Home / Communauté / Interviews / Interview de WDM.MCZ|Luffy – les joueurs français racontent l’Evo 2013

Interview de WDM.MCZ|Luffy – les joueurs français racontent l’Evo 2013

Une série de petites interviews au cours desquelles quelques joueurs français relateront leur vécu sur le plus gros tournoi mondial des jeux de combat.

Salut Luffy ! Alors t’es-tu remis de ces trois jours de folie à Las Vegas ?

Bonjour monsieur Bachaka, oui je me suis remis de Vegas, mon portefeuille un peu moins.

Participer à un tournoi d’envergure tel que l’Evo requiert un certain nombre de sacrifices. Quelles furent tes motivations principales pour y participer cette année, et surtout comment t’y es-tu préparé ?

Ma principale motivation était le cash prize de l’EVO, faire une PNL de l’argent se retrouvant sur mon compte bancaire était le facteur principal qui me permit de rester sur pied malgré le jetlag, évidemment représenter la patrie nationale était également motivant !

Je me suis préparé à l’EVO en visionnant plus de 40 heures de vidéos (près de 500 matchs) de joueurs participant à l’EVO : de Kelvin Jeon à Xian en passant par Momochi, Dieminion, Latif, Dogura, JR Rodriguez… Ce travail en amont était vraiment important pour ma préparation. Analyse de leur plans de jeu, repérer leurs habitudes, regarder les inputs lors de leurs jeu défensif (déchoppe à quel moment durant le blockstun pour caler au mieux mes frametraps, déchoppe debout ou via l’option select ?…). Puis j’ai beaucoup joué dans la chambre d’entrainement sur les punitions just frame, sur le whiff punish des coups les plus utilisés en footsies par le personnage adverse, du shadow footsies. Enfin, tout cela m’a fait utiliser 10 feuilles doubles en prise de notes !

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours dans les tournois auxquels tu as participé ?

Sur SFIV je passe les poules sans trop de difficulté, je m’étais bien préparé face à Makoto avec l’aide de Lior, et Akuma grâce à Zamul60. Je tombe ensuite contre l’américain EG|Ricky Ortiz, considéré par certains comme le meilleur Rufus américain. Le matchup Rufus a peu de secret pour moi, mon teammate de money match et de compétition Mike ‘Perplex‘ Viel m’a énormément apporté sur la compréhension de ce personnage. Ma stratégie aura été de spammer le Pied Fort (PF), l’avant PF et le saut neutral PF, cela a très bien fonctionné, je m’en tire sans encombre.

Je rencontre au second tour Darkjiewa, un excellent Ken Chinois qui a poli son jeu sur le continent américain, en participant au CEO, et en faisant du sale. Il m’a surpris, car il connaissait plutôt bien le matchup Rose, ce qui lui a permis de me déstabiliser en début de rencontre. Malheureusement, après avoir perdu le premier set, il est rentré dans un état second de rage, et commençait à envoyer des dragons à l’emporte-pièce, comme si le fait de ne pas faire de dragons à la relevée allait créer un génocide à Las Vegas. Cela m’a permis de prendre l’avantage et de remporter la rencontre.

Enfin, la finale winner de mon bracket était contre MCZ|Mago, selon ma database, il utilise mal ses rekkas et tend à se précipiter lorsqu’il est mené à la vie, en ajout à cela, il a le pif facile lorsque son adversaire le presse à la relevée… En usant de mon jeu patient et défensif, en attendant l’erreur de spacing de rekka, je pu punir de nombreuses joutes. Coupler à cela l’utilisation de piège de frames, et de mise en place d’hameçons auxquels il a mordu via des pifs, je continue mon chemin en winner bracket.

Je rencontre ensuite Xian pour mon match de 32e. J’avais énormément analysé mes erreurs lors de notre précédente rencontre au Red Fight District, notamment sur la gestion de l’espace face à ses sauts. C’est pour cela que mon jeu de footsies était à une distance d’environ 2/3 d’écran face à lui, par contre, dès que Gen à la super, Xian poke davantage et cherche à réduire la distance afin de mettre bas moyen poing super. Je gérais plutôt bien le match, me créant plusieurs opportunités de victoire/ Malheureusement le doigt de la mort aura eu raison de moi :(.

Je joue ensuite contre AGE|Wolfkrone, physiquement et mentalement épuisé, je fus inexistant. Mon parcours s’achève donc au seuil du top 16.

Que penses-tu de ta performance et quel bilan retires-tu de ta participation à ce tournoi ?

Je suis très déçu de ma performance, car d’une je visais la victoire, et de deux, je n’ai pas pu être à 100% à cause du décalage horaire pour le tournoi le plus important de l’année. L’année prochaine, j’irais plus tôt à Las Vegas pour adapter mon sommeil et avoir suffisamment de repos. Honnêtement, je pense que l’EVO était totalement à ma portée, Sako m’aurait peut-être barré la route, mais j’étais confiant face aux autres joueurs du Top 8.

Tout au long de ton séjour tu as immanquablement croisé des joueurs venus des 4 coins du monde plus forts les uns que les autres. Quels sont les joueurs qui t’ont le plus impressionné ?

AGE|SnakeEyes le Zangief américain, il est vraiment impressionnant sur tous les plans.

Qu’envisages-tu de faire après ton périple aux Etats-Unis ? Faire un break ou t’entraîner d’arrache-pied dans le but de progresser ?

Je vais faire un break jusqu’à septembre. Avec plus de 40h de visionnage de vidéos, 20 heures de training et des heures de tournois, j’ai eu mon overdose.

Merci d’avoir accordé cette petite interview à Hitcombo.com.

Je remercie Hitcombo pour l’interview, Gameslines pour son implication sur la scène française, Watchdamatch et Madcatz qui me soutiennent et qui m’ont financé mon voyage pour cet évènement prestigieux et immanquable pour tout compétiteur de VSF.

About Bachaka

Je ne suis pas un sac.

One comment

  1. Tu remercie pas kayane?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top