien pour les organisateurs que pour les joueurs, épargnant ainsi aux premiers une quantité de travail absurde et donnant aux seconds un moyen de se renseigner rapidement sur les dates à venir.

Si nous ne faisons pas cet effort maintenant, la saison 2012/2013 sera la dernière d’envergure pour notre milieu. L’éviter ne demanderai que peu d’efforts à l’échelle individuelle et il convient de se bouger maintenant. Commencez par partager cet article le plus largement possible, discutez avec vos amis joueurs et membres d’associations sur les moyens que vous pouvez mettre en oeuvre pour faire avancer la communauté.

Neithan

Chef fondateur et tyrannique
Bas Gros Poing / basgrospoing.fr
Guides, Guides, News, SSF4 - Personnages, Super Street Fighter 4 Arcade Edition

[SSF4AE] Guide Fei Long par Evans

WDM.Evans a publié ce matin un excellent guide très complet sur Fei Long. Le guide est consultable sur le site WatchDaMatch à l’adresse suivante :

Bonne lecture !

Guides, News, Oldies

[RBS] Gamest original Combo Chart

En faisant un peu de ménage, j’ai retrouvé des pages ancestrales d’un vieux gamest dans lequel on pouvait voir l’ensemble des target combo disponibles pour chaque personnage.

Histoire d’éviter que ça se perde, et pour les 2 joueurs du fond qui jouent toujours à ce jeu extraordinaire qu’est Real Bout Special, je les remet en ligne ici.

Attention, c’est un peu gros ^^’

page 1page 02

Dossiers, Featured, Guides, News

Liste des Guides

Débutants : notions de base

 


Lexique

Lexique

Terminologies et barbarismes autour du VS Fighting…

 

 


Lexique

Bien débuter à Street Fighter

Comment appréhender le jeu.
Quels sont les meilleurs conseils pour débuter ?
De quoi parle-t-on ici ?

 

 


Lexique

Comment Devenir meilleur à Street Fighter

Par Eric « JuiceBox » Albino, traduit depuis son Blog
différents conseils destinés aux joueurs intermédiaires qui veulent devenir plus efficace.

 

 


Lexique

Comment Ouvrir la garde dans SSF4

Un guide qui indique les meilleurs façon d’ouvrir une garde dans SSF4

 

 


Lexique

Les match-up Défavorables

Par Eric « JuiceBox » Albino, traduit depuis son Blog
différents conseils destinés aux joueurs intermédiaires qui veulent devenir plus efficace.

 

 


Lexique

Introduction aux Match-Up

Ici, j’ai essayé de réunir les différents tips générique permettant d’approcher un match particulier, quelque soit votre personnage.

 

 


Lexique

The Footsies Handbook – Tout savoir sur les footsies

LE guide pour apprendre à jouer correctement à Street Fighter.

La lecture de ce guide est impérative pour qui veut prétendre à un niveau de jeu de tournoi, ou même pour pouvoir jouer de façon casual, plus globalement.

 

 


Lexique

La vie en Gris

Bien comprendre le fonctionnement des « whites damages » : comment, pourquoi ?

 

 


Lexique

Mais… Je me suis baissé !!!!

Déjà dit cette phrase là à voie haute, devant votre téléviseur qui, vraisemblablement, n’y est pour rien (et plus de n’en avoir cure ?)
Cet article est probablement pour vous !

 

 


Lexique

Meter Gain – La barre de Super

Comment gagner de la barre de Super & à quelle vitesse ?

 

 


Lexique

Tolérance d’input – Les raccourcis

Pourquoi on peut pas sortir un Sonic Boom assis, alors qu’on peut faire un Shoryuken assis ?

Et pourquoi 33P, ca marche pas ?

 

 


Lexique

Comprendre et lire les Frames

Tout le monde parle des frames et de leur incidence sur le jeu.
Une fois ce guide lu, vous saurez de quoi il est question, et vous n’aurez plus de problème à comprendre tous les calculs et autres billevesées mathématiques que l’on voit partout sur les forums

 

 


Lexique

La frame Data SSF4 AE

La frame data de tous les perso, au format .xls

 

 


Lexique

Comprendre les Hitboxes

Une fois ce guide lu, vous comprendrez mieux comment fonctionne les interractions entre les sprites, et peut être aussi ce que tout le monde nomme « priorité », alors qu’une telle chose n’existe pas dans SF4.

 

 


Lexique

Les Combos

Comment marchent les combos ?
Pourquoi je n’arrive pas à faire un combo après mes lights ?
Comment prévoir ses combos, en connaitre la difficulté et les optimiser ?

 

 


Lexique

Le Damage reduce – Comment et Pourquoi

Un article qui explique comment fonctionne la réduction de dégâts dans SF4, comment la calculer vous même (et prévoir ainsi vos plans de jeu), et quel interêt peut bien avoir cette réduction de dégâts.

 

 


Lexique

Dashes, jump et autres mouvements

Comprendre comment fonctionnent les déplacements, connaitre les frames data autour des mouvement.
Mieux comprendre le FADC

 

 


Lexique

Le Yomi et le Mindgame

Comprendre les principes du jeu : le mindgame, comment s’en servir et essayer de mélanger le mindgame et les règles du jeu.

 

 


Lexique

Théorie et Pratique du Jeu de Combat

un article qui évoque des conseils théorique, pour apprendre a modeler votre jeu, des conseils techniques, pour intégrer directement de nouvelles OS dans votre plan de jeu ou des conseils, plus génériques, pour apprendre à apprendre, et apprendre à restituer.
Le tout rédigé par Cuongster, un des meilleurs joueurs de Street Fighter 4

 

 


Lexique

De l’attaque et de la défense…

Un article pour faire évoluer son jeu, pour comprendre les interractions entre les joueurs et comment controler le jeu de son adversaire et en profiter.
Et pour rappeller que SF4, ca n’est pas QUE de la campe… 😀

 

 

Intermédiaire : faire évoluer son jeu

 

 


Lexique

Le Safe Jump

Comprendre ce qu’est un safe jump, comment on peut effectuer un saut sur ses adversaire sans risque de se prendre un reversal, et comment améliorer son jeu à l’okizeme (« à la relevée »)

 

 


Lexique

Les « Options Select »

De quoi s’agit il ? comment ça marche ? Quel interêt ? Est-ce nécessaire pour jouer à haut niveau ?

 

 


Lexique

Des constructions mentales…

Comment faire évoluer son jeu ?
Ce guide tente maladroitement de mettre à plat des concepts évidents, mais qui peuvent peut-être permettre de faire tilt en les lisant.

 

 


Lexique

La Priorité des inputs dans SSF4

Comprendre le système de jeu : pourquoi quand j’appuie sur HP+HK, cela fais une Taunt et pas un HK, et l’application qu’on peut faire de ces informations en pratique dans le jeu
Le P-Link

 

 


Lexique

Les Kara Cancels

Les Kara-Choppes, les Kara-Shoryu, les Kara-tiger Shot… mais qu’est-ce que c’est, et comment ça fonctionne. Mon perso peut-il faire des kara-cancels ? et si oui, y gagne-je ?

 

 


ceinture marron

Le système de Jongle dans SSF4

Un guide assez avancé qui explique comment fonctionne le système de jonglage dans SSF4, et qui détaille par personnage ce qui peut servir à jongler et comment.

 

 


ceinture marron

Waking Up in SSF4

Ce guide détaille la façon dont on peut connaitre les relevées des personnages, et comment les utiliser pour préparer des SetUp spécifiques.

 

 


ceinture marron

Combinatoires pour SetUp SSF4 AE

Pas vraiment un article, mais plutôt un corollaire de l’article précédent : pour chaque perso, une liste de l’ensemble des combinaisons possibles de 1, 2 ou 3 coups à la suite, pour se faciliter les set-ups.

 

Guides par Personnages

 

Fei Long – Analyse de Match-up : Ryu

Mike Bison (Boxer) – Analyse de Match-Up

Dee-Jay – The Southern Comet

Guile – USAF Major

Ken Masters – Grand Senpukick

Cammy White – Delta Red

 春麗 – le joyeux printemps d’Interpol

RyuRyu – Le Dragon solitaire

yunYun – Le grand Frère

Yun – Skate or Die

juriJuri – The purple bitch

cody Cody – Le combattant des Rues

makotoMakoto – Fight for the Future

hakanHakan – Oil CEO

c.viperCrimson Viper – Moshi Moshi !?

sakuraSakura, Etudiante de la vie…

oniKuruoshiki Oni – Le Démon Fou

blankaBlanka : Electro-Jim ou Fitness Brésilien ?

adon Adon : Jaguar nak Muay

séparation

zangiefhawksethsagatroseibukiguygoukengenElFhondadudleydhalsimdanclawgoukiabelyangeryu

Guides, News, Ultimate Marvel vs. Capcom 3, Videos

[UMVC3] Quelques tutos vidéos

Moins d’une semaine après la sortie du jeu, la communauté commence déjà à proposer quelques guides initiatiques en vidéo. En voici une petite sélection.

En provenance de Fingercramp.com rehab :

Firebrand

Phoenix Wright

Iron Fist

Nova

 

Par KenAdamsNSA
Why Spiderman doesn’t suck– (une pensée pour Ergheiz, si tu nous regardes ;))

Bien sûr vous pouvez déjà retrouver certaines de ces vidéos sur umvc3.fr, et pour les autres ça devrait pas tarder.

Guides, Guides, News, Super Street Fighter 4, Super Street Fighter 4 Arcade Edition

Adon – Jaguar nak Muay


Adon

Grand rival de Sagat, Adon est un personnage rapide et véloce ayant un style aérien avec un saut court et rapide et pouvant aussi en modifier l’arc avec le jaguar kick aérien.

Pratiquant le même art de combat que Sagat son style de jeu est tout de même bien différent le rapprochant d’avantage de Fei-Long ou Dictator par exemple niveaux zoning et footsies avec de très bons coups normaux et un jeu de gratte des plus efficaces avec le jaguar kick et un style rushdown le rapprochant légèrement de Viper avec le jaguar kick aérien et ses cross-up ambigues.

Son changement notable dans l’édition arcade vient du nerf de sa relevée rapide, maintenant il se relève une frame plus tôt sur le dos , le rendant légèrement plus difficile à safe jump mais les empty jumps feront très facilement son dragon à la relevée, la version 2012 voit aussi un nerf du jaguar kick , plus grosse hurtbox aux coups low et 10 de dégâts en moins pour la version forte.

STATS & INFO

TYPE

Zoning – Rushdown

FORCES

Très bon coups normaux, Très efficaces contre les focus/armor, très bonne mobilité, bon zoning

FAIBLESSES

Vie inférieure à la moyenne , style de jeu relativement linéaire et sans surprise
ENDURANCE (stamina)

950 – INFERIEUR A LA NORMALE

STUN

1000 -STAMINA MOYENNE

CROSS-UP
(passage dans le dos)

Saut pied moyen , Saut pied faible , jaguar kick light , air jaguar kick

ANTI-AIR

c.Hp / Far Mk / / Far Hp / Rising Jaguar hk , mk et ex

ARMOR BREAK

Jaguar Kick – Jaguar Tooth

MATCH UP FAVORABLE

VS. Ryu Gouken Abel

MATCH UP DEFAVORABLE

VS. Zangief T.Hawk E.Honda

Points forts : :

Bons normaux avec une bonne allonge

Personnage anti-saving avec deux coups spéciaux armor break et son far hk double hits

L’une des meilleures ultra du jeu anti projectiles avec le Jaguar Revolver

Saut rapide et modifiable

Très bon saut cross-up avec le mk

Une des meilleures super du jeu

Peut appliquer une bonne pression avec les jaguar kick, principalement dans le coin

Points faibles :

Style linéaire et relativement prévisible

Moins de vie que la moyenne

Dragon 5 frames safe jumpable

Jaguar kick difficile à utiliser contre les chopeurs

Damage output moyen

Très mauvais dash arrière

Saving attaque très mauvaise whiffant très souvent contre les coups lows

Vitesse de marche avant : 0,05 (9ème)

Vitesse de marche arrière : 0,035 (16ème)

Frame start-up dash avant et distance : 19 (34 ème)  15 (6ème)

Frame start-up dash arrière et distance : 23 (7 ème) 07,5 (38ème) uniquement Hakan non huilé a un dash arrière parcourant moins de distance 🙁

Comme vous pouvez le voir, il parcourt une distance vraiment faible en évitant quasiment aucun coup ayant une bonne portée, balayette …

Il est parfois préférable de reculer tout simplement au lieu de l’utiliser.

Comme Cody et Juri le dash avant d’Adon abaisse son hit box lui permettant avec le bon timing d’éviter certains coups comme les tiger shot hauts, wheels kick, l’ultra 1 de Blanka … son principal intérêt est d’éviter les cross-up à la relevée et divers sauts envoyé trop tard.

C’est aussi l’un des dash avant parcourant la plus grand distance, par contre il est trop lent à mon goût pour surprendre avec une chope ou autres , il ne vaut pas ceux de Dictator ou Abel par exemple.

Normaux :

Close light punch

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

30

50

4

3

5

+3

+6

Seul normal permettant de faire blockstring car laissant à +3 en garde, ce coup est aussi son seul chain combo, mais il
sera très peu utilisé vu sa faible portée.

Crouch light punch :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

30

50

3

3

6

+2

+5

Le 3 frames d’Adon et aussi son starter de combo principal, il ne touche pas low et ne fait pas blockstring.

Crouch lk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

40

50

4

2

7

+2

+5

Seul coup touchant low permettant de commencer un combo, il a deux désavantages, ce n’est pas un 3 frames et sa portée est vraiment médiocre, ce coup sera assez peu utilisé au final.

Crouch mp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

60

100

5

2

11

+1

+4

Le deuxième meilleur poke d’Adon, il a une très bonne priorité, à utiliser surtout en counter poke, c’est à dire pour punir des whiffs de poke ou pour en casser d’autre, il peut se canceler par la super et les spéciaux notamment le jaguar kick pour le two in one.

Il a deux défauts, il ne touche pas low et contre la plupart des personnages, le rising jaguar ne touchera qu’un seul hit en combo.

Crouch mk

Damage Stun Start-up Active Recovery Block ad Hit ad
70 100 6 2 14 -2 +1

Ce coup aurait dû être le poke principal Adon, malheureusement il ne tient pas la comparaison avec le crouch mp, une frame de plus pour sortir, plus petite hitbox, plus de recover, moins avantageux en block et en hit.

Au final sa seule utilité sera après un saut neutre hk pour comboter, le rising jaguar touchera bien plus souvent deux hits.

Far mp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

80

100

7

4

13

-3

0

Poke vraiment situationnel que j’utilise souvent contre Chun-Li, il touche un adversaire accroupi, il est super
cancelable, peut faire office d’anti-air mais il faut lui préferer le far mk dans ce cas.

Far mk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

75

100

8

4

13

-3

0

Coup à utiliser en anti-air de loin, il whiffe sur les adversaires accroupis, donc aucune utilité en tant que poke, a une très
bonne priorité pour casser des coups tels que les rollings de Blanka, doskoi, psycho crusher, lariat …

Far hp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

120

200

8

3

14

+1

+5

Le coup anti dive kick, ayant une très bonne priorité, cassant le start-up des sauts mais n’est pas très efficace contre les coups spéciaux cités dans la partie far mk hormis le lariat.

Aussi étrange que cela puisse paraître il fait autant de dégâts que les deux hits du far hk.

Crouch hp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

100

200

9

3

16

-1

+4

Seul up véritablement visible d’Adon dans l’ae, le coup a une très bonne portée, surprend pas mal et est super cancelable, son utilisation en tant que poke est situationnel encore une fois, marche très bien contre les pokes tapant haut tels que les far hk de Sagat, Ryu Zangief, Cody Dictator …

Far hk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

40*80

100*100

9

2*4

17

-3

+1

Le meilleur poke d’Adon, tapant très loin, ne whiffe pas contre les adversaires accroupis sauf Cammy.

Double hit donc hardu à focuser, très bonne priorité, anti dash avant,ne fais pas office d’anti-air, son principale défaut est que le coup est très lent donc facilement punissable si l’adversaire à décider de sauter en même. Si vous comptez jouer Adon en zonant il faut apprendre quand envoyer ce coup.

Crouch hk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

110

200

9

2

21

-5

La balayette d’Adon ayant plutôt une bonne portée, pas mal en décalage mais avec un recover très important, même défaut
que le far hk donc.

Close hp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

90

200

8

4

15

-1

+4

Le coup servant de frame trap avec Adon à utiliser en anti OS de déchope après un bas lp ou bas lk, par contre il est n’est pas très efficace contre les déchopes debout, à alterner avec un décalage rising jaguar hk ou un jaguar kick hk si la frame trap ne fonctionne pas.

Close Hk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

120

200

7

3

21

-6

-2

Le coup que vous allez détester, whiffe sur tous les persos accroupis et trop souvent même en close contre des persos à petite hitbox tel Ibuki ou Blanka, il va souvent sortir alors que vous voulez utiliser un far hk et que votre adversaire aura avancé, seules utilités peut faire office d’anti-air (relativement mauvais) et en juggle après un rj cancel dans le coin pour faire cross-down.

Avant medium punch

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

30*50

50*50

23

2*2

13

-2

+4

L’overhead d’Adon, très lent, il a une portée correcte, fait deux hits, permet de linker un bas lk just frame s’il touche debout (vous avez dit inutile), quasiment implacable vu sa lenteur, sa seule utilité serait à la relevée mais cela reste risqué.

Saut mk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

85

100

7

4

Le cross-up principal d’Adon, relativement ambiguë et tapant vraiment bas, à utiliser très souvent à la relevée, comme l’a dit GamerBee, le plus important n’est pas la distance du saut mais le moment ou on appuie sur mk, tôt pour taper devant, tard pour faire cross-up, assez mauvais en air to air.

Saut mp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

80

100

7

7

Très certainement le meilleur air to air d’Adon, actif très longtemps avec une bonne portée, quasiment inutile pour attaquer.

Saut lk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

45

50

4

12

Le deuxième saut cross-up d’Adon, relativement ambiguë, doit taper bas pour être plus facilement combotable donc au final beaucoup moins utilisé que le saut mk.

Saut avant hp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

100

200

8

5

Le coup sauté d’Adon pour attaquer, à une bonne priorité, lui préférer le saut mp pour faire anti-air Saut avant hk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

110

200

10

3

Très mauvais coup pour attaquer, il est seulement utile pour les safe jump et (ou) OS.

Saut neutre hk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

110

200

5

6

Coup avec une énorme priorité, cassant même les dragon à la relevée, fait instant overhead qui n’est pas safe en garde et en
hit, très utile pour finir un adversaire, assez correct en air-to-air mais tapant relativement bas, à utiliser contre les petits sauts.

A utiliser pour faire safe jump principalement dans le coin pour effectuer une fuzzy guard par la suite.

Saut neutre hp

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

100

200

7

3

Encore un autre coup aérien avec une bonne priorité, il tape haut contrairement au saut neutre hk, doit être utilisé en mind de coups sautés difficile à anti-air avec le rising jaguar hk, était idéal pour casser le start-up des tatsu de la fuite, seul défaut il n’est pas actif très longtemps.

Saut neutre mk

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

85

100

5

8

Le coup à utiliser pour comboter en fuzzy guard, il est special cancelable avec les air jk lk et ex, voir la partie consacrée à la fuzzy guard pour plus de détails.

Les autres normaux qui ne sont pas cités n’ont pas une très grande importance.

Les coups spéciaux :

adon_kick

Le rising jaguar

Adon possède quatres dragons ayant tous une trajectoire et propriétés différentes :

Rising jaguar light :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

50*80

100*70

4

2(6)4

17+13

-13

Start-up de 4, chopable au start-up, a 5 frames d’invincibilités aux coups low et aux projectiles, peut juggler.

Le coup spécial à utiliser pour comboter après une série de lights et après le bas mp suivant un instant air jaguar kick.

Rising jaguar medium :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

90*50

110*70

5

2(6)5

22+13

-19

Start-up de 5, invincible aux coups hauts pendant 6 frames et aux projectiles, peut juggler

Le coup spécial à utiliser pour les juggle, après un cancel de rj.

C’est aussi la version à préférer pour canceler vu que le premier hit fait 90 contrairement aux versions light et high qui font 50.

Rising jaguar high :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

50*100

70*120

5

2(6)9

22+13

-23

Start-up de 5, invincibilité complète durant les 6 premières frames, peut juggler, le dragon anti-air d’Adon, attention s’il est envoyé trop tôt, pas de double touche.

True reversal, contrairement à la réputation du perso, il est pas vraiment conseillé de le bourrer car il n’a pas une très bonne portée et ait très aisé à punir, très souvent avec un combo max voir l’ultra.

Rising jaguar ex :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

80*40*40

100*60*60

5

4(8)2*6

24+10

-33

Start-up de 5, invincibilité complète durant les 8 premières frames, à utiliser en anti-air principalement contre les sauts verticaux visant à faire whiffer les jaguar kick, à
envoyer très tard, il fait anti-air de plus loin que le rj hk.

En anti air, si seulement deux hits touchent, on peut juggler le dernier avec un rj lk

A utiliser en combo si le début de celui-ci a touché l’adversaire accroupi.

Après n’importe quel rising jaguar cancelé, Adon est en négatif.

Le jaguar kick :

Le meilleur coup spécial d’Adon qui énervera vos adversaires mais étant relativement lent, il est armor break, il fait 140 de dégâts et 175 en counter, ce qui est énorme, il gratte 35, ce qui est vraiment pas mal.

Dans la version 2012, le coup retrouvera ses dégâts de la version super, c’est-à-dire 130 et en 32 en garde, de plus les versions lk et mk auront une plus grande hurtbox.

Jaguar kick light :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

140

180

20

6

21

-3

-2

Celui parcourant la plus grande distance et tapant le plus au sol, c’est aussi la version la moins safe terminant a -3 en garde et la plus facile à casser, à ne jamais utiliser contre les chopeurs.

Son utilisation est surtout pour surprendre, il peut aussi faire cross-up sur certains adversaires accroupis.

Jaguar kick medium :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

140

180

21

7

20

-2

-1

Le jaguar kick anti projectile à utiliser en mind, tapant plus haut que la version light, il parcoure une distance moyenne, celle d’un début de round, il peut parfois faire office d’anti-air.

A utiliser donc en mind de la plupart des projectiles sauf les projectiles hauts tels que les tiger shot, sonic boom de Seth, Soul spark

Dans le two in one après un crouch mp, ne pas trop utiliser cette version contre les adversaires à glissade qui passeront en dessous et jamais contre les chopeurs car rapprochant trop Adon le rendant punissable.

Le coup est a -2 en garde contre les adversaires debout et -1 contre les adversaires gardant accroupi, à ne quasiment jamais utiliser contre Zangief.

Jaguar kick high :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

140

180

22

8

20

-2

-1

La version ayant le plus de priorités mais aussi le moins de portée, elle tape aussi le plus haut et est donc très bonne en utilisation défensive, anti coups normaux avançant tel que le 6mk de Ken …

C’est aussi la version à utiliser pour presser, après un light dans la garde par exemple et est encore plus efficace dans le coin.

Peut être utile dans le two in one contre les persos à glissades et aussi pour changer les timings si l’adversaire veut le punir avec un anti air, inutile s’il veut punir avec une ultra.

La version est de base à -2 en garde mais ensuite tout dépend de la distance ou le coup touche même en touchant debout elle peut être safe contre Zangief.

Jaguar kick ex :

Damage

Stun

Start-up

Active

Recovery

Block ad

Hit ad

80*70

90*110

20

2*3

1+21

-2

La version anti tous les projectiles en reflexe, je dis bien en reflexe vu sa brillance elle est très visible, elle est overhead sur le premier hit donc a ne jamais utiliser contre un chopeur qui va forcément garder haut et pourra donc punir.

Elle a plus ou moins la même portée que la version medium tout en faisant un bien meilleur anti-air, principalement contre les sauts neutres.

Si ce coup ne touche qu’un seul, il faudra juggler avec le rising light et le rising jaguar medium ou l’ultra II dans le coin.

Par contre ce coup whiffe énormément sur les adversaires accroupis, à utiliser quasiment uniquement en reflexe contre un projectile, voir dans le coin vu les opportunités de juggle mais est très prévisible.

Tous les jaguar kick sont en négatif en hit, sauf la version EX évidemment, ce qui signifie que même en touchant ce coup est punissable par les 720 et la super de Chun-Li.

Aucun des jaguar kick n’a de frames d’invincibilités au start-up, ils sont aussi chopable hormis la version ex.

L’air jaguar kick :

Contrairement au jaguar kick, la manipulation est un quart de cercle (pas de raccourci) après un saut avant ou neutre, la manipulation ne pourra pas être effectué mais au plus tôt, trois frames après avoir quitté le sol.

Plus le coup de pied est faible moins il parcourra de distance.

Ne fait pas armor break.

Le principal défaut de coup étant son hitbox vraiment petite, whiffant souvent contre les adversaires accroupis et se faisant très souvent casser par des coups lows tels que le bas mk de Ryu ou T.Hawk, inutile de parler de la balayette de Chun-Li ce qui n’a aucune logique selon moi.

Son utilisation est vraiment réduite et au final ce coup sera utile pour carotter à la relevée les dragons avec la version lk, à utiliser après une choppe arrière.

L’autre utilisation sera après une chope avant, d’utiliser la version ex après un dash avant puis un saut avant dans une utilisation ressemblant au burning kick, car l’adversaire pourra s’attendre à un empty jump chope, rattrapant les back dash aussi, bien entendu n’aura aucune chance de faire cross-up contrairement au burning kick et cette phase se fait
casser par n’importe quel reversal

Pour comboter après l’air jk, bas mp ou bas light punch si vous estimez que la distance est suffisamment proche puis ensuite rj lk

L’air jaguar kick ex met au sol s’il touche deux hits sinon s’il ne touche qu’un seul hit, bas lk rj mk pour comboter.

Le jaguar tooth :

Coup très lent, très prévisible, ses seuls points intéressants comparés au jaguar kick, sont que les versions ex et hk ne whiffe que très rarement contre les adversaires accroupis si l’adversaire ne saute pas pour l’éviter bien sûr, peut juggler s’il touche airborne, et peut être combotable en hit.

La version light peut être utile pour carroter des ultra courtes distances, la version medium est inutile.

La version EX est réellement utile dans deux match-up, Dhalsim pour passer à travers ses boules et Gouki pour punir les air Hado de n’importe ou.

Tout comme les jaguar kick, le coup à 20 frames de recover donc très punissable en whiff, il fait aussi armor break.

L’instant air jaguar kick :

Pas vraiment un coup à proprement parlé vu qu’il peut être executé de diverses manières.

Il existe la version « tiger knee », c’est à dire quart de cercle arrière, attendre trois frames haut et pied, avec cette méthode, l’instant air sera toujours effectué au ras du sol d’ou ce nom de tiger knee, méthode quasiment pas utilisée car trop stricte.

La seconde est saut neutre ou avant puis quasiment directement quart de cercle arrière pied, je conseillerais plutôt de l’effectuer avec un saut neutre, en cas d’erreur, un saut neutre est bien moins punissable.

Pour parler de l’utilité du coup je vais faire un comparatif avec le jaguar kick normal ou ground.

Contrairement au jaguar kick, plus le coup de pied est faible moins il aura de portée, pour quelles raisons, seul Capcom le sait, la version ex est inutile.

Jaguar kick « ground » VS Instant air jaguar kick

Qualités du jaguar kick :

– Armor break

– « Vrai » manipulation

– Plus de priorités notamment avec la version hk, la lk recouvre plus de distance que n’importe quelle version instant air, version ex utile.

Défauts du jaguar kick :

– Plus lent que l’instant air

– Moins safe en garde

– Moins de dégâts théoriques vu que pas combotable

– Plus de recover en whiffe.

Qualités de l’instant air jaguar kick :

– Combotable, s’il touche debout, bas mp, rj lk, peut toucher les deux hits contre certains adversaires, s’il touche accroupi, utiliser la balayette, si vous avez la super peu importe comment il touche, il faut la canceler après un bas mp.

– Safe contre les chopeurs.

– Plus difficile à anti-air

– Moins de recover en whiffe (13 frames)

Défauts :

– Moins de priorités

– Couvre moins de distance que le jaguar kick

– Pas armor break

– Pas une vrai manipulation donc risque d’erreur.

Pour conclure, les deux versions doivent être utilisées, le jaguar kick ne serait que pour montrer que la saving est vraiment une mauvaise idée contre Adon et l’instant qui est plus safe et difficile à anti-air et offre un okizème en plus de dégâts plus importants.

On peut jouer Adon sans mais, ça serait se priver d’une très bonne arme.

La Fuzzy guard :

Elle s’effectue avec un saut neutre mk après avoir safe jump avec le saut avant hk ou neutre hk.

Elle a pour principe d’embrouiller la garde l’obligeant à garder haut alors après un safe jump la majorité des joueurs s’attendront à une chope ou un coup low.

Ne fonctionne pas contre tous les personnages,
voilà une liste :

La version air jk lk fonctionne contre :
Sagat, Dudley, Vega, Juri, Zangief et Hakan

La version air jk ex fonctionne contre : Cody,
Dee-Jay, Rufus, Abel, Seth, Adon, Viper, Bison, Guy, Guile et Balrog.

La version air jk ex qui touche un hit fonctionne contre :
El Fuerte et Gen.

Voilà un lien qui vous montre en détails un combo après une fuzzy guard : http://www.youtube.com/watch?v=AX6HTskGRu0

Un autre lien avec une application en match : http://www.youtube.com/watch?v=T6tXkB2lCxc#t=2m44s
Pour comprendre l’importance de ce coup, je vous laisse observer la série de matchs entre GamerBee et le Sagat de Mago.

  La super en détails :

Dégats :

Follow up normal

Poings

Pied

320

355

350

Vu la faible utilité des coups ex d’Adon vu aurez souvent votre barre de super chargée, la distance varie en fonction du poing utilisé, plus il est faible moins Adon commencera la super loin, choix étrange de la part de Capcom vu qu’il devient totalement inutile d’utiliser autre chose que la version poing fort.

Elle se placera principalement après le cancel du bas mp et bas hp, pour le bas mp, soit en zoning en la buffant soit après un air jaguar kick ou instant air jaguar kick.

Si vous décidez de la placer après un combo de 4 hits minimum il faudrait utiliser la version pied pour faire le plus de dégâts sinon utiliser la version poing.

Il y a pas de données officiel concernant le cheap damage avec la version poing mais après avoir fait des tests, je dirais que ça doit être 100 de dégâts, ce qui outrageusement puissant pour finir un adversaire après avoir cancelé un bas mp ou bas hp.

Par contre c’est pas safe en garde bien entendu, laissant Adon à -12 donc pouvant se faire punir lourdement par n’importe quoi.

adon_ultra_by_eskimau_bum

Les deux ultra en détails :

Ultra I : Jaguar Revolver

Elle pour fonction principale de faire anti projectile mais attention lorsqu’Adon est airborne après l’avoir lançé elle peut se faire casser, c’est particulièrement rageant de se la faire casser par un air Hado de Gouki ou hado aérien de Gouken.

Peut être utile pour punir certains coup en garde comme le condor dive, rolling de Blanka (3 frames pour punir entièrement), le whiffe de certains coups, jaguar kick, chope spé, flying barcelona (même en garde), lariat ..

Ultra II : Jaguar Avalanche

Relativement difficile à utiliser en anti-air, à cause de sa lenteur et de son hitbox, l’ultra à utiliser après un rj cancel, peut juggler si un jaguar kick ex touche un seul hit dans le coin et si l’ex jaguar tooth touche dans le coin.

  Corner juggle :

Adon possède la particularité de pouvoir jugglé un deuxième rising jaguar lk dans le coin, uniquement si celui-ci à touché un seul hit, particulièrement utile après un combo commençant par un instant air jk.

Ce juggle est character specifique et dépend aussi de la distance par rapport au coin, plus le seul hit du rising jaguar aura touché proche du coin, plus il sera difficile d’effectuer le juggle, à par l’entraînement pour avoir un semblant de timing, il n’y a pas d’autres conseils à donner même GamerBee rate parfois ce juggle.

Une vidéo de match montrant ce combo dans le coin : http://www.youtube.com/watch?v=JlutVLKqbMQ#t=1m00s

Anti-air :

Adon dispose de quatre anti-air :

Pour les sauts très lointains :

Bas hp

Pour les sauts lointains :

Far mk et rising jaguar mk et ex (attention pas de double touche)

Pour les sauts proches et les cross-up mal effectués :

Rising jaguar hk (attention pas de double touche)

Je vous conseillerais de toujours privilégier les rising jaguar pour faire anti-air car d’une part les normaux d’Adon anti-air sont plutôt lents, minimum 8 frames et pourquoi se priver d’utiliser un dragon qui peut s’auto correct, les seules attaques sautées contres lesquelles il ne sera pas particulièrement efficace sont les air-tatsu.

Les anti-air sont à maitriser absolument avec Adon, à quoi bon posséder l’un des meilleurs coup de zoning du jeu si vous n’arrivez pas à obliger votre adversaire à rester au sol, restant caduc son unique défaut.

Les provocations d’Adon :

Adon possèdent deux provocations pouvant éviter certains projectiles et certains coups lows, principalement avec la neuvième provocation, la première peut aussi le faire mais doit être envoyé très tôt.

Elle permet donc d’éviter certains coups tels que les doskoi et l’ultra 1 d’Honda, à tester si vous êtes fou.

Par particulièrement utile mais toujours drôle pour mettre le gwak, la provocation peut être annuler parun coup spécial, notamment le jaguar kick, peut surprendre.

Punitions :

Pas beaucoup de punitions pour le perso mais voilà les quatre principales :

Coup avec un long recover, ultra si vous l’avez.

Sinon close hp, dragon hk ou dragon mk si vous voulez le canceler et aussi pour safe jump il est pas possible de le faire après un dragon hk.

Bas lp rj lk pour punir des coups whiffé à faible recover, dragon light …

La dernière serait de punir avec le far hp si vous avez pas le réflexe d’envoyer celle citée juste au dessus, ça ne fait que 120 de dégâts et ne met pas au sol mais ça a le mérite de punir au moins.

Si vous comptez punir avec un dragon cancel to ultra II, il est inutile d’envoyer une série de light, si vous estimez que le rising jaguar medium touchera, le mieux sera de faire un bas lp puis ensuite rising jaguar medium cancel to ultra, malheureusement ça fera plus mal qu’une série de lights puis le rising jaguar light cancelé.

Adonby_ryanorosco

Safe Jump :

Après une chope normale, dash avant saut avant hk

Après une chope arrière et l’ultra II, un pas en arrière, saut mk

Ce setup de pas en arrière qui reste assez aléatoire finalement, peut être remplacé par un stand lp ou un crouch mp mais le cross-up sera bien moins ambigüe car touchant justement quasiment toujours cross-up.

Si le rising jaguar light a touché un hit, il faut faire directement un saut avant hk.

Après une chope normale qui pousse dans le coin, dash avant saut neutre hk.

Tous ces setups fonctionnent uniquement contre les reversal 5 frames et plus.

adon_vs_guief

Option Select :

Contre Rose, rj mk qui casse son ex soul spark et rattrape son back dash.

Contre Honda, rj hk qui casse son sumo press et son (ex) doskoi, rattrape son back dash.

Contre Dhalsim, jaguar kick lk et ultra I pour rattraper des téléportations.

Contre Dicator, rj hk pour casser les psycho crusher, jaguar lk pour rattraper une téléportation, aucune ne fonctionne contre le devil reverse ou headpress

Contre Cody, ultra II pour casser son (ex) zonk et rattraper son backdash.

Contre Boxer, rj lk pour rattraper un ex dash après que le saut mk ait touché cross-up

De manière générale contre les backdash, balayette ou rj lk et contre les longs back dash tels que ceux qu’Ibuki et Makoto il faut utiliser le jaguar kick lk.

D’ailleurs contre Ibuki il est conseillé de safe jump avec le saut avant hp car le saut avant hk à tendance à whiffer.

Combo :

adon5

Je rajouterais les versions ex au cas où le combo touchera un adversaire accroupi pour être sûr de finir le combo, rajouterais aussi les juggle avec le rising jaguar medium et l’ultra II chargée à fond après un rising jaguar cancel light, car avec Adon si vous avez de quoi canceler après un combo, faite le.

Les BnB :

Le combo principal d’Adon, pas particulièrement difficile à effectuer, les trois lights doivent être linké et le rising jaguar cancélé :

c lp * 3 rj lk

Rj lk

Rj ex

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

175

196

203

337

Une variante mais moins utilisée car après le troisième light kick le rising jaguar peut ne toucher qu’un seul hit :

c lk * 3 rj lk

Rj lk

Rj ex

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

203

224

231

365

Un mix des deux après avoir commencé un combo avec le c lk touchant low :

c lk clp *2 rj lk

Rj lk

Rj ex

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

185

206

213

347

Son BnB après sont saut mk, à maitriser :

Saut avant mk, bas lk, bas lp, le premier bas lk peut être remplacé par un bas lp :

Rj lk

Rj ex

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

240

261

268

402

Son BnB après son deuxième saut cross-up, par
particulièrement douloureux :

Saut avant lk, bas lp*3

Rj lk

Rj ex

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

198

216

220

326

Le combo à effectuer après un close Hp qui
passe en frame-trap, ne change rien s’il passe counter, le bas lp sera juste
plus simple à linker :

Close hp bas lp rj lk

Rj lk (1 hit)

Rj (2 hits)

Cancel rj lk et juggle

Cancel rj lk et ultra II

184

224

258

419

Un dernier combo pas particulièrement utile :

c lp*3 c mp rj lk qui ne touchera qu’un seul hit Dégâts : 174 Stun 252

Combo quasiment inutile car le rj ne touchera qu’un seul hit et il sera quasiment inutile de prendre le risque de mettre le bas mp(sans p-link) qui est just frame pour aucun gain de dégâts.

Voilà la série de combos à maîtriser avec Adon.

Combo avec la super :

2* clp c mp super cancel Dégâts 339

Pas énorme comme dégâts mais idéal pour finir un combat.

Instant air jaguar kick, bas mp super cancel :
Dégâts : 410

Si le rising jaguar lk ne touche pas deux hits hit et que vous avez la super, voilà le combo à utiliser pour le plus de dégâts possible

Combo avec l’instant air jaguar kick :

Si l’adversaire est debout le combo sera un bas mp puis rising jaguar light sinon s’il est accroupi il faut utiliser la balayette.

Rj lk (1hit)

Corner juggle

Rj lk (2hits)

Cancel et juggle

Cancel et ultra II

Balayette

204

295

244

278

439

190

Combo avec la fuzzy guard :

Bien entendu, la plupart de ces combos ont très peu de chances se produire, pour avoir le véritable combo il faudrait enlever le saut avant hk.

Saut avant ou neutre hk , saut neutre mk, air jk ex Dégâts 323 Stun 460

Saut avant ou neutre hk, saut neutre mk, air jk lk, bas mp, rising jaguar light Dégâts 379 Stun 600

Avec le cancel du rising jaguar et l’ultra II
Dégâts 507

Avec le cancel du rising jaguar et le juggle avec le rj mk 401

Combo finissant par le jaguar kick :

Série de combo quasiment inutile car le saut mk doivent toucher tardivement le rendant bien moins ambiguë car ne mettant pas au sol et provoquant un janken.

Saut mk, close mp, cancel jaguar kick mk
Dégâts 267

Saut mk, close hp, cancel jaguar kick mk
Dégâts 287

Conclusion :

De prime abord relativement facile à prendre en mains, Adon nécessite une très bonne gestion des distances, de bons réflexes pour faire anti-air avec ses rising jaguar qui n’autorisent pas les doubles touches et n’ayant pas une bonne portée.

Le style de jeu principal d’Adon sera de mettre votre adversaire dans le coin, principalement en le poussant avec le two in one, bas mp jaguar mk.

Un fois mis dans le coin le but sera bien évidemment de ne pas le laisser s’échapper tout en l’analysant, fait-il des sauts arrières pour faire whiffer les jaguar kick, va-t-il paniquer et me sauter dessus, va-t-il bourrer, est-il en train de mouliner l’ultra pour punir un jaguar kick faites-lui comprendre qu’il ne peut pas s’échapper et le résultat du match est voué à se conclure par sa défaite.

Il dispose aussi d’une très bonne vitesse de marche le rendant propice aux chopes, si vous sentez votre adversaire passif, profitez-en, marchez et chopez, son overhead étant trop lent pour surprendre.

Il requiert aussi une bonne patience, la plupart de vos adversaires essayeront de vous fuir pour faire whiffer les jaguar kick.

Contre les sauts arrières il ne faut jamais utiliser le jaguar tooth qui whiffera la plupart du temps.

Contre les sauts neutres, il faudra apprendre à envoyer un jaguar kick medium bien timé pour les casser et à effectuer des dash avant puis à envoyer un rising jaguar hk.

Adon requiert aussi un bon mind car avec lui, une seule erreur (jaguar kick qui whiff, far hk envoyé en même qu’un saut, pas de blockstring donc propice aux bourrages) et ça peut être la perte du round car avec son mauvais backdash, sa vie inférieur à la moyenne et son dragon 5 frames, Adon est dorénavant bien plus soumis au okizemé, notamment contre les chopeurs et les persos à rushs souvent top tiers dans l’arcade edition.

adon_win_alphaPour être efficace à la relevée adverse avec Adon, travaillez vos safe jumps et autres OS, apprenez à ce que votre saut mk soit le plus ambiguë possible, alternez entre les jaguar kick, les instant air et les jaguar kick aérien pour caroter les dragons et les déchopeurs fous à la relevée.

Disposant d’un bon zoning, d’une gratte safe et d’un vrai dragon Adon peut maintenir son adversaire à distance et contrôler le sol comme les airs, si vous vous sentez capable de contenir les attaques adversaires et de gérer la distance optimale, il n’y aucune honte à jouer de cette manière tant que vous n’avez pas mis l’adversaire au sol.

Guides, Guides, News, Street Fighter, Street Fighter III: Third Strike, Super Street Fighter 4, Super Street Fighter 4, Super Street Fighter 4 Arcade Edition, Super Street Fighter II X

C’est quoi le Hitstop ?

C’est la question que je me suis posée un beau jour. Dans cet article, je vais essayer de citer quand je le peux mes sources.

La première fois que j’ai vu ce terme c’était sur le forum SRK. Quelqu’un avait traduit les notes des frame data de Ryu pour SF4 vanilla et pour le Hadoken il était marqué « hitstop 8 ». Pour remettre dans le contexte c’était en fin d’année 2008, quelque mois après la sortie arcade du jeu. Je ne lisais pas SRK à cette époque donc c’est bien plus tard que je suis tombé sur ce sujet.

Je ne retrouve plus le post sur SRK mais j’en avais fait une copie sur le forum console league :  http://console-league.com/forum/viewtopic.php?f=391&t=8771

 Hadouken: On air hit, puts opponent into special juggle state. 16-17 character specific cancel. Hit stop 8.

Hitstop 8 ? C’était la première fois que je voyais ce terme et pourtant je passais mes journées sur le wiki et sur le forum. Aucune info à ce sujet sur le wiki de srk. Rien sur eventhubs. Même dans le sujet sur SRK les gens ne réagissaient pas à cette traduction. Le même gars avait traduit les notes de Dhalsim, Rufus, Dictateur.

Déjà je réalisais que la frame data, ce n’est pas qu’une grille avec des valeurs mais qu’en japonais il y avait des annotations pour presque tous les coups. Et en plus dans les notes il y a des termes étranges. C’est à cette époque où je me suis dit que je m’achèterais dorénavant les guides japonais même si je ne parle pas japonais xD ! Bref j’ai commencé à Google le terme hitstop et j’ai trouvé un début de réponse dans un sujet qui parlait de Super Street Fighter 2. Je ne retrouve plus le lien également mais c’était sur SRK…

En gros ça disait que le hitstop correspond à un freeze de l’écran qui affecte les 2 joueurs lorsqu’il y a un coup qui touche (en hit ou en garde). Comme ça affecte les deux personnages, en apparence ça ne change rien. Il y a juste des pauses comme si on appuyait sur start à chaque fois qu’il y a contact. Donc ce freeze matérialise l’impact et on peut se rendre compte qu’il est souvent confondu avec le blockstun/hitstun. Quand quelqu’un dit qu’un coup a un gros blockstun, en fait c’est surtout un gros freeze. C’est le freeze qu’on ressent et non le blockstun.

Ce que j’ai appris à ce moment-là c’est que le freeze affecte uniquement les joueurs donc :

  • Le chrono continue de tourner.
  • Comme le chrono tourne, la charge aussi. Ça permet au perso à charge de faire des trucs qui sont en théorie impossible car à chaque contact ils gagnent de la charge grâce au freeze.
  • Les projectiles ne sont pas affectés donc ils vont continuer leur chemin malgré le freeze ce qui permet de faire des trucs sympas. Avec Chun-Li j’avais réussi par hasard à faire un bas MP qui m’a fait éviter un Hadoken car j’ai touché Ryu. Le Freeze nous a affectés mais son hadoken a continué. (Je m’en rappelle toujours c’était contre Daigo à Cannes 2010 xD)

Un exemple en image avec Ryu et Dhalsim. Ryu saute sur Dhalsim qui fait une Ultra 1. La première image représente le début du freeze. La 2 ème image représente la fin du freeze. Apres il suffit de comparer la boule feu pour voir qu’elle a grossi entre temps ce qui illustre bien le fait qu’elle n’est pas affectée par le freeze.

  • Les projectiles créent aussi un hitstop sauf que ça affecte uniquement celui qui se fait toucher. Celui qui a lancé le projectile continue de bouger. Je n’ai pas d’exemple en image, mais les joueurs d’Akuma utilisent ça efficacement quand ils font un ex air Hado et qu’ils avancent pour continuer le combo.

Quelques temps après Maj du site sonichurricane a fait un article avec pas mal d’exemples. Ça m’a permis d’en savoir plus. Les commentaires en bas de l’article sont tout aussi intéressants que l’article (si vous avez le temps) http://sonichurricane.com/?p=1043 . Justement dans les commentaires, quelqu’un donne des valeurs de hitstop

8 frames de freeze pour un light

10 frames de freeze pour un medium

12 frames de freeze pour un high

14 frames de freeze pour un spécial

C’était la première fois que j’avais des valeurs en dehors du « hitstop 8 » du guide. Comme je vous disais, tout est parti de ce guide japonais et dedans il y avait d’autres informations liées au hitstop. Quand Dictateur touche son adversaire avec un Headstomp, il y a un hitstop mais cette fois-ci les 2 persos ne sont pas affectés de la même façon. Le guide précise que Dictateur va sortir du freeze avant son adversaire. Plus exactement, il sort du freeze 12 frames avant l’autre.

Une autre information qu’on trouve dans ce guide concerne les focus attack. Si on tape dans une focus, il y a évidemment un hitstop car il y a contact. Sauf que là où normalement les 2 persos devraient être figés le même nombre de frames, Capcom a décidé  que celui qui absorbe le coup va sortir du freeze 3 frames avant celui qui a tapé dedans.

If you absorb an attack with a saving attack, you can take action 3F faster than your opponent (you can act during the hitstop of the absorb animation).

Comme d’habitude ces traductions étaient sur le forum srk mais tout a disparu :(. Encore une fois j’avais fait une copie sur console league… http://console-league.com/forum/viewtopic.php?f=382&t=8695  ((j’ai le guide japonais en question si vous voulez la vraie source ^^)

Ok il y en a un qui bouge avant l’autre, et alors ? Le meilleur exemple c’est lorsqu’on saute sur Boxer à la relevée et qu’il fait un coup ex (donc armor). Son dash ex sort en 7 frames normalement mais en pratique c’est difficile de le safe jump (mais pas impossible).

Quand on comprend cette notion de hitstop et qu’on a vent des quelques règles, on comprend mieux ce qui se passe. Le fait de taper dans le coup armor de Boxer lui donnerait 3 frames d’avance. Donc le coup qui normalement devrait toucher en 7 frames touche finalement en 4 frames (si on tape dedans) et donc ça devient tendu pour faire un safe jump. Plus tard dans l’article je reviendrais sur ces valeurs car il y a visiblement une erreur.

Voilà pour l’introduction au terme de hitstop. Si vous êtes en train de bailler, vous pouvez vous arrêter là ^^. Si vous êtes curieux, la suite va surement vous plaire.

 

 

Ok toujours là ? 😀

En 2010 juste après la sortie de Super Street Fighter 4, un anonyme a mis à disposition près de 9 go de vidéos qui montrent les hitbox du jeu. Si on laisse de côté les hitboxes, l’autre intérêt de ces vidéos c’était qu’elles étaient enregistrées en 60 images par secondes. Ça m’a permis de regarder frames par frames ce qui se passe lorsqu’il y a contact.

Voilà un GIF animé que j’avais fait à l’époque pour mieux visualiser le hitstop.

Les images sont tirées des vidéos de hitboxes de SSF4. Si c’est la première fois que vous voyez ces images il faut savoir qu’on ne voit qu’un seul perso mais il y a un autre invisible. Chun li fait une balayette et touche son adversaire.

 

Le startup de la balayette de Chun-Li est de 7. Elle a 4 frames actives. Sur ce GIF on peut se rendre compte que le hitstop intervient juste après le contact de la frame active. Et c’est quand le hitstop se fini que commence le hitstun ou blockstun et le pushback (le recul). Donc pour résumer ça donne 6 frames de (vrai) startup + 1 frame active + 12 frames de hitstop + le reste des frames actives (3) + le recovery.

J’ai pu aussi confirmer que pour un coup spécial il y a bien 14 frames de hitstop (info postée en commentaire de l’article de Maj) sauf que bizarrement il y avait des cas particulier. Honda en fait partie. Son doskoi HP a un hitstop de 14 frames et son Doskoi EX a un hitstop de 8 frames. 8 frames c’est comme le hitstop d’un light. Plus le hitstop est court, plus il est difficile de réagir. Je pense que si Capcom a fait ça, c’est pour rendre la version Ex moins facile à punir en réaction. En tout cas ça explique pourquoi moi je rate souvent mes reversal ultra 1 ^^;. Il y a peut-être une autre explication bien sûr.

 

D’après ce que j’ai pu lire, dans Super Street Fighter 2, le hitstop était fixe quel que soit le coup (14 frames) mais là dans la série Street Fighter 4, Capcom semble s’amuser à faire varier les valeurs.  Light, medium, high, special et je ne saurais même pas vous dire si ce sont les mêmes valeurs pour les coups sautés (jump hk ? jump lp ?)

Tiens en parlant de saut, quand on y repense le hitstop est à l’origine des options select et c’est un abus de langage de dire que ça vient de l’absence ou non hitstun/blockstun. C’est finalement l’absence ou non du freeze qui est important et non le blockstun/hitstun. Au passage Ryu peut safe jump l’ultra 1 de Dhalsim s’il utilise lk au lieu de HK. Ce qui s’explique grâce au hitstop plus court avec lk.

Et ça me fait repenser à une discussion que j’avais eu avec des joueurs de Third Strike. Je ne me rappelle plus qui m’en avait parlé (Ultrayox ? BK ?) mais il y a une option select après un universal overhead (mp+mk) si ça touche en hit ou en garde. De mémoire c’était donc une option qui donnait deux résultats différents. Un résultat si l’adversaire met sa garde et un résultat si l’adversaire se mange le coup. Ça vous rappelle peut être quelque chose 😉 mais j’y reviendrais plus tard.

Toujours à propos de Third Strike, BK m’avait expliqué un truc avec Ken. Je lui avais demandé ce qu’on pouvait faire contre quelqu’un qui fait des parrys à la relevée et il m’avait parlé d’une option select anti parry tout en me précisant que peu de gens l’utilisait avec Ken car c’était très très très très dur à réaliser (j’insiste ^^). Pour ne pas dire n’importe quoi je vais m’arrêter là (à propos de Third Strike) . Le but de ces exemples c’est de montrer que le hitstop est une donnée qu’il ne faut pas négliger à haut niveau.

Par contre je précise une chose importante, les ¾ de ce que j’écris en ce moment, je l’ai réalisé seulement il y a quelques jours. J’avais certes des infos mais je n’avais pas fait de rapprochement entre tout ça. Ce qui m’a permis de faire tilt c’est la vidéo d’Alioune et son option select avec Yang. Après de fil en aiguille les choses se sont remises en place. Ce que je veux dire c’est qu’en me lisant, tout ceci peut paraitre évident mais c’était loin d’être le cas au départ !

Donc revenons à la vidéo l’option select de Yang. En regardant frame par frame on voit que le hitstop n’est pas le même en hit ou en garde après un dragon lk. D’ailleurs depuis le début de l’article je parle de hitstop mais en fait je devrais dire hitstop/blockstop car comme vous allez le voir le dragon de Yang a deux valeurs de freeze. Donc encore aujourd’hui on découvre des choses liées à ce « stop ».

Le dragon lk de Yang a donc un hitstop de 8 frames et un blockstop de 12 frames. J’en ai parlé à Alioune vite fait, et c’est je pense la seule explication au pourquoi du comment il a pu faire cette option select. Par contre comment il fait pour trouver des trucs au pif comme ça, ça je n’ai pas la réponse O_o.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à reconstruire le puzzle ^^. Pendant que je rédigeais cet article, j’ai relu les commentaires de l’article de Maj et il y a quelqu’un qui parlait de hit freeze et self freeze. Celui qui justement donnait les valeurs de freeze.

in modding the pc version of the game I have found that hit/self freeze (these are separately controllable actually but i don’t believe i have seen a move where it is actually separate that isn’t some hack that i’ve made lol)

J’avais zappé cette information jusqu’à maintenant mais ça explique mieux ce qui se passe avec Dictator et son Headstomp (voir le début de l’article). Si je devais résumer tout ça, ce qu’on sait pour le moment c’est :

Il y a le Hitstop/Hitlag/Hit Freeze/Impact Freeze/Hit Pause, appelez-le comme vous le voulez.

Mais en rentrant dans les détails on a vu que ça pouvait changer en hit ou en garde donc on est arrivé au hitstop et blockstop (l’option select d’Alioune avec Yang, 3.3 et les parrys et overhead, etc). Sauf qu’en général c’est la même valeur…

Maintenant en rentrant encore plus dans les détails on peut voir qu’il y a le hit freeze (opponent freeze) et le self freeze qui décident véritablement combien de temps vont rester figé les deux protagonistes. Donc on n’en déduit qu’un projectile à un self freeze de zéro par exemple et un opponent freeze de 8 frames.

Un peu plus haut je vous avais parlé des focus. Celui qui absorbe un coup avec une focus a 3 frames d’avance. Quand je regarde frame par frame, ce n’est pas tout à fait ça. J’ai essayé plusieurs fois et en fait ce n’est pas 3 frames mais 2 frames. J’ai même relancé le SF4 vanilla et c’est la même chose. Ça ne change pas grand-chose mais je tenais à le signaler ^^ (Boxer et son dash Ex touche donc en 5 frames et non 4 frames).

Un autre truc que j’ai découvert c’est au niveau de la focus en tant qu’attaque. Quand on veut calculer le frame advantage après une focus on fait : blockstun de la focus – le temps pour faire un dash avant. Dans les  calculs on dit que la focus level 1 a 15 frames de blockstun et la focus level 2 a 21 frames de blockstun. Pour rappel avec Chun-Li ça donne :

Focus level 1 = 15 (blockstun) -14 (dash avant) = +1 et Focus level 2 = 21 (blockstun) – 14 (dash avant) = +7

Vous devez surement vous en douter mais c’est “faux” ^^.  Quand on regarde images par images on voit que la focus level 1 et la focus level 2 ont le même blockstun qui est de 15 frames. La différence entre une level 1 et une level 2 se situe au niveau du hitstop. Le pourquoi du comment Chun-Li est à +7 c’est que dans le cas d’une level 2, elle a le droit de sortir du freeze avant son adversaire. Donc c’est ça le secret de la focus level 2. Rien à voir avec un blokstun plus élevé. Je dis Chun-Li mais c’est valable pour tous les persos dès que c’est une level 2. Celui qui est à l’origine de la focus level 2 va sortir du freeze 6 frames avant son adversaire.

Vous allez surement me dire que je chipote vu que ça ne change rien aux valeurs qu’on connaissait déjà (21=6+15). C’est vrai mais c’est toujours bien d’en savoir un peu plus sur le fonctionnement du jeu. Par exemple ça permet de mieux comprendre ce qui se passe lorsqu’on absorbe une focus attack level 2 avec une focus.

Si vous êtes toujours pas convaincu sachez que du côté de Blazblue, le hitstop est une donnée qu’on retrouve souvent dans les frame data. Allez faire un tour sur www.dustloop.com

Il y a d’autres choses que je voulais ajouter mais ce sera pour un autre sujet -__-

Dossiers, Guides, Guides, SSF4 - Personnages, Street Fighter, Super Street Fighter 4 Arcade Edition

Yun Lee – Skate or Die

Watchdamatch vient de faire paraître un guide très complet sur Yun, rédigé par Cuongster (déjà à l’origine de ce guide) et joueur émérite dont la réputation n’est plus à faire. Grâce à ce guide, vous pourrez apprendre à Jouer Yun, mais aussi à le contrer, si vous rencontrez des difficultés à vous battre contre le personnage.

Ca se passe ici :

http://www.watchdamatch.com/Articles/SSF4/Guides-des-Personnages/SSF4-AE-Yun-Le-Guide-Complet.html

yunguide_featured