Home / News / Virtua Fighter 5 Final Showdown, c’est l’intention qui compte

Virtua Fighter 5 Final Showdown, c’est l’intention qui compte

Comme vous devez le savoir Virtua Fighter 5 Final Showdown est sorti sur le PSN et le XBL depuis 5/6 juin 2012. Cette version est la dernière connue en date. Pour être plus exacte c’est VF5FS ver A qu’on a. VF5FS est sorti en Juillet 2010 et la version A en Avril 2011.

 

Bon je ne vais pas trop vous embêter car je vous avoue que je ne m’y connais pas du tout en ce qui concerne les nombreuses itérations de VF5.

 

Si je voulais néanmoins préciser ceci c’est pour que vous ayez conscience que la dernière mise à jour date de seulement un an. Ce qui est peu même si on attend le jeu sur console depuis longtemps. Paradoxale hein ^^. Bref n’ayez pas l’impression que le jeu est périmé. Même si c’est vrai que le premier VF5 est sorti en Juillet 2006

 

Comme je vous ai dit je n’y connais presque rien à VF5. Je connais encore moins Virtua Fighter 4 et Virtua Fighter 3… mais j’ai joué à Virtua Fighter 2 sur Saturn ^__^ et c’est la raison pour laquelle je me lance dans l’écriture de cet article. J’aimerais vous montrer comment j’ai choisi d’aborder VF5FS avec mon passé sur VF2

Oui je vais vous parler de Virtua Fighter 2 mais ne partez pas tout de suite ça peut vous aider à apprécier VF5FS

 

VF2 est sorti sur Saturn. A cette époque il y avait la Playstation et la Saturn. Dans mon quartier j’étais le seul à avoir la Saturn. Non pas parce que j’étais fan de Sega mais juste parce que la Playstation ne m’intéressait pas vraiment à ce moment-là. Alors qu’à l’époque de la Super Nintendo avec Street Fighter 2, tout le monde avait le jeu chez lui, pour VF2 c’était pas le cas donc quand des amis passaient chez moi, ils n’avaient aucun entrainement sur le jeu. J’ai parfois prêté (échangé) ma console à mes voisins pour qu’ils dosent un peu mais bon ce n’est pas suffisant. Tout ça pour dire que sans jeu online (on est en 1996/1997) j’étais obligé de jouer contre le CPU. On fait très vite le tour du mode arcade. A l’époque pas de mode training comme on peut en voir dans tous les jeux de combats actuel. En lisant la notice attentivement (seul source d’info sans internet xD) je découvre qu’il y a un mode intéressant : le mode Expert. C’est comme le mode arcade sauf que d’après Sega le CPU apprend à jouer contre moi plus je joue contre lui. En gros à chaque match il progresse. Il ne m’en a pas fallu plus pour que je dose ce mode expert comme un fou. Je me rappelle que je regardais ma console (et la sauvegarde) en me disant que c’est un peu comme mon apprenti. C’était comme un rituel, je lançais ce mode pour savoir si tel ou tel joueur avait progressé. Une précision importante, le déroulement du mode expert n’avait rien de random. On rencontrait toujours Lau en premier, Sarah en deuxième etc. Donc cette constance donnait un côté plus sérieux que le fait d’enchainer des adversaires au hasard. Je savais toujours qui j’allais rencontrer et j’étais impatient ou stressé de voir tel ou tel perso. Sarah était relou et elle le devenait de plus en plus au fil des matchs. Wolf me donnait des sueurs froides. Akira c’était le roi du comeback. Lion c’était mon perso donc en match miroir j’essayais d’apprendre de nouvelle techniques c’était fun. Voilà donc j’enchainais ce pseudo mode arcade à l’infini juste pour voir jusqu’où étaient mes limites. Est ce qu’il y a un moment où Pai va devenir trop forte et griller toutes mes phases ? Il m’arrivait souvent de ne pas réussir à battre un perso. C’était mon délire. Tout ça à cause/grâce à la notice du jeu.

 

Je ne sais plus si c’est en 1996 ou 1997 mais j’ai eu l’occasion d’aller en vacances au Canada (Montréal entre autres) avec mes tantes durant un été. Et pendant que je me baladais dans les rues je tombe un beau jour sur une salle d’arcade avec Virtua Fighter 2. Tout content je pouvais enfin jouer contre des humains sur le jeu sérieusement. J’ai passé plusieurs jours à squatter cette salle.

 

L’une des raisons qui fait que j’aime Virtua Fighter 2 et que j’arrivais à y jouer seul, c’est l’ambiance. Tu lançais le jeu et il y avait 2 intros qui te mettaient dans le bain. Que tu veuilles jouer ou pas quand tu vois ça t’es obligé d’essayer le jeu au moins quelques minutes. Même quand j’étais fatigué de jouer, il suffisait que je fasse l’erreur de regarder l’intro et hop c’était reparti pour un tour !

Video  »tv_1IXg5qP4″ not found

 

Le jeu avec ce système de ring out me renvoyait à l’époque de Dragon Ball où justement SonGoku et ses potes ne devait pas sortir du ring sous peine d’être disqualifié.

L’ambiance vient aussi du son. Les musiques bien sûr mais également le bon mixage entre bruits sonores et musiques. Il y a plein de vidéo de VF2 sur youtube mais celle-ci représente bien l’impact sonore du jeu Video  »Rrje0yVPlJY » not found Tous ces coups qui font du bruit même dans le vide. Le réglage sonore est très important dans un jeu.

 

Il m’en fallait pas plus pour apprécier le jeu. Si vous voulez en savoir plus sur les débuts de Virtua Fighter, l’équipe de BasGrosPoing a fait un podcast sur Virtua Fighter 1 très intéressant et Neithan a écrit un article sur VF5FS

http://basgrospoing.fr/2012/04/30/le-podcast-n9-virtua-fighter/

http://basgrospoing.fr/2012/06/06/virtua-fighter-5-final-showdown-sort-aujourdhui/

 

Vous avez peut être remarqué que je n’ai pas parlé du fonctionnement du jeu (règles, etc.). C’est parce que j’en avais pas vraiment conscience. J’ai joué de manière assez basique tout en essayant de m’améliorer.

C’est en fait depuis 2009 avec Street Fighter 4 que j’appréhende les jeux de combats sérieusement en essayant de comprendre les règles. En 2009 j’ai joué vite fait à VF5 mais c’était en pleine période du boom SF4 donc je ne me suis pas attardé dessus. Un pote sur le live m’avait dit qu’il préférait VF5 à SF4 donc je l’ai acheté pour jouer avec lui mais on n’a pas fait beaucoup de matchs et il a pris la poussière xD. J’ai raté VF3 (pas de dreamcast) et VF4EVO (pas de PS2).

 

Avec la sortie de VF5FS, je me suis rappelé de l’époque VF2 et c’est la raison de mon article. Je me suis dit « Pourquoi ne pas jouer à VF5FS comme à l’époque de VF2 ? »

Donc j’oublie le live et je joue contre l’ordinateur. Pourquoi ? Déjà par curiosité. Est-ce que je vais progresser ? Est-ce que sans le savoir j’étais bon à VF2 ou alors j’étais nul ? Est-ce que je vais m’ennuyer et lâcher le jeu au bout de quelques mois comme VF5 ? En même temps entre 2009 et 2012 j’ai pas mal changé…

Bien sûr je ne me coupe pas du net. Il y a tellement d’informations sur Internet que ce serait bête de s’en priver.

 

Aujourd’hui j’ai le jeu (VF5FS) et c’est dur de ne pas aller faire un tour sur le live pour être honnête ^^;. J’ai fait 10 matchs pour débloquer un succès et c’est grisant de jouer contre quelqu’un d’autre :). J’ai fait le mode arcade qui est bof. J’ai fait le tutorial qui est assez court. On peut faire également le tour de la command list de chaque perso et pour finir il y a un mode training qui te donne le tournis tellement il y a d’options.

Il n’y a rien à débloquer. Tous les costumes et items sont en DLC. J’avais cru comprendre qu’il y aurait au moins quelques items par perso mais finalement il n’y a rien. Le mode score attack n’a rien de spécial en apparence. Il n’y a même pas d’intro quand le jeu se lance O__o. Je suis resté plusieurs minutes devant le « press start button » en vain. Pourtant une intro  existe pour VF5FS

Video  »bfT-tyW-H3I » not found

 

Bref ça commençait mal jusqu’à ce que je trouve ce qui va faire office de mode expert pour moi. Le mode License Challenge. C’est simple je ne joue que dans ce mode !

 

Le principe c’est de passer des challenges sur un thème précis. Le premier challenge se nomme Striking Test 1. Tu joues contre un adversaire en un round gagnant et tu dois le battre en le frappant au moins 5 fois. C’est simple ! Quand tu gagnes tu affrontes un deuxième adversaire mais là il n’y a aucune consigne, il faut juste gagner et c’est toujours en 1 round gagnant. 3ème match rebelote, il faut gagner en le frappant au moins 5 fois. En tout il y a 5 adversaires avec une alternance avec une contrainte puis pas de contrainte. Rien d’exceptionnel jusque-là. Quand tu bats le 5ème adversaire tu débloques un nouveau challenge : « Guarding Test 1 »

Même principe sauf que je dois maintenant gagner en ayant au moins mis ma garde 5 fois durant le match. Toujours 5 adversaires et toujours une alternance entre avec objectif et sans objectif. J’ai oublié de préciser qu’au début on te donne un rang « D3 » et que plus tu passes de challenge plus tu as des point pour monter en grade. D3 puis D2, D1, C3, C2, etc.

Les autres challenges que j’ai débloqués sont dans l’ordre :

Defensive Move Test 1, Offensive Move Test 1, Health Bar Test 1, Combo Test 1, Throwing Test 1, Special Rules Test 1, Special Moves Test 1 et Win Streak Test 1.

Arrivé là ça fait 10 challenges déjà. Le 11eme se nomme Striking Test 2… Dans celui ci je devais toucher mon adversaire 6 fois avant de gagner.  Et c’est là que j’ai réalisé que ça devenait intéressant. Les challenges tournent en boucle mais en devenant de plus en plus difficile. Au 21eme challenge j’aurais Striking Test 3, au 31eme j’aurais Striking Test 4, etc.

 

C’est comme un mode training sauf qu’on te fait répéter plusieurs fois la même chose juste pour être sûr que tu as compris. Dans un tuto en général, tu répètes un exercice jusqu’à ce que tu y arrives. Mais réussir à faire quelque chose ne veut pas dire que tu l’as assimilé. C’est ça le piège des tuto. Il y a rien qui te force à le refaire quand tu l’as réussi, à part ton mental.

Imaginons qu’il y a un combo pas simple à faire dans la command list. Ta fierté te pousse à le faire au moins une fois puis quand tu l’as réussi tu repenses à ce qu’on dit souvent sur les jeux de combats « Pas la peine de se prendre la tête avec la command list » et tu ne t’entraines pas à le refaire. Bon ce n’est pas vrai pour tout le monde mais c’est vrai pour moi :p.

 

En faisant ce mode License challenge, tu n’essayes pas de faire quelque chose une fois par fierté, tu es obligé de le faire plusieurs fois. Tout d’un coup ça change la donne. Si tu ne maitrise pas ton combo 6 hit tu ne pourras pas passer le challenge. Car oui j’ai encore oublié de préciser un truc très important. Si tu perds durant le challenge, tu dois recommencer à zéro !!! Si tu perds contre le 3ème adversaire dans le challenge où tu dois par exemple mettre ta garde 9 fois au moins et bien tu es bon pour recommencer à partir du tout premier adversaire de ce challenge. Croyez moi à un moment vous allez perdre bêtement face au dernier adversaire juste avant de valider un challenge et c’est frustrant. Mais cette frustration te pousse à jouer carré.

 

 

Au début je jouais en mode « turbo » genre je tue presque mon adversaire puis je mets ma garde le temps qu’il faut et c’est bon. Sauf que ce n’est pas fiable comme méthode et ce n’est pas « normal ». Ca peut marcher parfois mais si ça ne marche pas contre le dernier adversaire tu commences à te dire que ce n’est pas rentable. Si tu ne sais pas faire un 5 hit combo parfaitement ou ouvrir la garde ça ne sert à rien d’espérer escroquer le challenge et ses 5 adversaires. C’est limite une perte de temps. Une autre précision encore, il n’y a rien de random dans les challenges. Les adversaires qu’on rencontre sont toujours les mêmes. On rencontre toujours Eileen en premier (sur les 5) pour le Defensive Move Test 1. On rencontre toujours Lei-Fei en 1er pour le Combo Test 2, etc. Donc comme pour VF2, on sait toujours à quoi s’attendre quand on relance un challenge sur lequel on coince. Pas d’excuse genre « j’ai rencontré Taka c’est pour ça que j’ai perdu »

 

Je suis actuellement bloqué au challenge 27 qui se nomme « Throwing Test 3 ». Peut être que certain vont bloquer après et d’autres avant mais c’est quand vous êtes coincé que les choses deviennent vraiment intéressantes. Rencontrer Pai dans un challenge où il faut faire 3 offensives moves c’est chaud vu comment elle te rush sans arrêt. Même les challenges où il faut mettre sa garde deviennent relou un moment car parfois pour tuer son adversaire il faut l’attaquer et ne pas le laisser respirer (le CPU devient plus fort) sauf que mettre sa garde 9 fois = laisser le CPU te faire des mixups = Game over = Retry again. C’est là que tu commences à cogiter :)

 

Ca peut sembler être une perte de temps tout ça mais j’ai l’impression que ça m’aide. Cette répétition de quelque chose qu’on « sait » déjà faire mais à chaque fois dans des conditions de plus en plus dur ça me plait.

Voila pourquoi je passe mon temps dans ce mode pour l’instant.

 

Il y a également un autre mode nommé « Special Sparring ». La description dans le jeu est : « Se battre contre le CPU déguisé de la tête au pied. Vous avez besoin de TOUS les DLC sans exception pour y accéder ». Bon c’est ma traduction maison xD. Quand on lit ça on se dit « ouah ça sert à rien ça, jouer contre le CPU qui s’est fait une beauté, mouais et en plus faut tous les DLC. Ils ont fumé quoi SEGA ? »

 

Je n’ai pas encore acheté les DLC mais après réflexion j’ai l’impression que ce mode c’est finalement ça  le vrai mode expert.  Ce ne sont que des suppositions mais déjà si on oublie la description, dans le titre il y a quand même « Sparring ». Sparring = entrainement. Entrainement Special ? Et si la condition liée au DLC n’était là que parce que dans ce mode on jouerait contre l’IA de joueurs très connu dans le milieu de VF5. On peut imaginer que Sega ait reproduit le style de Fuudo ou Chibita. Et les joueurs connus ont souvent un costume unique. A ce moment là avoir tous les DLC serait logique. Bien sur si c’est vrai SEGA aurait pu donner ce mode sans s’embêter avec les DLC mais un mode expert est une raison suffisante pour avoir envie de s’acheter tous les costumes.

 

Bon je parle depuis un moment mais je ne vous ai toujours pas parlé des règles de Virtua Fighter. J’ai lu beaucoup de choses sur le sujet. J’ai écouté beaucoup de cast/vidéos et il y a plein de choses à dire mais mon ressenti sur ce jeu c’est que « c’est l’intention qui compte »

Virtua Fighter n’est pas un jeu de combat réaliste ou bien équilibré ou compliqué ou simple. C’est souvent ce qu’on entend à propos du jeu. Je ne vois rien de tout ça. Je vois simplement un jeu où tu peux faire ce que tu veux tant que l’intention est bonne (la raison de mon titre xD). Il y a des règles dans le jeu, puis tu apprends d’autres règles qui rendent les premières obsolètes. Vous allez surement entendre que les matchup ne sont pas aussi important que dans un jeu comme SF4. C’est parce que dans VF5FS tu n’as pas le droit d’être prévisible. Si ton adversaire sait ce que tu veux faire c’est comme si tu avais déjà perdu. Si demain quelqu’un vous conseille de faire tel ou tel truc dans VF5FS, envoyez le balader. Vous pouvez écouter son conseil mais le suivre aveuglément en pensant « cool j’ai la soluce que j’attendais enfin » c’est donner le match gratuitement à votre adversaire.

 

Si je suis aussi radical c’est parce que chaque technique dans le jeu à un contre même si on ne va pas vous le dire tout de suite. Il n’y a pas de coup ou situation où tu n’as pas beaucoup de choix. Même quand on va vous dire « mais oui dans cette situation, ton adversaire est limité, c’est gratuit fais ça » Ben en fait c’est mytho.

 

Je pense que c’est la raison pour laquelle le jeu semble compliqué. On est tellement habitué à vouloir réduire les options de son adversaires que c’est difficile de se dire que dans ce jeu on ne peut pas. Il y a peut être des cas particulier. Proche du bord du ring t’es surement limité dans tes options mais même là j’ai des doutes. J’ai vu Fuudo se mettre volontairement au bord du ring pour attirer Ryan Hart et au final c’est Ryan Hart qui s’est trouvé en dehors du ring la seconde qui suivait. Il y a des persos qui font des sauts de ninja en prenant appui sur les parois. Chun Li et Vega à côté c’est des gamins.

Bref si ton intention est grillée c’est mort. Voila pour les « règles » du jeu.

J’ai beaucoup appris sur le jeu grâce à ces 4 vidéos. Le tout fait à peu près 4 heures mais celui qui explique est doué pour te faire perdre la notion du temps et ça passe vite. Il se nomme LA Akira et j’approuve sa maniere d’expliquer/de parler du jeu. C’est un ancien et il parle autant du jeu que de son passé. Bref il te met dans l’ambiance. On assiste plus à une discussion nocturne entre 3 personnes (LA Akira, UltraDavid et James Chen) qu’à 4 heures de tutorial qui s’adresse à nous. 5/5 si l’anglais ne vous fais pas peur c’est à voir/écouter

Video  » not found Video  »mJM6-yEVeBc » not found Video  »z4NoKl7Xkj4″ not found Video  »IAHszyN-msg » not found

Il faut d’abord regarder First Attack Ep 15 avant LVL3 Focus Ep 13. Les 4 heures ont été enregistré d’un coup

 

Je finirais sur la partie internet du jeu. L’interface est bien travaillée. J’aime bien le système des lobbies. C’est comme à Arcade Street pour ceux qui connaissent. On choisit où on met sa pièce. Bref on mise sur le perdant. Dans les lobbies de VF5FS c’est la même chose. Tu choisis ton côté quand tu attends ton tour. Je n’avais pas compris ça au départ et mon tour passait toujours car je m’étais mis en player 1 alors que le player 1 était celui qui faisait du beat by. En gros j’aurais du me mettre en file d’attente en tant que player 2. C’est marrant ^^.

Un autre truc sympa c’est qu’on choisi toujours son perso avant de commencer le match. Pendant qu’on est dans le lobby, c’est là qu’on choisit son perso. En ranked c’est pareil.

Et surement la meilleure idée de SEGA c’est que pendant que tu cherches un joueur tu peux te faire défier également. En général dans les autres jeux online si tu crées une room ça veut dire que tu attends qu’on vienne à toi et quand tu cherches une room personne ne te vois. Donc on fait un choix. Si tout le monde crée des room personne ne les verra et si tout le monde cherche une room, personne n’en fera. C’est rare mais ça peut arriver surtout à des heures tardives. Et donc à ma grande surprise sur VF5FS pendant que je cherchais un match en classé, j’ai été défié par un joueur alors même que je voyais moi même le résultat de ma recherche. C’est un peu hardcore mais je trouve ça sympa car il y a moins de risque de rater quelqu’un (en théorie)

 

Sinon en dehors du live, le jeu en lui même est très rapide. Les temps de chargement sont tellement courts que ça fait bizarre. Les matchs s’enchainent vite en offline.

Il y a une option à ne pas rater c’est le choix des musiques. On peut transformer VF5FS en VF1 par exemple. Si on choisi le type B toute les musiques des stages seront celle de Virtua Fighter 1. Les stages des persos qui n’existaient pas dans VF1 auront les musiques des autres VF. Exemple pour Shun ce sera la musique de VF2. Si on choisi le type C on a toute les musiques de VF2 + VF3 voir VF4 et ainsi de suite.

C’est une option à ne pas laisser de côté car les musiques des anciens VF n’ont pas vieilli. Je vous recommande celle de VF3 ^__^

 

Default = Musiques de VF5FS

Type A = VF5 et les suivants

Type B = VF1 et les suivants

Type C = VF2 et les suivants

Type D = VF3 et les suivants

Type E = VF4 et les suivants

Type F = VF5 R et les suivants

Et pour vraiment finir cet article, je vais paraphraser Marlin Pie qui disait récemment qu’UMVC3 est un jeu qui lui permet enfin de montrer aux gens tout le SWAG qu’il a en lui.

Je vais encore me répéter mais Virtua Fighter est un jeu qui te permet de t’exprimer. Je pense qu’il faut vraiment dans un premier temps l’aborder de cette façon. Essayer de trouver son style et ne pas laisser les autres dicter votre façon de jouer. Ne pas se laisser formater par son propre perso mais au contraire l’adapter à sa personnalité. Je sais ça fait un peu too much ce que je dis ^^ ;.

Un exemple qui me vient en tête. Lorsque vous regardiez DBZ, Ranma ½, les chevaliers du zodiaque ou n’importe quel anime dans votre enfance, ce qui importait ce n’était pas de savoir si les héros se battaient de manière propre ou pas. Quand Seiya s’obstine à balancer ses météores de pégases à l’infini et que ça ne marche jamais, ça ne l’empêche pas de gagner à la fin. Si Ichigo est stylé dans Bleach ce n’est pas parce que toutes ses attaques sont safe en garde d’après la frame data ou un truc dans le genre. Si vous connaissez les mangas avec des jeunes lycéens qui se fight (Crows Zero, Racailles Blues, GTO, etc.) ce ne sont pas tous des ceinture noire de karaté. Ils sont parfois (souvent ?) fous mais ça payent. D’autres sont plus calme (Ippo) mais l’idée c’est qu’ils s’améliorent au fur et à mesure

Là où je veux en venir c’est qu’il est facile de se mettre des barrières avant même de commencer à jouer à un jeu : « faut pas piffer », « je suis un sac », « ce perso est low tier il n’est pas pour moi », « ce perso est top tier il n’est pas pour moi » « ce coup ne sert à rien » « arrête de spammer », etc.

Ce que je dis est valable pour tous les jeux de combats bien sûr. Quand je jouais beaucoup à SF4 avec Chun Li on m’a souvent dit de ne pas faire ça, de jouer comme ci ou comme ça mais ce n’était pas mon style sur le coup. Je ne suis pas devenu plus fort mais au moins j’ai dosé le jeu et c’est le fait de jouer qui te donne envie de t’améliorer. Je voulais modeler Chun Li à ma vision du jeu et c’est là que la connaissance des règles du jeu devient importante. C’est peut-être pas très clair ce que je dis.

Si on poursuit ce raisonnement, la customisation de ses personnages prend tout son sens (les DLC). Il n’est pas rare de choisir certains perso juste à cause de l’apparence mais là dans VF5FS (et aussi dans Soul Calibur et Tekken) on a la possibilité d’avoir son perso. Vous n’aimez pas les vêtements d’Aoi ? Jean a l’air d’un plouc ? Ce n’est pas un souci. Et passé ce faux problème vous pouvez jouer ce qui est le plus important pour progresser

Ici quelques vidéos de VF5FS. Regarder un peu leur style (combat et vêtements) et vous comprendrez peut être mieux pourquoi je vous parle de tout ça

Enjoy

Une vidéo de 26 mn avec des matchs vraiment hype (on entend les supporters derrière « hey hey hey hey hey ») et surtout qui montre bien ce que je viens de dire car c’est du 5vs5 avec un équipe composée uniquement d’Akira et une autre composé de 5 Pai. On peut voir 5 styles diffèrent dans le jeu et l’accoutrement mais le plus important les matchs sont vraiment mais alors vraiment chaud ^^

Video  »xwRfmoelzAw » not found

 

J’aime bien ces 2 vidéos elles me rappellent les manga avec les mecs qui balancent tous ce qu’ils ont et tout ça avec style. Pas mal de prise de risque.

Video  »ekFgTwLffS8″ not found Video  »b5LK_YzPuA4″ not found

 

Ce match est calme, posé et la fin est WTF (et puis la musique du stage est cool xD)

Video  »ETcMvxsfXAs » not found

Je ne peux pas ne pas mettre l’exhibition entre Fuudo et Chibita qui a eu lieu en Mai dernier à Los Angeles sur la version console du jeu avec Shidosha et Myke aux commentaires pour mettre l’ambiance !! Une vidéo à voir absolument !

Video  »15sF2VKREAI » not found

 

Le jeu est disponible sur le PSN Store et le Xbox Live Arcade. Sur PS3 Sony propose le jeu en version complète avec tous les DLC pour 25 euros. C’est une promotion valable uniquement pendant les 2 premières semaines du jeu. Egalement si vous êtes un abonné au service Playstation Plus le jeu en version normale (sans DLC) est carrément gratuit pour vous. Cette offre est accessible jusqu’à début Juillet 2012. Concernant les joueurs sur Xbox 360 aucune offre de la sorte. Vous avez le jeu « normal » pour 1200 pts microsoft. Si vous voulez le jeu « complet » vous pouvez acheter les 2 packs DLC pour un total de 2400 pts (1200 pts par pack) ou alors acheter les packs par perso si vous êtes intéressé uniquement par un perso dans le jeu (pas rentable de mon point de vue :/). Néanmoins sur Xbox 360 vous pouvez essayer la démo contrairement à la PS3 (pour ce jeu) !

 

Voila en espérant vous voir sur Virtua Fighter 5 Final Showdown bientôt

 

About c_nul

« Il n’existe pas de sujet peu intéressant, il n’y a que des personnes peu intéressées. » de Gilbert Keith Chesterton

12 comments

  1. « Il n’existe pas de sujet peu intéressant, il n’y a que des personnes peu intéressées. »

  2. Très bon article. Il me donne vraiment envie de m’y mettre.
    Je pense que dans le cas de VF5FS, le tuto assez exceptionnel fait beaucoup pour le plaisir du jeu. Je rejoins c_nul dans le sens où le grand kiff sur VF vient surtout de la découverte et des expériences que l’on peut faire avec ces marionnettes numériques. Je passe plus de temps à enchainer les mouvements de Paï, en une sorte de Tai-Chi virtuel, que je ne fais de combats. Mais j’y viendrai un jour :)

  3. MERCI…. oh oui merci , c_nul pour moi Virtua fighter , c’est amour .
    j’aime profondément se jeu . et je trouve que la publicité pour le mètre en avant, est juste absente donc , heureusement que tu es la !
    je joue au jeu depuis 93 sur bornes dédié à l’époque .
    le 2 à très bien marché à l’époque en arcade et sur saturne .
    par contre le 3 était une sombre merde au niveau technique avec son bouton en +
    Virtua à un petit truc en + tous comme Tobal 2 ( pour les anciens ) , a savoir une diversité de contre en fonction du placement et des distances .
    c’est le genre de jeux ou plus tu doses , plus tu progresses et généralement le travail porte ses fruits et la multitude de possibilités technique offerte pendant un combat , rend cette merveille , jouissive ^^

  4. Coté graphisme le jeu laisse à désirer!?

  5. le jeux n’est pas pire graphiquement, que street fighter à essayer avant de juger…

  6. Merci pour vos commentaires j’apprécie.
    Mentarque et DENSETSU vous avez dit plus clairement ce que je ressens lol ^^. C’est tout à fait ça.

    Dev tu poses une excellente question que je n’ai pas du tout abordé. Je pensais qu’avec les vidéos les gens se seraient fait une idée. Il y en beaucoup en HD maintenant mais une précision s’impose tu as raison !!

    Déjà si on compare au premier VF5 c’est different mais je ne sais pas si c’est mieux ou pas. VF5 avait des couleurs differente. Les persos était plus flashy. Ca brillait. Dans VF5FS, c’est beaucoup plus terne. Sur les forums certains aiment et d’autre non.

    Alors je suis un peu coincé, j’ai envie de te répondre comme DENSETSU de peur que tu sois déçu.

    De mon point de vue les graphisme c’est plusieurs choses, le décors, la 3D, les habits, l’animation et la vitesse.

    Les décors sont pas exceptionnel par rapport à ce qui se fait actuellement ou dans un proche avenir. Je pense à Soul Calibur V, Tekken Tag Tournament 2 et Dead Or Alive 5. Ceux de VF5FS sont très vide en dehors de l’arene de combat.
    TTT2 et DOA5 ont des décors de fou.

    La 3D est bien mais celle des dernier jeu est plus poussé. Plus de détail sur les visages et sur les corps. C’est pas super flagrant mais on voit bien que TTT2 est mieux que VF5FS à ce niveau.

    Les habits ça dépend si tu achetes les DLC ou pas. Ca change beaucoup de choses et on voit bien que SEGA s’est beaucoup investi dans la conception des items/habits. Si il y a une chose qui peut faire remonter le graphisme au niveau des autres jeu c’est bien les costumes supplémentaire. Quand on voit le 2eme costume de Sarah par exemple, il est classe mais en plus on voit le souci du détail. N’ayant toujours pas les DLC, je me base sur les vidéos Youtube et photos que j’ai trouvé sur le site officiel.
    De base les habits dans SCV, DOA5 et TTT2 sont du niveau de ceux qu’on doit acheter dans VF5FS je pense

    L’animation : On dit souvent que Virtua fighter c’est réaliste. J’aime pas employer ce terme. Ca donne un côté élitiste au jeu. Genre il est bien parce qu’il est réaliste. Sous entendu les autres sont moins bien car ils ne le sont pas. Si tu lis ce terme, remplace le dans ta tête par « stylé »

    Virtua Fighter est stylé c’est ça. Ses animation sont stylé. Je ne sais pas comment Sega a fait mais ils arrivent à nous montrer des mouvements qui te font faire « ouahhh ». Les personnages savent se mettre en valeur pendant leurs attaques sans que ça fasse too much. Pas besoin de créer de ralenti comme on peut en voir dans DOA5 pour souligner une belle action. L’animation donne une impression de fluidité par rapport à TTT2 qui est connu pour son côté figé. Je pense que dans le cas de Tekken c’est juste un choix. C’est leur marque de fabrique. Dans SCV, il y de belles animations mais le jeu se déroule beaucoup plus vite que dans VF5FS. Quand un perso court dans SCV, ça fait bizarre finalement. Mais c’est juste une question de style.

    Quand Vanessa avance, on voit sa veste se soulever vers l’arriere et quand elle recule sa veste se plaque sur son dos. Les cheveux ondulent avec classe dès qu’il y a mouvement. C’est léger et classe

    Ca nous amène à la vitesse. VF5FS est clairement plus lent que DOA5/SCV/TTT2
    Pour avoir une impression de vitesse, il faut que le jeu soit entre les mains de joueurs qui maîtrise. Alors qu’on a cette impression de vitesse dans les autres quelque soit la personne qui joue.
    Quelqu’un qui aime quand ça va vite risque d’etre déçu par cet aspect dans VF5FS. Maitriser les déplacement n’est pas instinctif dans VF5FS

    Au final c’est cette lenteur qui donne ce style à VF5FS là où les autres jeux ont privilégié la vitesse de jeu et ça se fait au détriment du style

  7. c_nul, Sega a de la chance d’avoir un fan de son produit comme toi 😉
    tu défends bien tes propos, et tu arrives bien à faire passer ton avis.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est un style. Chacun à son propre style et ça se projet sur les jeux qu’on choisit.

    Reste à vérifier à la fin quel style est dominant, quel jeux a été le plus vendu à travers le monde et le quel qui a présenté un échec. Celui qui a été bien noté/apprécié, et l’autre mal noté/apprécié. Lequel des jeux qui va se jouer encore des années en grand nombre et sera présent dans les plus grand tournois, et un autre qui fêtera max son premier anniversaire. L’avis/opinion appartient à tout le monde, mais le verdict appartient uniquement à la majorité. Mon avis sur ce jeux rejoint celui de la majorité : Jeux moyen.

    c_nul, j’aime bien lire tes articles à chaque fois j’apprends quelque chose de nouvelle. VF5FS j’ai essayé de le jouer plusieurs fois mais le courant n’est pas passé.

  8. tu as aussi de tres bons jeux , qui ne se vendent pas du tout .
    la seul chose importante pour ce jeu , c’est qu’ il est constamment au SBO chaque année , c’est signe de qualité !
    chose que je voulais préciser , c’est que la team AM2 a complètement retravaillé
    l animation de tous les persos pour une meilleur lecture à l’ écran en + de l’équilibrage complet du cast et pour finir le netcode est celui de daytona online
    qui est jouable en ligne jusqu à 8 ..

  9. je met en lien de très bon joueurs selon moi ;

    http://www.youtube.com/watch?v=xKz7PwdyZRE&feature=relmfu

    la note importante , est que parfait on retrouve les memes persos , mais
    ils ne sont pas joués , du tout pareil ce qui montre la richesse du gameplay.
    pour finir la customisation des persos , et les détails des costumes change complètement ; en exemple des win et loose pose .
    juste une note finale , pour moi les costumes sont très important dans l’osmose générale du jeu .

  10. Article très intéressant ! Je ne connaissais que de nom la série, mais je n’étais pas du tout attiré par les jeux de combats jusqu’à il y a 1an et demi grâce à ssf4. J’ai du coup pris vf 5 fs après avoir vu quelques casts qui m’ont donné envie. Et bien, je ne regrette pas un seul instant ! Ce jeu est pour moi le meilleur jeu de vs fighting auquel j’ai joué ! J’aime ssf4 mais depuis la sortie de virtua, je n’y ai pas retouché.
    Et comme tu l’as si bien dit dans ton article, on fait ce qu’on veut dans ce jeu ! Le mode traîne est certe envahi d’options mais tellement utile ! C est un vrai régal, je me fais plaisir avec mes potes, en solo, bref pour moi un jeu exceptionnel !

  11. Bonjour à tous,

    Il faut savoir que Virtua Fighter et Tekken ont pour point commun leur créateur : le game designer Seiichi Ishii. Il est, sans conteste, le « cerveau » qui a structuré le genre du jeu de combats à mains nues durant les années 90.

    Comme le mentionne Densetsu, son chef d’oeuvre restera très probablement Tobal 2 en 1997 : un bouton par hauteur, premier jeu de combat à introduire le 8 way-run, la physique des corps incroyable, mode training permettant de descendre à 1 frame/second avec inputs actifs, enregistrement possible de ses matchs avec contrôle de la caméra, galerie vidéo de tous les match-ups, customisation par couleur des éléments de costume, etc. http://youtu.be/WMiPTvRy_5k

    Pourtant, Square, l’éditeur, 2 a commis deux erreurs vis-à-vis de Tobal 2:

    1 ) Ne pas avoir programmé de sortie sur le marché de l’arcade (le jeu est conçu directement pour la Playstation 1); cela l’a détourné du circuit compétitif au Japon et par conséquent d’une exposition sur le long terme,

    2 ) Le premier épisode de la série, sorti 9 mois auparavant sa « suite », est avant tout une version bêta qui servit de cheval de Troie à la diffusion internationale de la démo Final Fantasy VII.

    Dans sa conception, son exécution, sa réalisation, Tobal 2 demeure une figure majeure du genre aux côtés des sagas Tekken ou Virtua FIghter. Cette dernière se présente, à ce jour, comme son plus proche successeur.

    Nous souhaitons donc longue vie à Final Shodown.

    Les travaux de Seiichi Ishii :

    • Virtua Fighter / Sega – Sega (December 1993; Arcade version ) (coordinator & main designer)

    • Tekken / Namco – Namco (December 1994; Arcade version ) (director & main designer)

    • Tekken / Namco – Namco (March 31, 1995; PlayStation version) (director & main designer)

    • Tekken 2 / Namco – Namco (August 1995; Arcade version) (director & main designer)

    • Tobal No. 1 / Dream Factory – Square (August 2, 1996) (director & main designer)

    • Tobal 2 / Dream Factory – Square (April, 25 1997) (director & main designer)

    • Ehrgeiz / Dream Factory – Square (February 26, 1998; Arcade version) (director & main designer)

    • Ehrgeiz / Dream Factory – Square (December 17, 1998; PlayStation version) (director & main designer)

  12. Superbe article et belle intervention de rabesandratan, merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top