Home / Dossiers / Et toi à quel DoujinKakuge tu joues ?

Et toi à quel DoujinKakuge tu joues ?

Il y a quelques mois, j’avais esquissé l’idée de faire une petite introduction au monde du jeu de baston amateur nippon dans mon monologue sur le mot kakuge (celui-là même où j’avais si chaudement conseillé VanPri). Je voyais ça arriver dans un futur vague et lointain, mais en faisant mes petites news en début de nuit il y a quelques jours, je me suis rendu compte que je devais parler chinois à bon nombre d’entre vous avec mes histoires de doujin gamemakers devenus pro, de produits dérivés de visual novels et autres joyeusetés. Bref, je pense franchement qu’il est temps de faire un épisode introductif avant l’arrivée d’Ogon sur la Xbox nipponne, on verra ensuite pour détailler les travaux des différents cercles les plus populaires et l’histoire du genre (genre après, plus tard, dans un certain temps…).

Commençons par faire le point sur les jeux de baston amateurs japonais les plus connus en ces temps où Aquapazza, Chaos Code et Koihime Musou: Doki Otome Darake no Sangokushi Engi (Koihime) trustent l’attention du public Otaku/Maniac nippon. Et essayons de comprendre pourquoi le genre est appelé « Hentai Kakuge » (Jeu de baston pour pervers) au pays du soleil levant…

Le plus simple pour commencer est bien de faire une petite liste, on voit tout de suite mieux à quels types de jeux on a affaire. De plus, avec un peu de chance, un ou plusieurs noms du listing devraient vous être connus, ce qui n’est jamais un mauvaise chose au vu de l’aridité relative du sujet.

En faisant le point sur le nombre de wikis, vidéos et autres mentions sur le Web, je suis tombé sur un total de 12 jeux : 9 en 2D (dont une bêta qui est plus populaire que beaucoup de jeux complets) et 3 en 3D.
Attention – Cet ordre n’est ni représentatif du nombre de joueurs, ni de l’intérêt du jeu : c’est un classement pratique.

1 – Melty Blood Actress Again Current Code
2 – Vanguard Princess
3 – Touhou Hisoutensoku ~ Choudokyuu Ginyoru no Nazo wo Oe
4 – Ougon Musoukyoku
5 – Wonderful World
6 – Akatsuki BlitzKampf
7 – BigBang Beat Revolve
8 – Million KNights Vermilion
9 – Yatagarasu 4
10 – Valforce
11 – Crucis Fatal + Fake
12 – Hinokakera – Chaotic Eclipse

– Bonus-

——

1 – Melty Blood Actress Again Current Code (MBAACC)

[2005-2011 pour la Ver.1.07 de MBAACC, French Bread, AC/PC]

OP du jeu

Melty Blood (Melty/MB, 2002-2011) reste le gagnant toutes catégories du genre, c’est une institution, un exemple de réussite. Mais peut-on encore parler de jeu amateur/indi/doujin (de doujinshi, fanzine en japonais) quand des versions du titre sont disponibles en arcade et sur PS2 sous licence SEGA ?
Le circle (littéralement cercle, un groupe d’artistes travaillant pour un projet amateur : fanzine, jeu, musique, etc.) Soft Circle French-Bread (de leur nom complet et descriptif, anciennement Watanabe Seisakujo) semble répondre oui puisqu’il continue à mettre régulièrement à jour la version PC avec les derniers patchs de la version Arcade pour remercier ses fans de la première heure (la version PS2 est elle de fait passablement obsolète depuis deux ans).
M’enfin attendons décembre et la sortie du coffret DVD de la « troisième saison » (épisodes 9 à 12) de Carnival Phantasm (une série d’OAV en cours de publication qui utilise les différents personnages des licences de l’éditeur Type Moon, dont Melty Blood) pour voir si la version PC bridée « bonus » de Melty Blood Actress Again Current Code Ver.1.07 est bel et bien conforme à l’arcade.

Vidéos de gameplay de la version 1.07

2 – Vanguard Princess (VanPri/VP)

[2009-2011 pour la version 1.08, Suge9, PC]

2D Kakouto Maker 2nd (2001, Enterbrain), le logiciel que nous appelons couramment 2D Fighter Maker 2000 (FM2K) en occident, est indubitablement difficile à utiliser. Tellement que quand Tomoaki Sugeno alias Suge9 (un ancien employé de Capcom et de Sammy sur respectivement Resident Evil 3: Nemesis et The King of Fighters EX: Neo Blood) a réussi à faire cracher ses tripes au logiciel, cela a surpris tout le monde. Vanguard Princess est un chef-d’œuvre, on y voit vraiment que Sugeno sait travailler avec des sprites 2D, un talent qui lui a très probablement permis de décrocher un travail chez Examu (si peu que le blog du character designer d’Arcana heart qui est linké sur son site, son soudain manque de temps depuis plusieurs mois et les mécaniques de jeu « VanPri-esques » d’Aquapazza peuvent être des indices probants…), son amour pour le moe a dû aider pas mal aussi…
Toujours est-il que le jeu est gratuit (sous licence GPL) et qu’une version modifiée pour les OS occidentaux est disponible JUSTE LÀ. Allez donc faire un petit versus (avec assist) en ligne et plus vite que ça !

3 – Touhou Hisoutensoku ~ Choudokyuu Ginyoru no Nazo wo Oe (Toho Soku)

[2009-2011 pour la version 1.10, Twilight Frontier, PC]

Ah Touhou… Il faudrait plusieurs articles pour parler des dérivés baston du Touhou Project de ZUN. Le créateur du studio Team Shanghai Alice, une micro-structure (ZUN fait presque que tout tout seul : programmation, design initial et musiques) amateur de création de Shoot-’em-up de type Manic/Danmaku/Bullet Hell, a créé un univers extrêmement vaste peuplé d’exorcistes (magiciens, prêtresses, etc.), de youkai (fantômes, démons, vampires, etc.) et de mushi (elfes, élémentaires, etc.) qui a inspiré la moitié des studios amateurs nippons en activité. C’est devenu un business florissant et les conventions Hakurei Jinja Reitaisai (2004-20XX) organisées avec l’approbation de ZUN pour vendre les jeux utilisant l’univers et les produits dérivés portant l’image de ses personnages (dont des kilos de dakimakura plus douteux les uns que les autres) sont aussi remplies que le Comiket (si ce n’est plus…).
Parlons donc de la micro-niche Team Shanghai Alice x Twilight Frontier : le studio Twilight Frontier, mieux connu sous le porte-manteau Tasofro, est un pilier du milieu indé depuis des années.
Citons juste l’inusable Eternal Fighter Zero (EFZ, 2001-2005, pour la version -Memorial-) avant d’avancer, le jeu est toujours énormément joué et son utilisation des personnages des visuals novels du studio Key (Air, Kannon, One et Moon) est exemplaire. Visuellement le jeu emprunte beaucoup au graphisme utilisé par les Clamp sur Card Captor Sakura, j’espère que vous n’avez rien contre les chibi-lolies…
Le premier jeu de combat Touhou de Twilight Frontier est sorti en 2004 (dernière MàJ en 2005 : ver.1.11) : Touhou 7.5th – Touhou Suimusou: Immaterial and Missing Power (Suimuso/IAMP) et s’est extrêmement bien vendu. Si bien qu’il a été suivi par divers jeux de plateformes les années suivantes et finalement, en 2008, par Touhou 10.5th – Touhou Hisouten ~ Scarlet Weather Rhapsody (Hisouten/SWR). Ce dernier jeu de combat a été mis à jour l’année suivante par l’add-on/stand-alone (un jeu qui peut être joué seul ou comme une sur-couche sur un jeu existant, augmentant ainsi le nombre de personnages et les modes de jeux) dont nous parlons ici : Touhou 12.3th – Touhou Hisoutensoku ~ Choudokyuu Ginyoru no Nazo wo Oe (soku, 2009-2011 pour la version 1.10a) est un gros bonbon moe (la définition wiki est réductrice pour le coup…) avec un système de combat très riche. Que ceux qui se demandent d’où vient le système d' »Arcanes » d’Arcana Heart ne cherchent plus : le système de cartes de tarot des jeux Tasofro a tout inventé !

4 – Ougon Musoukyoku (Ogon/MSK)

[2010-2011 pour la version 1.10, 07th Expansion, PC]

J’ai déjà fait l’article (littéralement) sur le titre de 07th Expansion, reportez vous donc à ce petit truc plein de bon goût :
http://www.hitcombo.com/1news/ogon-musokyoku-x-arrive-dans-une-semaine-le-061011-sur-xbox/

Version 1.10

5 – Wonderful World (WanWan)

[2010-2011, Ainefill, PC]

Wonderful World est un jeu en bêta (la version 0.55 est disponible à l’essai à l’heure où j’écris cet article, mais c’est toujours la version 0.50 qui est utilisée en compétition), une version test qui est aussi jouée que Melty et VanPry. Bref c’est fun, il y a des gens en ligne et c’est un piège à otak’ ! (public captif, tout ça..)
Comme tout Moe Kakuge/Animu Fighter qui se respecte, WanWan utilise un système avec des éléments hérités de Guilty Gear, allez donc chercher bonheur du côté de chez Dustloop, ils savent où se cachent les bons dealers : http://www.dustloop.com/forums/showthread.php?9010-Wonderful-World.

6 – Akatsuki BlitzKampf (Akatsuki)

[2007-2008 pour la version 1.1.3.1 SP1, Subtle Style, AC/PC]

Voyons… Des nazis cyborgs qui se tapent sur le museau… Uhuh, je sens que je vais choper mon point Godwin plus tôt que prévu…
Akatsuki BlitzKampf fait dans le bizarre, un genre que vous connaissez bien si vous avez tâté d’ArmJoe (Les Misérableuh…) ou que vous rêvez en regardant les screens de Symphony of the Blood (le fameux jeu PSP imaginaire sur l’œuvre de Tezuka bidouillé par Metajan Requiem, un fan de Metal plein de talent).
M’enfin comme tous les fans de jeux de baston, j’ai un gros faible pour les faux character select screens (Shameless plug : http://brograbs.dapshow.com/) : c’est super fun ! Mais je digresse…
Subtle Style a trouvé un bon concept avec Akatsuki Shisei Ichigō (2003-2006) : un kakuge à thématique militaire (les uniformes du jeu empruntent aux costumes des soldats allemands, russes et japonais de la seconde guerre mondiale) avec un gameplay simple et un plaisir immédiat. Akatsuki BlitzKampf (2007), sa suite est beaucoup plus équilibré, plus riche aussi et le jeu a même eu assez de succès pour mériter une conversion/update Arcade en 2008 sous le titre Akatsuki BlitzKampf Ausf. Achse (AkatsukiAA). Le dernier jeu de la saga : En-Eins Perfektwelt (2010) a un peu de mal à s’imposer dans les salles et est porté essentiellement par les danisens d’A-cho et de Ko-hatsu, mais que cela ne vous empêche pas de taper sur un clone de Rommel, de Roy Mustang ou de Char Aznable

7 – BigBang Beat Revolve (BBBR)

[2011, Frontier Aja, PC]

Le premier BigBang Beat (BBB, sous-titré -1st Impression-), un jeu adapté de l’eroge Daibanchou: Big Bang Age, a été réalisé par la team NRF en 2007, un studio qui s’est fait connaitre en tant que RapiFire pour Guardian Heroines (2006, dernière version portant la mention -Final-), un excellent beat-’em-all parodique mélangeant Guardian Heroes et un système de combat proche de celui de Tales of Phantasia. Le circle NRF s’est divisé en deux en 2007 après la sortie de BBB quand une partie des membres a décidé de faire un nouveau jeu tiré de l’univers Touhou : Marisa no Kagi +Plus (2008) en arrêtant de faire des mises à jour pour BBB alors que l’autre voulait continuer à en faire. Ceux qui sont partis sont devenus Frontier Aja et ont donc continué tant bien que mal à updater BBB en réalisant un nouveau titre : Koumajou Densetsu (Koumajou, 2009), un excellent Metroidvania mâtiné de shmup à la sauce Touhou.
Mais lisez-donc l’interview réalisée à l’époque, cela va éclaircir un peu les choses : http://www.doujinsuki.com/c76-ex-interview-de-frontier-aja-303.html
Bon, maintenant que l’on est retombé sur nos pieds, disons juste que BBBR (alias BigBang Beat 2nd pendant son développement) est sorti cette année au Comiket 80 (en même temps que Koumajou 2) et qu’il est juste énorme (le jeu vient tout juste de passer en version 1.05c).

& http://www.dustloop.com/forums/showthread.php?5836-Big-Bang-Beat-Revolve (thread Dustloop)

8 – Million KNights Vermilion (MKV)

[2009-2010, NRF, PC]

Je viens de vous parler de la scission entre NRF et Frontier Aja et vous devez bien vous douter que tous les membres du circle qui ont réalisé BBB ne sont pas partis, en fait ils ont réalisé leur « suite » à eux en 2009 : Million KNights Vermilion. Un jeu qui a été beaucoup critiqué à sa sortie : « raide, limité, trop simple », qui n’est plus patché depuis des années, mais qui conserve pourtant une grosse base de fans pour une raison simple : il est vraiment fun malgré les bugs et le character design est super réussi !

9 – Yatagarasu 4

[2009-2011, Styleos, PC]

Le Yatagarasu est le corbeau à trois pattes de la religion Shintoïste qui sert notamment de mascotte à la JFA, mais c’est aussi le titre du bébé de Tomoyuki Kotani/Styleos : une superstar du design 2D (il est illustrateur, character designer et animateur) qui a travaillé pour PsiKyo, Eolith/SNK Playmore, Atlus et qui est chez Cave depuis 2005.
Yatagarasu est souvent décrit comme un mélange de KOF pour le design et l’animation et de 3S pour le système de parry. Le titre a été annoncé en 2008 et enfin présenté au public en 2009 au Comiket 76. Cette première mouture ayant reçu des avis mitigés, Kotani-san a remis son ouvrage sur le métier en le présentant régulièrement au Comiket jusqu’à ce que son public soit satisfait (chaque version du jeu prenant un numéro de plus). Styleos était ainsi présent aux éditions 77 (2009), 78 (2010) et finalement 80 (2011) pour présenter ce qu’il considère maintenant comme un build stable du jeu.

10 – Valforce

[2009-2011, Yumesoft, PC]

Valforce est le Kakuge indé 3D le plus joué en tournoi et ce pour une raison évidente : le jeu est un clone moe de Virtual On mettant en scène des Mecha Musume très inspirées des robots du jeu d’origine. On ne parle pas ici d’un clone au rabais, mais d’un jeu qui accepte les twin-sticks PS2, PC et 360. Bref c’est un jeu visant une micro-cible de joueurs fans de versus-shmup 3D (la communauté nipponne est très large !), mais c’est une vraie merveille qu’on ne peut que conseiller !

11 – Crucis Fatal + Fake (Crucis/CFF)

[2008-2009, Light’s Maguro, PC]

Crucis Fatal + Fake est la suite de Fatal/Fake (2005-2006), tous deux sont des adaptations baston de la série Fate/stay night / Fate/hollow ataraxia, deux célèbres visual novels de Type Moon (Tsukihime).
Pour faire simple, le seul vrai défaut de Crucis : c’est qu’il n’est pas Melty… Le jeu est beau (malgré des textures un peu ternes), fluide, le système de combat en tag est bien étudié, la communauté est là, mais la sauce prend moins… (et forcement je ne suis pas très inspiré…)

12 – Hinokakera – Chaotic Eclipse

[2003-2011, Reddish Region, PC]

Hinokakera est une licence qui marche, Chaotic Eclipse (2010) est le quatrième épisode de cette série et le meilleur de très loin. Si graphiquement le jeu fait un peu mal aux yeux (le moteur date de 1999, 3D Fighter Maker se fait vieux…), on sent que le logiciel est poussé dans ses derniers retranchements. Le jeu est souvent décrit comme un bijou pour fans de chain combos, mais ce Guilty Gear 3D light est bien plus que ça : un modèle de longévité !

BONUS :

Sono Higurashi No Naku Koroni VS Touhou Universe 2

[2009-2011, 18Kingyo, PC]

HiguToho est un croisement improbable entre Higurashi no Naku Koro ni (la licence dont est tiré Ogon) et les jeux de la licence Touhou Project, mais on s’en fiche pas mal en fait (même si c’est mieux de connaitre les personnages pour bien profiter de la vaste blague vaseuse…) : c’est le jeu ultime du cosplay qui tue, c’est plus fort que Dong Dong Never Die, bref c’est inusable…

Ceci est le film promo pour le jeu (tout est dit…), « Tu peux pas test ! » (comme ils disent chez Smith d’en face) :

About kurama_tengu

Your Friendly Neighborhood Webcrawling Tengu! - Balancez vos bons tuyaux @kurama_tengu !!!

15 comments

  1. Concernant les kakuge touhou, je conseillerais plutôt le premier, Immaterial and Missing Power, qui est certes plus pauvre en contenu mais qui a le mérite d’être bien mieux pensé/équilibré. Je vais pas m’étendre, mais hisoutensoku et avant lui SWR sont bourrés d’ajouts kikoolol idiots qui nuisent énormément à l’expérience de jeu, et qui font que cet opus a été et est toujours boudé par les joueurs ayant un minimum de culture vs fighting.

  2. Tu veux dire qu’il n’y a que des ‘ricains qui y jouent, c’est ça ?… ^^

  3. Même pas. Je me souviens du thread sur SRK dans les premiers mois du jeu où les commentaires étaient loin d’être tendre, notamment par des pilliers de IaMP comme Mauve ou Bellreisa qui a carrément bouté le jeu hors de mizuumi (pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit du site US de référence pour tout ce qui est jeux de baston obscurs)

  4. Mizuumi est linké abondamment dans cet article ^^.

  5. kurama number one des articles bourrés d’infos.

    si un jour j’ouvre une chaine sur l’esport c’est toi le redacteur en chef.

  6. Article d’une rare qualité; ça va prendre du temps pour explorer tous les liens et éventuellement tester quelques jeux. Merci !

    Ougon Musou kyoku ne sera pas région Free si j’ai bien compris :/…

  7. Frontier Aja fait la chasse aux bugs : BBBR passe en version 1.05c !

    http://aja-games.com/aja_blog/?p=1094

  8. Article vraiment intéressant.

    Par contre, ça ne parle pas du meilleur jeu de combat doujin de tous les temps : ArmJoe. <3

  9. ArmJoe est mentionné dans la partie sur Akatsuki (et dans l’article sur le mot Kakuge), je suis un peu super fan aussi ^^.

    Malheureusement Takase/Studio Atsuki s’est fait oublier tout seul en sortant des trucs comme Axel City et Queen’s Axe…

    http://www.youtube.com/user/astukin

  10. Re,

    en fouinant un peu sur Mizuumi je suis tombé sur cet article de Bellreisa ( http://mizuumi.net/2010/10/22/failed-mizuumi-experiments/ ). Pas l’article le plus drôle qui soit puisqu’il parle de doujins games qui ont « échoué » pour diverses raisons, mais ça reste un complément d’information utile pour savoir où on met les pieds.

  11. L’article de Bellreisa est super orienté.

    Si son avis son Monster est globalement partagé par tous : dans le genre raté retentissant niveau patch, il n’y a qu’Axel City qui a fait mieux (dans la case jeu Hype qui déçoit un max s’entend).

    http://www.furnation.com/8105/

    http://www.youtube.com/watch?v=aoRyr_Kvyw4

    Cela dit la licence a quand même été achetée par Examu hein… (pour un jeu HD jamais sorti sous-titré AncientCline : une vanne sur AC, l’acronyme pour Arcade Cabinet)

    http://kakuge.info/d/t/monster_ac.htm (fouillez sur YouTube pour trouver des images de la présentation au TGS/AMS de 2008 et du Loc-test de 2010)

    Par contre pour les trois suivants, c’est du snobisme pur :

    – Les dernières mises à jour de BBB de Frontier Aja ont vraiment aidé le jeu à décoller (en permettant ainsi de leur offrir la possibilité d’une suite).

    http://wiki.livedoor.jp/bigbangbeat/

    MKV est devenu un jeu culte au Japon pour son côté totalement craqué avec ses bugs permettant des infinis et ses combos 100% no-skill (le jeu ne laisse aucune part à l’erreur, c’est pire que HnK).

    Et comme je n’en ai pas parlé : allez écouter des échantillons de la musique sur le site de Mint Jam : http://www.mintjam.net/mkv/mkv.htm

    – Et les deux derniers Toho de Tasofro ont leurs fans et ils sont nombreux (il y a des tournois chaque semaine à Akihabara, organisés par Surpara.com).

    http://www.nicovideo.jp/mylist/15743640
    http://www.nicovideo.jp/mylist/23095951

    Bref, comme je disais : c’est vraiment un avis personnel son article, beaucoup plus qu’une analyse poussée…

  12. Tripatouillé 2/3 trucs (dont ma réponse à Hynkel), n’hésitez pas à me dire s’il y a des petits manques ici ou là ^^.

  13. Ogon X est sorti aujourd’hui, les vidéos/streams vont donc commencer à arriver sur le Web nippon.

    Sinon (je ne sais pas trop où mettre ça…), le webmaster de BeastNote s’est trouvé une nouvelle passion pour le jeu, allez donc fouiller dans ses archives que vous jouiez sur PC ou Xbox, il y a de très bonnes choses :

    http://beastnote.blogspot.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top