Home / News / New York: Tournoi Street Fighter 25th anniversary

New York: Tournoi Street Fighter 25th anniversary

Ce week-end a eu lieu le tournoi Street Fighter 25th anniversary organisé par Capcom. Au programme des réjouissances: quatre tournois, pour quatres jeux Street fighter: Street fighter 2 HD Remix, Street Fighter III Third Strike, Super Street Fighter IV Arcade Edition, et Street Fighter X Tekken.

 

Contrairement à la méthode de qualification française, ces tournois américains sont plus ouverts : inscription au tournoi gratuite, ouverte à tous, ce qui a permis d’atteindre un très grand nombre de participants dans cet évènement qui se voulait plutôt « grand public ». Les dotations, qui varient selon le jeu, ont de quoi motiver n’importe quel joueur local à faire le déplacement : Pour SFIV & SFxT, 2 500$ pour le premier, 1 500$ pour le second, et des dotations pour tout le top 16 du tournoi. A noter que les deux premiers de ces tournois se voient offrir un voyage à San Francisco pour disputer la grande finale.

 

Au vu du contexte, ce tournoi ne pouvait qu’être prometteur. J’ai donc bien évidemment décidé de prendre mon sac (ou est-ce mon stick qui a pris son sac ? a mediter) et d’aller joyeusement y participer. Le tournoi ouvrait ses portes à 8h30, ce qui constitue évidemment un premier challenge pour tout participant qui se respecte : se lever à 7h du matin, un samedi ? Intelligent procédé qui a permis à Capcom de déjà éliminer les fainéants qui ne seraient pas prêts à se lever tôt pour participer à un tournoi. Pas de looser bracket disponible, la défaite contre son lit est synonyme d’élimination immédiate. Un autre matchup à travailler.

 

Le premier choc en arrivant au tournoi aura été de voir le nombre de participants. Une longue file d’attente s’était formée devant l’entrée de la salle. En arrivant, on me dit qu’ils font entrer les participants petit groupe par petit groupe pour ne pas surcharger les membres du staff qui s’occupent des inscriptions. Après une heure passée dans la file d’attente (on notera ici le second procédé de filtrage intelligent : empêcher les personnes pas motivées de venir jouer. Se lever tôt ET faire une queue d’une heure ? Il faut être fou. Ou passionné. Ou les deux.), je m’inscris enfin et récupère mon T-shirt cadeau (une statue de la liberté à l’effigie de Chun-Li. Classe.). Devant mes yeux s’étend une grande salle qui ressemble à un entrepôt, bien climatisée, déjà bondée, avec tout un tas de stations pour jouer à son jeu préféré.

 

Le tournoi se déroulant sur PS3 (coucou les gens qui se plaignaient du lag à l’EVO), il fallait pouvoir prendre un poste en freeplay le plus vite possible afin de pouvoir s’habituer à l’input lag de cette version (encore une fois, malin procédé de Capcom pour empêcher les joueurs Xbox pas motivés de venir jouer en leur ajoutant un handicap. Street Fighter, serious business.). A la prise en main du freeplay, mis à part le fait que je n’arrivais à rien (vous voyez souvent des Ibuki lancer des kunais à côté de leur cible ? Bah voilà), la plus grande surprise a été de rencontrer les participants. Outre les habitués de Next Level (la grande salle d’arcade New Yorkaise) que je connais déjà, et les joueurs insatiables qui voyagent de Los Angeles pour venir faire le moindre tournoi, beaucoup de visages inconnus. Beaucoup d’adolescents, venus avec leurs parents ou frères et sœurs, qui ont profité de la gratuité de l’évènement et de sa localisation au centre-ville de New York pour pouvoir prouver au monde que leurs 1750PP sur le PSN ne sont pas usurpés.

 

Dans cette ambiance très familiale, j’ai été positivement surpris par à la fois l’accueil de ces joueurs non-habitués, mais aussi par leur réaction. L’accueil, d’un côté, chaleureux, la discussion est immédiate pour échanger sur le sujet, des questions diverses et variées sur le jeu… Et les gros joueurs américains qui se prêtent évidemment au jeu. Quoi de mieux que Justin Wong qui vient vous expliquer les bases du jeu alors que vous savez à peine sortir un ultra correctement ? D’autre part, les réactions. Globalement très positives, le plus intéressant pour ces joueurs a été notamment de voir des bons joueurs l’un contre l’autre. Plusieurs d’entre eux m’ont dit qu’habituellement, online, ils se font atomiser et passent à la suite sans vraiment avoir envie de comprendre pourquoi. Mais là, par exemple, se faire atomiser par un Ryu, et voir que juste derrière une Ibuki arrive et atomise le Ryu, puis se fait sortir par un Honda… La plupart des joueurs a trouvé ça intéressant : voir comment jouer contre ce genre de joueur, et aussi voir qu’ils sont aussi capables de perdre. De ce fait, j’ai vu beaucoup d’entre eux me dire à la fin de la journée « Bon, je crois que je vais investir dans un stick, j’aimerais beaucoup faire d’autres tournois », ce qui en soi est une véritable opération réussie pour Capcom.

 

Mais venons-en au tournoi. Evidemment, un cash prize conséquent ainsi qu’une qualification pour la finale ont suffi à motiver tous les gros joueurs américains à faire le déplacement. On pouvait donc s’attendre à croiser des joueurs comme Dieminion, Sanford Kelly, Justin Wong, PR Balrog, Wolfkrone, FlashMetroid, Hsien Chang ou encore Ricky Ortiz. J’ai d’ailleurs eu droit pour mon premier match dans le tournoi de Street Fighter X Tekken de jouer… EG Floe. Looser bracket immédiate. Si le début des tournois était d’un niveau très inégal (globalement dû à la présence en masse de joueurs non habitués, ce qui ne m’a évidemment pas empêché de mourir en poule tel un vieux sac, j’ai quand même une réputation à tenir), la suite s’est avérée excellente. Seul point négatif :un tournoi exclusivement Street Fighter attire forcément moins de monde qu’un gros event, ce qui ne contribue pas à l’ambiance générale, qui était très sympathique, certes, mais loin du niveau que j’ai pu voir à l’East Coast Throwdown (article à venir !). Cependant, le point positif, qui ne cesse de me surprendre en tournoi: le moindre petit match intéressant réunit du monde. J’ai joué la demi-finale winner de ma poule contre xWAx Solid (que les habitués de la chaîne YogaFlame24 connaissent déjà), un excellent Ryu, et j’ai perdu, 2 – 1, au terme d’un match très serré, où j’entendais toute une foule réagir à chaque action du match en criant ou en commentant l’action. Le stream avant l’heure.

 

Au final, ce tournoi aura été très réussi. Il a en effet motivé des non-initiés à essayer de se plonger plus profondément dans le jeu, et a bien évidemment réuni les meilleurs joueurs du pays qui se sont disputé la qualification. On a pu aussi, pour une fois, voir un tournoi de Street Fighter X Tekken avec des participants qui ont vraiment joué au jeu, ce qui change de l’habituel tournoi gagné par Ricky Ortiz qui dit ensuite « oui mais je ne m’entraîne même pas en fait ». Il est inutile de dire que le tournoi m’a d’autant plus motivé pour essayer d’arrêter d’être un sac. Prochain objectif: le GVN Summer Jam, le week-end du 25-26 Août, plus de 1300 personnes attendues, et auquel j’aurai pour compagnons… Deux autres français, la crème de la FGC niçoise, j’ai nommé SpyxTEC et Mitsu!

 

Les résultats finaux du tournoi sont les suivants :

 

 Super Street Fighter IV Arcade Edition Ver.2012

1. BT|Dieminion (Guile)
2. Wolfkrone (C.Viper)
3. AquaSilk (Zangief)
4. EG|Justin Wong (Rufus, Adon)
5. FNEX|KBrad (Cammy)
5. DUX.EMP|Santhrax (Sagat)
7. LOUD|Zeus (Vega)
7. EG|PR Balrog (Balrog)

Street Fighter X Tekken

1. ER.MCZ|Tatsu (Vega/Xiaoyu)
2. UYG|Nuckledu (Guile/Zangief)
3. FC|ChrisG (Xiaoyu/Cammy)
4. EG|PR Balrog (Kazuya/Ryu)
5. A&C|Mosh( Guile/Sagat、Ken/Cole)
5. TS|Sabin (Dhalsim/Vega)
7. BT|Dieminion (Guile/Cammy)
7. T-ARA Will08 (Julia/Chun-Li)

Street Fighter III 3rd Strike Online Edition

1. Nica KO (Yang)
2. EG|Ricky Ortiz (Chun-Li)
3. Adam3s (Chun-Li, Dudley)
4. FC|ChrisG (Yang)

Super Street Fighter II Turbo HD Remix

1. Damdai (O.Ryu, Dhalsim)
2. Mars Gattai (Guile, O.Guile)
3. KPB.EMP|Hiro (Vega, M.Bison)
4. Technical Monkey (Chun-Li)
5. TECMO Super Bowl (Guile)
5. EG|Justin Wong (O.Sagat)
7. EG|PR Balrog (Chun-Li, Balrog)

About Damascus

L'envoyé spécial à New York City!

4 comments

  1. Merci pour le compte-rendu et bonne chance pour ton prochain tournoi ! :)

    Intéressant l’ambiance familiale que tu décris et de voir que l’event a attiré des joueurs non expérimentés.

  2. gg dama il devait y avoir bonne ambiance veinard , pense a nous mettre des liens de video ou des tofs , bon courage pour le pro et allez spyxtec t le meilleur

  3. Sympa l’article t’as une bonne plume c’est agréable a lire merci.

  4. Mortel ton compte-rendu hâte de lire les prochains! GL pr le summer slam!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top