Interviews, News

Interview de MCZ.Tokido par 4Gamer

Peu après les phases finales, le site 4Gamer a donné parole à MCZ.Tokido pour une petite interview durant laquelle il revient sur son tournoi et les différents adversaires qui ont croisé sa route.

4Gamer: Dans le tournoi KOF13, quelle fut ta confrontation la plus difficile ?
T : MadKOF, j’avais perdu dans le passé assez sèchement 3-0. Par la suite, j’ai travaillé son jeu et j’ai pu montrer une meilleure performance et il a eu plus de mal à gagner cette fois. Finalement même après mon entraînement spécifique, il est juste meilleur, il n’y a rien à dire sur sa victoire.

4Gamer: Lorsqu’il a joué, MadKOF a installé une petite table avec un Tshirt à l’effigie de son sponsor sur le côté, peux tu nous en dire plus ?
T : Cela permet de cacher ses mains, en général je regarde mais cette fois avec ce dispositif ce n’était pas possible.

4Gamer: Même question pour SF4, quel a été ton adversaire le plus coriace ?
T : Xian bien sûr. J’ai eu l’impression d’être repoussé du début à la fin.

4Gamer: Une des clés du match : UC1 contre le air hadoken de Gouki ?
T : Je pensais que c’était difficile de punir avec l’UC1. Si l’UC1 passe dans la garde, c’est la grosse punition derrière.

4Gamer: Que peux tu nous dire sur ton match contre Infiltration ?
T : J’ai beaucoup travaillé le match miroir et cela a porté ses fruits.

4Gamer: Juste avant EVO ?
T : Non, Infiltration en tant que champion de l’EVO 2012 et des 25 ans de SF, je voulais absolument le battre. Umehara et Bonchan m’ont aidé avec leur Gouki respectifs et je les remercie !

4Gamer: Qu’en est il du match-up Gen ?
T: Tout d’abord, je pensais que Sako gagnerait contre Xian. Ensuite je n’ai pas pu trop travaillé le match-up, il y a des Gen forts au Japon mais je n’ai pas eu l’occasion de jouer/m’entrainer avec.

[divider]
[starlist]

[/starlist]

Interviews, News

Interviews de Ayano Tomoaki et de Mago

4Gamer propose une nouvelle fois une interview, en fait même deux, assez courtes. L’interview a été publiée le 29 août 2011 dans le cadre du tournoi Capcom : Street Fighter IV AE x Tougeki.

Ayano Tomoaki est un producteur de chez Capcom, il parlera de la version 2012 de SSFIVAE.

TOM : Ayano Tomoaki
4GA : 4Gamer

4GA : Pouvez-vous nous dire quelles sont les grandes lignes de la version 2012 de Street Fighter IV ?

TOM : En général, tous les personnages vont être améliorés. Ce ne sera pas le cas pour Yun, Yang et Feilong et d’une certaine manière C.Viper non plus.

4GA : Donc cela va diminuer les personnages forts du jeu ?

TOM : Ce n’est pas exactement vrai. C.Viper a certains points qui seront améliorés.
Pour les joueurs de Yun, les changements sont faits de telle sorte qu’il reste tout à fait jouable et viable comme personnage.

4GA : OK, en gros le système de jeu ne changera pas, les changements seront effectués au niveau des frames uniquement ?

TOM : Oui, par exemple sur les frames actives/inatives, le stun, la vie du personnage …

4GA : Concernant les lock test, il ne s’agit pas de la version finale, n’est-ce pas ?

TOM : Non, de nouveaux changements auront lieu avec le feedback que nous aurons reçu des joueurs.

____________________

La 2ème interview est faite avec la compagnie de Mago, le vainqueur du tournoi.

MAG : Mago
4GA : 4Gamer

4GA : Toutes mes félicitations pour cette victoire, quelles sont tes impressions sur le tournoi ?

MAG : Merci beaucoup. Je pensais pouvoir le faire en entrant dans ce tournoi, je suis content d’avoir gagné.

4GA : Comment était la finale face à Nekojita ?

MAG : J’ai l’habitude de jouer contre lui en général (hors tournoi). J’étais assez confiant car je le bats assez souvent.

4GA : Quel a été ton match le plus difficile ?

MAG : Difficile ? … Je dirais aucun. J’ai été chanceux cette fois, je ne suis pas tombé contre des adversaires contre qui j’ai du mal.

4GA : As-tu testé le lock test ? Si tu as des commentaires, peux-tu nous les faire partager ?

MAG : Non, je n’ai pas encore touché au lock test. Apparemment les personnages vont être globalement améliorés, j’aurais aimé qu’ils en fassent davantage.

4GA : Par exemple ?

MAG : Par exemple, Feilong est un personnage fort, les changements ne vont pas changer sa manière de jouer. En gros j’aurais aimé que cette mise à jour mette en avant une nouvelle force (manière de jouer) chez les personnages.

4GA : Tu aurais aimé que le gameplay du jeu change ?

MAG : Pas à ce point là, mais il est peut-être trop tôt pour juger parce que les changements ne sont pas terminés.

4GA : OK, je vois. As-tu un commentaire pour les fans qui te suivent ?

MAG : Je remercie mes fans de m’avoir encouragé jusque là. Je ferai également de mon mieux au Tougeki.

Interviews, News

Interview pre-GODSGARDEN de Daigo (2/2)

Voici la suite et fin de l’interview de Daigo réalisée par 4Gamer.

UME : Umehara Daigo
4GA : 4Gamer

4GA : Peux-tu nous parler du versus Yun – Yang ?

UME : Yang, contrairement à Yun, est plus avantagé à mettre l’adversaire dans le coin. Alors que si c’est Yun qui met Yang dans le coin, il n’y a pas tant d’avantages pour Yun.
Je pense que le versus reste très indécis car il y a pas mal de phases 50-50. Je voudrais ajouter aussi que la choppe spéciale peut devenir un facteur décisif qui peut faire renverser le cours d’un match.

4GA : Dans l’interview précédente, Kazunoko disait que Yang pourrait avoir l’avantage face à Yun, qu’en penses-tu ?

UME : Le match up n’est pas encore décortiqué complètement donc c’est tout à fait possible. Concernant Yun, le potentiel du personnage est sûrement exploité à son maximum (ou presque) alors que Yang ne l’est pas.
J’aimerais donc voir le Yang de Sako car j’ai l’habitude de jouer contre celui de Nemo, mais j’imagine que Sako a sa propre manière d’aborder le match-up Yun.

4GA : Quel match redouterais-tu dans ce GODSGARDEN ?

UME : De jouer contre un Yun parce que quelque soit le résultat, ce serait un peu hasardeux :P. C’est pourquoi j’aimerais éviter Kazunoko et Momochi. Ça serait d’autant plus dommage de faire un match miroir connaissant le nombre de personnages dans le jeu…

4GA : Que peux-tu nous dire sur les joueurs étrangers participant au tournoi ?

UME : Pour les joueurs jouant les 3 personnages : Yun – Yang – Feilong, je ne les crains pas car je connais bien le match up. Par contre, je pense que Poongko va mettre du piment au tournoi !

4GA : Penses-tu qu’il passera les qualifications ? Le niveau des qualifications n’a jamais été aussi élevé.

UME : Oui j’ai entendu dire qu’il y a pas mal de gros joueurs. Seth n’est pas un personnage faible mais ni fort, je pense. Mais la force qu’aura Poongko, c’est que tout le monde ne connait pas bien le match up Seth.

4GA : S’il passe les poules et qu’il te désigne, aura t-on une revanche de l’EVO ?

UME : J’ai pu jouer contre lui, après l’EVO lorsqu’il est venu au Japon, on a pu faire quelques matchs et ça s’est plutôt bien passé pour moi. Contre Seth, même si on a l’avantage lors d’un match, on ne peut jamais se reposer sur ses lauriers car ce n’est jamais terminé, il peut très facilement tout remonter.

4GA : Mise à part les joueurs étrangers, qu’en est-il des autres ?

UME : Bon-chan est dangereux avec son Sagat, il connait bien les versus Yun-Yang. Ensuite je dirais Mago, s’il n’est pas stressé et qu’il se qualifie. Plus généralement je pense que les personnes jouant Yun – Yang et Feilong sont dangereux.
Je suis vraiment content d’avoir été choisi par vote car les qualifications sont très dangereuses cette année.

4GA : Si tu devais faire les qualifications, tu penses avoir 50% chance de perdre ?

UME : Difficile à dire mais le jeu contient tellement de personnages, il n’y a personne qui connait parfaitement tous les matchs up.


4GA : On va changer de question, que penses-tu de la version SSFIV AE ver2012 ? Le jeu est sorti il y a moins d’un an et déjà une mise à jour est faite, qu’en penses-tu ?

UME : Actuellement, personne considère le jeu comme étant bien équilibré. Donc je pense que c’est une bonne chose, et puis le temps que cela sorte, ça fera 1 an. Au contraire, je me demande pourquoi ce n’est que maintenant que ça se fait.

4GA : Vas-tu continuer sur Yun même s’il est très affaibli avec les changements ?

UME : Non jamais 🙂 même pas pour le fun. Avant de devenir pro, je ne jouais pas trop les personnages faibles. Maintenant que je suis pro, c’est encore plus vrai car je me dois de faire de bons résultats.

4GA : S’il reste jouable (pas mauvais) après les changements, que feras-tu ?

UME : Je continuerai dessus. En général j’aime bien les personnages qui ont un bon anti air.

4GA : Et Ryu ?

UME : C’est un bon personnage mais il y a vraiment beaucoup de gens qui le jouent et il devient de plus en plus faible.

4GA : Vas-tu jouer au nouveau jeu de Capcom Street Fighter x Tekken ?

UME : S’il y a du monde, oui je vais m’y intéresser. Plus que le contenu du jeu, ce sont vraiment les joueurs qui font vivre un jeu de combat. Certes l’équilibre est important, mais pour moi, la hype autour d’un jeu, m’importe davantage.

4GA : Personnellement, quel est ton meilleur jeu de combat ?

UME : Street Fighter ZERO 3, le gameplay du jeu est un peu le fruit du hasard, ça l’est pour beaucoup de jeu de combat mais pour ZERO3, cela a donné quelque chose de très original. J’espère qu’une suite sera proposé à l’avenir, ce qui se fera peut être grâce au nouvel engouement pour le genre.

4GA : As-tu un commentaire à faire pour les fans qui te suivent et te supportent pour ce GODSGARDEN ?

UME : Je remercie les fans d’avoir voté pour moi, j’ai pu ainsi éviter les dures qualifications qui vont avoir lieu. Contrairement aux autres GODSGARDEN, j’ai changé de personnage. Même si les gens ne vont pas forcément comprendre toute la subtilité de Yun, j’espère qu’ils vont quand même voir que mon Yun est bien complet car je l’ai beaucoup travaillé.

4GA : J’ai hâte de voir tes phases de pressing (d’attaque).

UME : Sans être hautain, si les gens parviennent à voir la différence entre mon Yun et les autres, j’en serais ravi.
En tout cas, j’espère que le spectacle sera au rendez vous et que tout le monde va pouvoir passer un bon moment.

Interviews, News

Interview pre-GODSGARDEN de Daigo (1/2)

Umehara Daigo, un joueur d’exception qu’on ne présente plus, se livre à une interview avec le site 4Gamer. Cette interview va nous permettre de savoir la manière dont le joueur va aborder le GODSGARDEN #4.

L’interview a été publiée le 20 août 2011.

UME : Umehara Daigo
4GA : 4Gamer

4GA : Le GODSGARDEN #4 approche, peux-tu nous dire dans quel état d’esprit tu vas participer au tournoi ?

UME : Ces dernières années, il y a eu plusieurs sessions de GODSGARDEN, que ce soit offline ou online et jusqu’à maintenant, je n’ai encore pas réussi à gagner une fois. Pour ce tournoi, j’aimerais faire de bons résultats. Ces derniers temps, je ne participe qu’à peu de tournois au Japon, j’aimerais donc faire un minimum de résultats.

4GA : Tu fais également parti des organisateurs du tournoi, peux-tu nous en dire un peu plus ?

UME : Je ne me rappelle plus exactement quand l’idée est apparue mais avec mon expérience internationale, j’ai pu apprécier différents types de tournoi. Je me suis aperçu que le format japonais n’était pas assez juste (élimination directe), j’ai donc voulu faire un tournoi au Japon avec un format un peu mixe. De plus avec le système de désignation/refus, je pense que cela rend le tournoi plus excitant.

Par ce tournoi, j’espère que plus de gens porteront davantage d’intérêt au versus fighting. Et justement, je pense que ces deux dernières années, les mentalités commencent à changer vis a vis du du genre.

4GA : C’est avec cette motivation que tu es devenu progamer ?

UME : Non mes motivations pour devenir progamer, sont beaucoup plus simples. C’est juste Madcatz qui m’a demandé s’ils pouvaient devenir mon sponsor et je me suis dit pourquoi pas. Donc ça n’a pas vraiment de rapport direct avec la scène du versus fighting.

4GA : Autrement dit, tu es devenu progamer sans avoir longuement réfléchi ?

UME : Au début, je me posais pas mal de questions au niveau du contrat. Mais après cela, j’étais très enthousiaste d’être sponsorisé. Ce qui m’a soulagé c’est de ne pas être fortement restreint à cause du contrat.

4GA : Maintenant que tu es devenu pro, tu as commencé de nouvelles activités par-ci par-là, peux tu nous en dire plus ?

UME : J’ai commencé Twitter, c’est vraiment moi et pas un faux compte :). Ensuite j’ai un T-shirt à mon nom et un livre sur moi.

        

4GA : Le nombre de progamer commencent à augmenter petit à petit, de quel oeil vois-tu cette tendance ?

UME : C’est une bonne chose, ça ne rimerait à rien si j’étais le seul progamer. Mais il est vrai que je suis surpris par la vitesse à laquelle ce nombre a augmenté. Il ne faudrait pas non plus qu’il y ait trop de monde sinon la frontière amateur et professionnel deviendrait trop floue. En ce moment, nous avons un bon nombre de joueurs, je trouve que c’est un bon équilibre.

4GA : On va un peu changer de registre de question, est-ce que tu as un ou des matchs mémorables des précédents GODSGARDEN ?

UME : Dans le GODSGARDEN 1 et 2, mon match contre Mochi, j’avais préparé le match up Dhalsim mais ce n’est pas passé malgré tout. Mise à part mes matchs, j’ai beaucoup apprécié le match entre Mago et Uryo, c’était la première fois que je voyais cette confrontation est/ouest en tournoi, c’était très intéressant. (Mago vient de Kanagawa à l’est du Japon et Uryo du Kansai, à l’ouest du Japon)

4GA : Peux-tu nous dire en quoi ton match face à Mochi, était intéressant pour toi ?

UME : En fait lorsque je jouais, j’étais énervé, je me disais parfois : « Mais pourquoi ce coup fait 3 frames ?! » Enfin bon c’était intéressant :). Le résultat du tournoi est dommage pour moi mais ces matchs m’ont permis de comprendre davantage le match up Dhalsim.

4GA : A cette époque, ton état physique était pas au top non ?

UME : Oui, avec la sortie de la version console, je n’ai pas arrêté de jouer, jusqu’à avoir mal au cou. Avant j’avais l’habitude de jouer au gamecenter et je m’arrêtais une fois que ça fermait. Ce qui me permettait de pouvoir vivre normalement. Mais avec la version console, il n’y a pas de limite, du moment qu’il y a du monde, je jouais. En plus de cela, il faut ajouter le stress, ce qui a détérioré davantage ma santé. Maintenant lorsque je veux jouer, je vais au gamecenter.

4GA : En parlant du Live, à l’époque tu as joué une très longue série de matchs contre Tokido, qui a duré quand même 101 matchs, est-ce que tu peux nous en parler ?

UME : Je n’avais pas l’intention de faire un gachi, je ne comptais pas et j’allais prendre mon bain, c’est là que Tokido m’a appelé pour me dire qu’on était bientôt à 100 parties. Pour moi, ce n’est pas quelque chose de spécial, j’ai l’habitude de faire autant de matchs d’affilée.

Aucune vidéo correspondant

4GA : Sur le Live, tu crées plutôt les parties non ? Pour les matchs contre Tokido, c’était spécial ?

UME : Avant, je joignais plutôt les parties. Mais depuis que je suis passé sur Yun, je me suis dit que c’est plus intéressant de créer. Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui n’aiment pas jouer contre Yun, donc en général les personnes qui viennent dans mes parties, ont un minimum confiance dans le match up, cela rend les matchs plus intéressants. Cependant depuis Arcade Edition, je joue surtout au gamecenter, plus trop sur console…

4GA : Une fois, le gamecenter fermé, tu rentres chez toi et tu ne joues pas sur console ?

UME : Chez moi, jamais. Je vais plutôt chez un ami qui a un bon environnement de jeu. Contrairement au gamecenter, il n’y a pas d’heure de fermeture donc je me dis que ça ne se fait pas trop de squatter indéfiniment !

4GA : Si on devait comparer l’atmosphère du Live et celui du gamecenter, que peux-tu nous en dire ?

UME : Le jeu Arcade edition tourne autour des 3 personnages : Yun, Yang et Feilong. Lors des tournois, si on ne sait pas faire face à ces 3 personnages, on n’arrive à aucun résultat. Il se trouve qu’au gamecenter auquel je vais, il y a une niche de ces 3 personnages, c’est pourquoi je privilégie le gamecenter plus que le Live.

4GA : Revenons au GODSGARDEN #4, parmi les joueurs invités, y a t-il des joueurs sur lesquels tu portes particulièrement ton attention ?

UME : Sako (Yang) et Uryo (Sakura) sont deux joueurs contre qui je n’ai pas joué. Je me demande le style de jeu qu’ils vont montrer. Je n’ai même pas vu leurs vidéos…

4GA : Sako joue sur 360, tu ne l’as jamais rencontré ?

UME : Jamais. A mon avis, tout comme moi il crée les parties.

4GA : Tu parlais de Mochi dans les précédents GODSGARDEN, qu’en est-il pour cette fois ?

UME : A mon avis, il est mal barré, il n’a que des versus difficiles. Ses seuls matchs up non mauvais seraient contre Sagat (RF) et Sakura (Uryo); sinon contre les Yun – Yang – Feilong – Makoto – Gouki, ce sera extrêmement dur pour lui.

4GA : Si Uryo, Sako ou Mochi te désignait (règle du GODSGARDEN) comme adversaire, accepterais-tu ?

UME : Pour Uryo, je pense que Yun a largement le match up pour lui. Mais j’imagine que sa Sakura est différente de toute celle que j’ai rencontrée… donc je n’aimerais pas l’affronter. Pour Mochi, à mon avis, il ne choisira pas de combattre un Yun 🙂

4GA : Pour Yang ? Lors de l’EVO, on n’a pas vu de Yang. Pourtant le versus Yun – Yang est quand même important non ?

UME : Je pense que le jeu était encore jeune aux USA (version console), les joueurs n’étaient pas prêts avec le personnage et ont préféré prendre des anciens personnages comme Viper. Concernant le match up, je suis personnellement prêt car je me suis pas mal entraîné.

Interviews, News

GODSGARDEN et 4Gamer discussion (4/4)

La suite de l’interview de 4Gamer porte sur le pro-gaming.

KSK : KSK
KAZ : Kazunoko
ITA : Itabashi Zangief
NEK : Nekojita
TOK : Tokido
4GA : 4Gamer

____

KSK : Tokido, maintenant que tu es devenu progamer, que peux-tu nous en dire ?

TOK : Je trouve cela bien amusant :). J’ai beaucoup plus de challenges qu’avant.

KSK : J’aimerais bien savoir tes objectifs en tant que pro-gamer, j’imagine que ça ne se limite pas à promouvoir le versus fighting.

TOK : Je pense que promouvoir le versus fighting est un point important. Ensuite en tant que pro, je suis payé pour jouer, c’est aussi une motivation.

KSK : Es-tu inquiet pour ton futur ?

TOK : Non pas spécialement mais d’autres progamers le sont surement (car le métier n’est pas très stable)

4GA : Comptes-tu avoir un autre travail à côté ?

TOK : Non, je compte vivre du pro-gaming mais je viens de commencer donc il est difficile de trop s’avancer là-dessus.

 

4GA : Kazunoko et Nekojita, qu’en pensez-vous ? Comptez-vous devenir pro aussi ?

NEK : Je ne sais pas du tout comment cela se passe en tant que joueur professionnel mais pour ma part, je ne pense pas avoir le courage de franchir le pas.

4GA : Kazunoko, tu avais dit qu’il ne suffisait pas d’être fort pour devenir progamer, que faut-il d’autre ?

KAZ : L’aura d’une star 🙂

NEK : Oui le charisme, comme Umehara.

4GA : Tokido, qu’en penses-tu ?

TOK : Oui… la même chose 😛 mais les deux sont un peu liés, une certaine aura de star apparaît si tu es vraiment bon.

NEK : Par exemple, Iyo a un Dhalsim hors du commun, personne ne le joue comme lui, cela lui donne une aura propre à lui.

ITA : Oui un style unique est important, ou bien une manière de jouer caractéristique au joueur. Comme le Umeshoryu (shoryuken de Umehara qui sort presque miraculeusement à une vitesse hors du commun) de Umehara.

KAZ : Sinon, moi je me demande bien ce que pense Mago maintenant qu’il est devenu progamer.
Je sais que Tokido aime bien étudier les match up sérieusement mais Mago me semble différent, beaucoup moins rigide, il semble jouer juste pour le fun.

ITA : Mago est assez simple à comprendre, il veut juste gagner.

TOK : En fait Mago a parfois des coups de tête, s’il n’est pas motivé il ne jouera pas, par contre s’il l’est, il jouera à fond.

4GA : Tokido, si Kazunoko et Nekojita devenaient pro, qu’en penseras tu ? Est-ce une bonne chose que plus de gens deviennent progamers ?

TOK : Oui, tout à fait, l’engouement en sera d’autant plus grand.

KAZ : Oui mais tu auras plus de rivaux, cela serait-il mauvais pour toi ?

TOK : Oui mais avec plus de monde, il pourrait y avoir une sorte de ligue professionnelle, ce qui permettrait d’agrandir d’une manière générale la scène.

KSK : A l’heure actuelle cela me semble difficile, pour le moment sur le versus fighting il n’y a que Madcatz non ?

TOK : C’est pour cela qu’il faut des rivaux, puis il ne faut pas oublier la team HORI.

KSK : Oui je ne l’ai pas oubliée mais je veux dire que la team Madcatz est bien trop puissante, et elle risque de rendre les autres team presque invisibles sur la scène du versus fighting.

TOK : C’est là qu’entre en scène la team GODSGARDEN ou bien, même la team NSB !

KSK : J’espère bien. Il reste encore surement beaucoup de jeunes joueurs que l’on n’a pas encore découverts. Ensuite le problème, c’est que peu de joueurs sont prêts à passer pro, le pas n’est pas facile à faire.

4GA : On va changer un peu de registre, que pensez-vous des gens non joueurs qui regardent les vidéos (replays ou tournois ou live) ?


(Mago, Kyabetsu et Sako au GODSGARDEN #4)

TOK : Les sensations sont totalement différentes donc je comprends parfaitement que des gens regardent uniquement les matchs.

KSK : Je pense que c’est devenu un outil indispensable pour mettre l’ambiance sur la scène du versus fighting. Par contre, je ne valide pas que certains débutants viennent sur le chat live pour critiquer les joueurs.
Bref, le fait d’avoir du live est toujours un plus car même si le nombre de joueurs ne va pas forcément augmenter, le nombre de visionneurs lui augmentera surement avec le temps si cela se développe bien. Cela est pour moi essentiel pour faire vivre et vibrer le versus fighting.

4GA : Le GODSGARDEN #4 approche (au moment de l’interview), Kazunoko, quels sont tes objectifs ?

KAZ : La victoire, bien sur. C’est pour moi mon plus gros tournoi jusqu’à maintenant.

4GA : Es-tu aussi interessé par les tournois à l’étranger ? Par exemple, l’EVO ?

KAZ : J’aime faire les choses petit à petit. Donc pour la suite, je pense viser des tournois de plus en plus importants 🙂

KSK : Nekojita, comment vois-tu le GODSGARDEN qui va se dérouler bientôt ?

NEK : J’ai vraiment hâte mais je me fais du soucis sur le support de jeu. Je ne joue presque jamais sur consoles et là je viens d’essayer et aucun de mes combos ne sont passés…

KSK : Comptes-tu participer à des tournois à l’étranger ?

NEK : Cela me semble difficile. Si ça devait se faire, je devrais poser des jours de congé et c’est aussi une question d’argent, ça coûterait dans les environs de 2000 euros, ce n’est pas rien pour moi.

KSK : Itabashi Zangief, comment te sens-tu pour le tournoi ?

ITA : Plutôt bien, je me suis bien préparé avec la version console. Je pense être prêt pour les matchs Yun, Yang et Feilong.

KSK : D’ailleurs, récemment tu arrives à tenir tête à du gros Yun comme celui de Kazunoko. C’est plutôt remarquable.

KSK : Comptes tu participer à des tournois à l’étranger ?

ITA : Je pensais y participer mais finalement non … je ne joue que Zangief et avec la possibilité de changer de personnages pour mes adversaires, ça aurait été impossible d’aller loin pour moi. Il me faut plus de préparation pour ce genre de tournoi (jouer d’autres personnages)

      

KSK : Pour terminer Tokido, même question que les autres.

TOK : Pour le GODSGARDEN, je pense y participer vu que je devrais faire partie des 10 joueurs. Mais je ne suis pas encore sûr, il faut que j’en parle avec mon manager.

4GA : Pour terminer, on va laisser la parole à KSK, parle nous davantage de toi et de tes projets.

KSK : Ça a peut-être rien avoir avec le versus fighting mais je suis récemment entré dans le monde du spectacle, j’ai été recruté par une agence. En tant que joueur, je pense m’investir sur SFIII Thrird Strike OE s’il est au prochain EVO.

KAZ : Dès que tu as dit « En tant que joueur », Tokido n’arrête pas de rire !

KSK : Oui sur SFIV, on ne m’a pas trop vu en tant que joueur mais sur 3rd strike, je vais faire de mon mieux !

L’interview se termine là, merci d’avoir lu jusqu’ici 🙂
Le site 4Gamer propose aussi une autre interview de Umehara Daigo pre-GODSGARDEN ainsi qu’une petite interview de Mago après sa victoire au tournoi Capcom.

Interviews, News

GODSGARDEN et 4Gamer discussion (3/4)

La suite de l’interview de 4Gamer porte sur le système de jeu de Street Fighter IV.

KSK : KSK
KAZ : Kazunoko
ITA : Itabashi Zangief
NEK : Nekojita
TOK : Tokido
4GA : 4Gamer

4GA : Il n’est pas parmi nous aujourd’hui mais j’ai eu Nuki au téléphone la dernière fois et il m’expliquait en quoi Street Fighter III 3rd Strike était plus jouissif par rapport au IV. Il se plaignait principalement de deux choses : de la saving et du système de BP.

NEK : J’aimerais bien savoir en quoi la saving est mauvaise selon lui. Je trouve personnellement le système intéressant.

ITA : De même pour moi, j’adore ce système de saving.

TOK : Moi aussi mais je crois savoir ce qui lui déplaît. C’est surement la saving cancel qui rend le shoryuken complètement safe.

KSK : En plus cela permet de faire un combo si ça touche. Je comprends Nuki sur ce point.

NEK : Ce n’est pas complètement sans risque, un dash arrière permet d’éviter et de punir cela.

TOK : A l’époque du premier opus, Nuki se plaignait surement de la saving cancel de Sagat en particulier.

ITA : Oui, Sagat était vraiment fort, il remplissait très rapidement sa barre de Super et une fois que tu l’approchais c’était l’ultra presque assuré. (En gros on a le choix entre mourir par les Tiger shot ou mourir par un shoryuken cancel avec l’ultra…)

4GA : Si on devait comparer le parry de Street Fighter III et la saving, quel système préférez-vous ?

KSK : Je préfère le système de parry, la saving ne permet pas d’en enchaîner plusieurs d’affilée. Rien que le système de parry rend le jeu 3rd Strike excitant !

TOK : On peut aussi parler des raccourcis faits par Capcom pour cet opus, par exemple le back dash qui sort en bourrinnant le stick, de même pour les shoryuken. Personnellement ça ne me gène pas, je m’y suis fait avec le temps.

NEK : En parlant du back dash, je pense que c’est presque une spécificité à SFIV qu’il soit invincible. A mon avis, ça a du en déranger plus d’un.

KAZ : Je pense qu’il n’y a rien de vraiment abus sur l’invincibilité du back dash, il n’y a rien de plus jouissif que de le lire (mind).

4GA : Maintenant on va comparer les système de BP et celui de dani (système par rang, au bout d’un certain nombre de victoires cumulées, le joueur passe dans un nouveau rang). Nuki pense que le dani est bien plus intéressant.

TOK : Je pense la même chose, à mon avis la plupart des personnes préfèrent le danisen.

ITA : Je voudrais juste rappeler que le système est apparu sur Virtua Fighter 4. Plus on devenait fort, plus on avait de la chance d’obtenir des objets rares, des couleurs rares. Rien que de voir un joueur avec une certaine couleur lui conférait une certaine aura. Par exemple, Chibitai (top player Virtua Fighter 4) était le seul à avoir la couleur dorée. Il possédait également 3 titres ce qui est rare, moi j’en avais que 2.

4GA : Les titres sur SFIV sont ils différents de ceux de Virtua Fighter ?

ITA : Dans Virtua Fighter, les titres sont obtenus lorsque l’on passe d’un rang à l’autre en général alors que dans SFIV, il n’y a pas vraiment de règles, on cumule facilement de l’argent virtuel qui permet d’acquérir les titres voulus.

KSK : On a passé assez de temps sur les points noirs de SFIV, passons aux bons points.

4GA : Avec la sortie du jeu, l’engouement pour le versus fighting est revenu, comment expliquez-vous cela ?

NEK : Je pense que l’image de marque, de la licence Street Fighter a toujours été forte, c’est ce qui a permis de faire revivre le genre.

TOK : Je pense plutôt que c’est le retour de Umehara dans le versus fighting qui a permis autant d’engouement.

KAZ : Sans aucun doute pour moi, Umehara est vraiment quelqu’un d’exceptionnel donc c’est normal que beaucoup de personnes l’ont suivi.

NEK : En plus de Umehara, il y a aussi vous : Tokido, Itabashi Zangief, des joueurs reconnus dans le milieu qui s’y sont mis aussi.

TOK : Non mais on a joué au jeu parce que Umehara y jouait aussi. Quand de gros joueurs sont sur un jeu, les autres gros joueurs vont forcément s’y intéresser.

4GA : Je pense que contrairement à certains autres jeux de combat, le jeu a des traits attirants parce que même sans le connaitre, il peut attirer l’oeil. Sans être expert, on peut plus ou moins comprendre ce qui se passe et on peut voir plus ou moins que le niveau est élevé ou pas.

ITA : C’est parce que c’est Street Fighter :).

TOK : Oui la force du jeu : simple et facile à comprendre.

KSK : Oui et il est de même pour la version console en ligne, c’est simple d’utilisation.

4GA : En parlant du online, il y a SF3 OE qui va sortir (ndt : pas encore sorti au moment de l’interview); le jeu va proposer pas mal d’options comme l’upload de vidéos sur Youtube.

ITA : J’ai un peu peur pour le jeu car le timing du parry va changer avec le lag, le jeu demande beaucoup de précision.

KSK : Tokido, tu comptes t’y mettre ?

TOK : Je ne suis pas sûr, je vais d’abord regarder comment ça va évoluer avant de me lancer ou pas. Je vais l’acheter mais ce ne sera surement pas le même jeu car il y a du lag avec le moniteur/TV, le réseau aussi…

La dernière partie de l’interview portera sur le monde du pro-gaming.

Interviews, News

GODSGARDEN et 4Gamer discussion (2/4)

La suite de l’interview de 4Gamer porte sur les personnages de Super Street Fighter IV Arcade Edition.

KSK : KSK
KAZ : Kazunoko
ITA : Itabashi Zangief
NEK : Nekojita
TOK : Tokido
4GA : 4Gamer

____

KSK : On va parler des points noirs du jeu que de nombreux joueurs pointent depuis la sortie arcade.

KAZ : Plus précisément on peut parler de Yun et Yang non ?

ITA : Oui et pourquoi ne pas mettre Feilong aussi dans la discussion ?

NEK : Je suis d’accord aussi pour le mettre. Le personnage n’est pas nouveau mais il reste néanmoins très fort. A la base sur l’opus d’origine, il l’était déjà et avec les derniers reéquilibrages du jeu, il l’est davantage.

KSK : Je pense que les gens ont commencé à comprendre la force de Feilong lorsque Mago a remporté le Online GODSGARDEN #2.

NEK : Je n’avais pas trop joué sur console mais j’avais le jeu pour tester rapidement les nouveaux personnages et je trouvais Feilong vraiment fort, surtout l’invincibilité de son Chicken Wing (Rekkukyaku).

KSK : Pourtant il n’y avait pas tant de Feilong au top (ranking PP ou BP), j’imagine que le personnage est difficile d’accès.

TOK : Je pense qu’il y a d’autres personnages forts qui ne sont pas encore bien exploités comme Adon et Seth. Ils sont peu nombreux donc on n’y fait pas attention mais ils ont un vrai potentiel.

NEK : C’est parce que le jeu contient trop de personnages, il y en a sûrement pas mal qui monteraient dans la tier list s’ils étaient utilisés par des tops players.

ITA : Malgré le nombre de joueurs sur le jeu, il y a encore des personnages dont le potentiel n’est pas encore dévoilé au maximum, il y a quand même 39 personnages !

4GA : En tant que joueur, est ce bien d’avoir beaucoup de personnages ?

NEK : Je pense que oui.

KSK : Plus il y a de personnages, plus la durée de vie du jeu est longue.

TOK : Oui mais en tant que joueur, se rappeler de tous les match up/mix up, honnêtement c’est vraiment chiant.

La discussion se décentre vers Tekken 6 et Virtua Fighter 5, Itabashi Zangief recentre sur Yun et Yang.

KSK : Pourquoi Yun est considéré comme un personnage fort ?

TOK : Il est simple à jouer et donne de bons résultats même sans être expert.

NEK : Il a un combo 0 frame non ?

KAZ : Non mais il a une choppe spéciale très puissante, qui peut être considérée comme l’une des meilleures du jeu.

NEK : OK, il faut juste que ce soit corrigé dans le prochain patch.

TOK : Je ne pense pas que ça le soit.

KAZ : Ça ne le sera pas, pas de correction sur la choppe.

4GA : Qu’en est-il de SFIII 3rd strike ?

KSK : C’était aussi surpuissant car on pouvait mettre un geinei juste après.

NEK : A part la choppe, il y a surtout sa descente du pied qui est très efficace…

KAZ : Un Yun sans descente du pied n’est plus un Yun.

NEK : Et sinon je pense qu’il était inutile de mettre un Nisshokyaku (dragon) à Yun. Le personnage a déjà une grosse capacité d’attaque, le Nisshokyaku le rend également bon en défense, même en réussissant à lire un Nisshokyaku à la relevée, il n’est pas facile de punir correctement.

ITA : Sans Nisshokyaku, je pense que le personnage serait trop faible.

TOK : De mon côté, ce sont plutot les combos que je trouve abusifs : bas MP, bas MP, bas MP, Nisshokyaku…

ITA : Je trouve son Shoulder attack trop puissant et sa barre de super monte trop vite avec le Palm.

TOK : Oui en gros, ce qui est surpuissant chez Yun : la barre de Super qui se remplit vite, sa puissance d’attaque, sa choppe spéciale.

KSK : C’est tout en fait ^^.

KAZ : Le problème c’est que Yun a une certaine image à préserver et si on devait lui enlever des coups, ça ne sera plus Yun. Ca fait partie du concept du personnage, c’est comme Zangief et son 360.

KSK : Que devrait-on changer sur Yun ?

TOK : Les combos car ils font plus de dégâts que la moyenne (par rapport aux autres personnages).

ITA : Oui et ce n’est pas normal qu’un maigrichon comme Yun fasse plus de dégâts que mon Zangief.

Ils parlent de la choppe spéciale et des combos qui ne rentrent pas selon les personnages (cette partie m’est un peu obscure).

4GA : Si Yun est beaucoup diminué après les corrections, Kazunoko, vas-tu rester sur le personnage ?

KAZ : Oui, je pense que je resterai dessus car on m’associe souvent à ce personnage.

KSK : Passons à Yang.

TOK : Comparé à Yun, on se sent moins désemparé face à Yang. Son Torozan (Rekka) est trop puissant, il donne presque aucune ouverture.

NEK : Le personnage n’est pas injustement fort, juste fort. (dans le sens où il n’y a pas d’abus)

KAZ : Le problème c’est que s’il n’est pas modifié par la suite, tous les Yun actuels vont se ruer dessus (dans le cas où Yun serait trop abaissé). Donc le problème sera identique à maintenant. D’un autre coté il me semble difficilement modifiable.

ITA : Je le trouve petit, ça me dérange plutôt, son LK et MK me donnent du soucis. Ce personnage me rappelle Choi de KOF : un personnage un peu petit, dur à toucher, fort et rapide.

KAZ : Oui je comprends pour Choi ^^.

TOK : Je pense aussi que le stand LK avec 3 frames est vraiment fort et son MK a aussi une (trop) bonne portée. Ça serait bien si le LK était ajusté à 4 frames.

ITA : Et la super ? Je la trouve plutôt sale. Même si on parvient à tout garder, Yang est complètement safe pendant toute la durée de sa super.

4GA : Qu’en est-il de la choppe spéciale de Yang ?

KAZ : Elle est plutôt faible car lente à se lancer et est rapide entre le début et la fin de la choppe.

NEK : Mais un simple avant MK derrière permet de mettre son ultra.

4GA : Un jeu de combat, a t-il besoin comme le dit Ono de personnage fort ?

ITA : Je pense que oui mais le déséquilibre est trop fort dans Arcade Edition. Des personnages phares de la série comme Dhalsim sont delaissés car le match up Yun/Yang est juste trop difficile.

KSK : Quels sont les personnages qui contrent Yun et Yang ?

KAZ : Sagat. D’après certains, T-Hawk mais je pense que le match up est pour Yun. Contre Yang, je pense qu’il est possible de s’en sortir pas si mal avec T-Hawk.

ITA : C’est à peu près la même chose, le match up Yun est pas facile mais celui contre Yang, pas mauvais.

TOK : Kazunoko, pour toi, Sagat a le match up pour lui ?

KAZ : Je ne sais pas, je cogite beaucoup dessus en ce moment…

TOK : Donc plutôt 5:5 contre Sagat alors.

KAZ : Ensuite il ne faut pas oublier le match up Yun et Yang. Difficile de se prononcer mais Yang a peut-être l’avantage.

ITA : Il ne faut pas oublier Fei Long, personnellement j’ai bien plus de mal contre Fei Long que contre Yun et Yang.

4GA : Dans SFIII 3rd strike, il y avait aussi de gros god tier, sont-ils comparables à ceux de Arcade Edition ?

ITA : Dans SFIII 3rd strike, le parrying combiné avec un bon mind permettaient de s’en sortir, on ne peut s’en prendre qu’à soit même.

TOK : Par exemple, on pouvait parer la descente du pied de Yun. Dans Arcade Edition, on n’a pas de moyen efficace de faire quoique ce soit.

KSK : Yun et Yang ne devraient pas être dans un jeu sans système de parry.

La prochaine partie de l’interview portera sur l’avis de Nuki (actuellement top player SFIII 3rd Strike et ancien grand maître Chun-Li sur le premier opus de SFIV) sur le système de jeu de Street Fighter IV.

Interviews, News

GODSGARDEN et 4Gamer discussion (1/4)

A la demande indirecte de Ken Bogard, voici la traduction de la discussion entre le site Godsgarden et 4Gamer. Lors de cette entrevue, les tops players japonais vont parler de Super Street Fighter IV Arcade Edition mais également du futur de la scène du versus fighting.

KSK : KSK
KAZ : Kazunoko
ITA : Itabashi Zangief
NEK : Nekojita
TOK : Tokido
4GA : 4Gamer

Présentation des joueurs et de leur expérience dans les jeux de combat.

KSK : Kazunoko, peux-tu nous dire ton expérience et selon toi, quel est le meilleur jeu de combat ?

KAZ : Environ 6 ans d’expérience. Le meilleur jeu pour moi est Guilty Gear XX Accent Core.

KSK : Pourquoi as-tu commencé à jouer à Street Fighter IV ?

KAZ : Le premier Tougeki de Street Fighter IV a été un déclic pour moi. J’ai trouvé le jeu très classe. Le match MomochiBonchan m’a particulièrement marqué. D’ailleurs je jouais Sagat sur le premier opus, n’ayant pas d’expérience sur les jeux Capcom, je pensais que je ne pouvais pas gagner avec un personnage plus technique.

ITA : Je vois, un top-tier…

KSK : Pourquoi es-tu passé de Sagat à Yun dans l’opus Arcade Edition ?

KAZ : J’aime beaucoup la descente du pied (Raigekishuu), elle permet beaucoup de possibilités (mixup).

KSK : Pourquoi pas Yang ?

KAZ : Au début Yang ne semblait pas si fort. Puis si on devait comparer leur descente du pied, celle de Yang est un peu plus lente.

KSK : A ton tour, Nekojita, peux-tu nous dire ton expérience dans les jeux de combat ?

NEK : Cela va faire 18 ans que j’y joue, j’ai commencé avec Street Fighter II. J’ai un frère jumeau avec qui j’ai toujours joué.

KSK : Ah oui, j’ai entendu dire que ton frère est également fort. Quel est ton jeu de combat préféré ?

NEK : Je dirais SFIV, j’ai beaucoup joué au jeu. En terme de durée, j’ai davantage joué aux jeux KOF donc j’ai plus d’assurance dans ces jeux là, mais maintenant je préfère tout de même SFIV.

KSK : Pour KOF, tu y joues depuis quel opus ?

NEK : Depuis le 94 donc depuis le tout premier. J’ai commencé SFIV lors de la pause qu’il y a eu après la sortie de KOFXI. Contrairement à d’autres joueurs, je ne jouais ni à GGXX et ni à BB. C’est pourquoi je me suis tourné naturellement vers SFIV. D’ailleurs depuis sa sortie, je ne joue presque pas à KOFXIII.

KSK : Pourquoi avoir choisi Abel comme personnage ?

NEK : J’ai commencé avec Ken et C.Viper mais après avoir essayé Abel, je me suis dit qu’il était fait pour moi. Je ne suis pas spécialement bon en exécution, je n’ai pas de bons réflexes non plus mais pour le mind, je suis assez confiant. Par exemple un mind d’un dash arrière se fait par une balayette avec la plupart des personnages alors qu’avec Abel on a la possibilité de mettre un vrai combo grâce à son avant MK.

KSK : Que penses-tu de Abel maintenant ? (sur Arcade Edition)

NEK : Je pense qu’il est fort. Il est plutôt faible en défense mais il peut faire mal au corps à corps. Ensuite je pense que je vais vraiment bien avec ce personnage. Par exemple si je prends Yun qui est aussi un personnage d’attaque, je pense que je serai faible car il ne me correspond pas.

KSK : Est-ce que tu fais un entrainement spécial pour contrer les Yun ? (comme certains)

NEK : Pas vraiment. Un moment j’avais fait ce genre de session mais je pense que ça rend le jeu moins intéressant. C’est assez fatigant voire ennuyant de faire plusieurs matchs d’affilée contre Yun.

KSK : Passons maintenant à Itabashi Zangief.

ITA : J’ai environ 20 ans d’expérience et j’ai commencé avec SFII. Pour moi le meilleur jeu de combat est Virtua Fighter 4.

KSK : Je me rappelle aussi qu’à l’époque, Virtua Fighter 4 brillait vraiment et tu t’es fais un nom grâce à ce jeu. Pourquoi joues tu Zangief sur SFIV ?

ITA : Je trouve son jeu simple et intéressant, on ressent bien la puissance à l’état brut du personnage. Je me suis vraiment intéressé au jeu lorsque Iyo avait gagné le tournoi national sur le premier opus car cela avait provoqué un engouement général sur le jeu au Safari (Gamecenter de Ikebukuro). Pour en revenir au personnage de Zangief, j’ai toujours aimé les gros personnages à choppe, je jouais aussi Hugo sur SFIII 3rd.

KSK : Avec l’ajout de nombreux personnages sur Super/Arcade Edition, as-tu envisagé de changer de personnage ?

ITA : J’ai essayé T.Hawk pour pouvoir le comparer avec Zangief mais finalement je suis resté sur le russe. Tout comme Zangief, l’indien est puissant mais je me sens moins stable avec. Puis depuis l’opus Arcade Edition, tout le monde se pose la question « Comment battre Yun, Yang et Feilong ? ». Zangief est un élément de réponse alors qu’avec T.Hawk c’est plus difficile. Cependant il est vrai qu’il est tout à fait possible de s’en sortir face aux jumeaux, par contre le match up Feilong est très difficile.

KSK : Au tour de Tokido de faire sa présentation.

TOK : J’ai commencé un peu comme tout le monde sur Super Famicon avec SFII, il y a environ 17-18 ans. J’ai commencé à fréquenter les gamecenter lorsque j’étais en fin de primaire, début du collège. C’était l’époque de KOF97. Sinon pour citer juste un jeu de combat que j’apprécie je pourrais citer GGXX. Mais un jeu devient intéressant surtout grâce a l’engouement qu’il y a dessus. Il faut donc des joueurs, et je pense que SFIV fait partie de ce genre de jeu.

KSK : Tu as commencé SFIV assez tardivement non ?

TOK : Oui, un certain KSK avait fait une émission dessus et à partir de ce moment, j’ai commencé à m’entraîner dessus.

KSK : Ah ok, c’est grâce à moi que tu joues au jeu !

TOK : Avant la sortie de SFIV, je m’étais dit que je connaissais les jeux Capcom et je suis passé à autre chose (Virtua fighter, Tekken). Avec la présence de gros joueurs qui ont créé de l’engouement pour le jeu, je m’y suis également intéressé.

KSK : Lorsque tu as commencé ton entrainement avec Gouki, ton ratio de victoire dépassait à peine les 20%.

TOK : Oui je pensais que mon personnage était très faible…

KSK : Pourquoi as-tu décidé de continuer avec le personnage malgré tes résultats ? Il n’y avait personne d’autres jouant Gouki à haut niveau à Tokyo ?

TOK : Personne à ma connaissance. Mais le jeu venait de sortir sur console, ce qui m’a permis de m’entraîner et de trouver des phases efficaces avec Gouki.

KSK : Pourquoi avoir choisi Gouki comme personnage ?

TOK : C’est Umehara qui m’a conseillé de le jouer.

4GA : Pourquoi t’a t-il conseillé de jouer ce personnage en particulier ?

TOK : A mon avis c’est parce qu’il n’y avait pas de Gouki de haut niveau dans la région du Kanto et il voulait surement jouer contre un bon.

KSK : En gros il se disait que tu allais pouvoir montrer la vraie force du personnage.

TOK : Oui, mais je ne pense pas qu’il avait imaginé à quel point le personnage était fort. Il s’est surement dit qu’avec un hadoken, shoryuken et une teleport, le personnage serait fort.

Voilà, cela termine la première partie de l’interview. La suite concernera davantage le jeu SSFIV Arcade Edition ainsi que les 3 gros personnages du jeu qui sont Yun, Yang et Feilong.