Home / Dossiers / SoulCalibur, l’équipe de France

SoulCalibur, l’équipe de France

Voici quelques jours que Bachaka m’a demandé de rédiger quelques lignes sur la communauté SoulCalibur. Et, comme je me suis pas mal impliqué pour celle-ci, j’ai accepté. Alors, SoulCalibur…? Ca vous dit quelque chose ? Mais si, vous savez,  ce jeu en 3D où les persos se roulent par terre pour gagner des rounds au Time Over, ce jeu où il n’y a pas d’Ultra pour retourner les situations difficiles mais des Ring Out. Ce jeu où lorsqu’on campe trop, on finit par mourir à la barre de garde. Ce jeu, qui a déjà offert deux titres de l’EVO à la France. Ce jeu, où l’équipe de France est championne du monde ! C’était pas en Afrique de sud, mais peu importe. Alors, puisqu’il faut bien commencer quelque part pour présenter cette communauté, j’ai choisi de vous parler de la victoire de cette équipe un peu trop passée sous silence.

Partis de rien pour arriver au sommet
Et il faut bien le dire, le démarrage était… raté. Alors qu’un sélectionneur était nommé, des conflits personnels ont fait exploser le groupe France avant même sa naissance. Et dans ce cas là, une seule règle:  le combat. C’est donc avec beaucoup de tension et de confusion que s’est tenue le 17 janvier la bataille pour l’accès à l’équipe de France. Six équipes se sont présentées, une seule devant représenter la France. Les principales forces en présence étaient l’équipe de Saitoh, et l’équipe de Keev. Au terme de cette bataille, l’équipe de Saitoh remporte la victoire grâce à un strike de DTN en finale. Saitoh devient donc le capitaine de l’équipe de France. L’équipe est née… dans la douleur.

L'équipe de France le jour des qualifs sans Dina recruté par Saitoh après coup, vu qu'il lui restait une place dans l'équipe. Et grand bien lui en a prit !

WGC 2010 : Les premières controverses
La France et les USA étant les finalistes de la précédente grande édition 2004, il est décidé que ces deux équipes seront tête de série. Mais c’est sans compter sur le capitaine de l’Allemagne qui réunit derrière lui les capitaines de l’Italie, de Singapour, de la Belgique et de l’Espagne pour demander un tirage au sort sans tête de série. Prétextant que l’édition 2004 date de trop longtemps et que seule l’équipe des USA peut être considéré plus forte que les autres. Ainsi soit-il…

L’équipe de France en action
Nous y sommes, les premiers tournois ont commencé. Les joueurs sont chauds, le tournoi mondial par équipe peut démarrer. Fou rire général au moment du tirage au sort des quarts de finale… La France affrontera les USA ! Les autres rencontres sont Espagne-Italie, Suisse-Allemagne et Belgique-Singapour. L’Italie bat l’Espagne, non sans difficulté, l’Allemagne déroule et Singapour s’impose à l’arraché. Pour la France… Le stratège Saitoh lance en premier lieu le jeune et talentueux Keysona qui fait tomber deux américains dont le champion américain en titre Thuggish_Pond. 2-0. Mais les USA collent au score grâce à Something-Unique. 2-1. Vient ensuite Scud pour la France qui terrasse l’américain. 3-1. Arrive alors  RTD pour les USA, le joueur que tous craignent, le joueur de Hilde (le God Tier du jeu). Il se défait de Scud, puis de DTN dans la foulée. 3-3. A ce moment, le Français Maxou doit jouer. Mais il a déjà rencontré l’américain en finale du tournoi solo de la veille et il a perdu. Le capitaine décide d’utiliser le joker de l’équipe de France et de procéder à un changement.

Vaincre le mal par le mal
C’est Dina, lui aussi joueur de Hilde à ce moment (le personnage est banni des compétitions depuis) qui remplace Maxou. Ce match va sceller le destin des deux équipes, et c’est Dina qui l’emporte face à  RTD. 4-3. Le capitaine américain KDZ va hésiter ensuite à également utiliser son Joker… Mais finalement Dina ne laissera aucune chance au capitaine des USA, et permettra ainsi à la France d’accéder aux demi-finales. 5-3.

Objectif final(e)
Dans la première demi-finale les Italiens sont opposés à Singapore. Le duel entre les deux équipes fait partie des grands moments de cette compétition. ShenChan pour Singapour s’illustre en jouant Rock (le bottom tier du jeu). Il élimine notamment le joueur d’Astaroth et capitaine de l’Italie Satana ! Mais l’Italie domine ensuite grâce au Mitsurugi de RediHokuto. Puis pour Singapour, ShenYuan qui joue Hilde fait très mal à l’Italie. Cependant, alors que personne ne l’attend, c’est le joueur de Taki Italien Rikimaru qui va donner la victoire à son équipe. L’Italie est en finale. Dans l’autre demi-finale, l’Allemagne rencontre la France et c’est l’occasion qu’attendait Doc-Vizzo le capitaine allemand pour montrer que la France n’est pas si forte que cela. Prudent, Saitoh décide de lancer Scud, le joueur d’Ivy en premier car l’Allemagne ne semble pas très confiante vis à vis de ce personnage. Et le choix semble le bon puisque Scud élimine un puis deux puis trois adversaires allant même jusqu’à sortir le capitaine teuton ! Seul JagTheGemini viendra stopper le français avec son Astaroth. 4-1. Mais juste derrière vient Maxou qui cette fois ne cède pas sa place et se défait de son adversaire plutôt facilement. 5-1. La France rejoint l’Italie en finale!

La grande finale
Les grands drama, les premiers jours hésitants, les USA, l’Allemagne, toutes ces étapes franchies une à une amène l’équipe de France à ce grand rendez-vous. Et,  enfin, chacun peut voir le potentiel de cette équipe. Certains (dont moi) regretteront toujours l’absence de Keev et Kayane, ou encore les forums remplit de petites guerres d’égo, mais au final la France s’impose en final de la coupe du monde par un strike de Scud sur l’Italie : 5 à 0 ! La France est championne du monde.

L'équipe de France de SoulCalibur 4 après sa victoire au WGC 2010.

Des lendemains qui chantent
Depuis quelque temps circule sur le net une petite vidéo qui permet de voir cette joyeuse bande (titulaires et remplaçants) s’auto-congratuler:

http://www.dailymotion.com/video/xdvemo … videogames

L'équipe de France juste après l'interview. Une fois encore Dina est absent de la photo car il n'a pas pu faire le déplacement.

Bah… Qu’ils en profitent, la nouvelle saison a commencé et aucun d’entre eux n’a encore réussi à s’imposer ou à confirmer. Ramza, Kayane, Keev et SamSam: voici le nouveau Top 4 Français. Quoi qu’il en soit, bravo à eux pour avoir donné ce titre à la France. Mais l’histoire de SoulCalibur ne s’arrête pas là et il y a encore beaucoup de pages à écrire. Des victoires, des défaites, des surprises, des bons moments de rigolade et qui sait, peut être des nouveaux joueurs futurs champions du monde.

« Transcending history and the world… A tales of souls and swords eternally retold »

About Malek

4 comments

  1. Vraiment intéressant ! J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire ! J’avais suivi un peu de loin la période qui a précédé les qualifications, mais par la suite pas grand chose ^^, et encore moins le tournoi pendant Cannes >_<.

  2. Oui je m’en doutais que peu de personne, hors communauté Soul, était au courant. C’est aussi pour ça que j’ai voulu commencé par cet article là. Mais il y en aura d’autre !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top