Interviews, News, Videos

In the Game #2: Interview BillyKane et GunFight

BillyKane et Gunfight font partie des meilleurs joueurs français à Third Strike. L’interview a été faite par Cnul à la fin de La Mythik Cup 3, tournoi où ils ont occupés la 3ème place. Elle date un peu, mais reste très intéressante et d’actualité.

Interview réalisée le 29 Mai 2010 à La Mythik.

Interviews, News, Videos

In the Game #1: Interview StarNab

Nouvelle rubrique sur le site. Vu les demandes TRES insistantes des joueurs désirant qu’une partie des différents footages et autres interviews réalisées pendant les events soient diffusés, il nous a paru nécessaire d’ouvrir cette rubrique. StarNab, le récent vainqueur du Kumite #1 inaugure cette nouvelle section !

Interview faite le 20 Novembre 2010 à La Mythik.

Interviews, News

Saunic: « Il y a un gros fossé entre le top français et les autres »

Fin technicien dôté d’une exécution exemplaire, Saunic est un joueur qu’on écoute volontiers pour ses propos le plus souvent pertinents et intéressants. Dans cette longue interview, il jette un regard sur la communauté SF4 et parle d’Ibuki, le personnage qu’il a décidé de jouer à la sortie de Super Street Fighter 4.

Bonjour Saunic, peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous éclairer sur l’origine de ton pseudo ?

Salut, je me pseudote Saunic, 21 ans, joueur de VS Fighting depuis bientôt 8 ans si on prend en compte tout mon passé compétitif. J’ai d’abord commencé mes premiers tournois sur Super Smash Bros Melee (SSBM) où avec trois amis, on était les premiers à réellement exploiter le potentiel du jeu en 1 vs 1 avec les techniques avancées qui sont maintenant des bases pour espérer prendre une vie voire même toucher un joueur de tournoi.
Malgré l’engouement que j’avais sur ce jeu, je gardais en tête qu’il n’était pas réellement fait pour être joué en 1 vs 1, et après une première approche plutôt réussie de la compétition, je me suis intéressé à la scène compétitive de jeux vraiment centrés sur le VS Fighting, et c’est là que j’ai connu la Console-League (c’était en 2004). J’ai rapidement compris que mes acquis de tournois SSBM ne servaient absolument à rien (lol) tellement les jeux n’avaient rien à voir !
J’avais donc commencé par mon jeu préféré de l’époque SoulCalibur 2, suite à quoi j’ai voulu m’intéresser un peu plus aux jeux 2D avec Guilty Gear XX #Reload, puis enfin à Street Fighter 3.3, le jeu que j’ai certainement le plus aimé depuis et où dans un sens, je m’étais le plus investi (en rédigeant certains guides notamment), bien que je n’ai jamais eu un niveau faramineux.

Mon pseudo ? C’est tout bête, en 2002, je venais d’avoir Internet et quand il fallait trouver un pseudo pour les forums de jeuxvideo.com, j’avais la boite de Sonic Advance sous les yeux. J’ai voulu un peu « francisé » le nom de Sonic en remplaçant le « o » par « au » ! C’est tout ! Néanmoins, avec le temps, j’apprécie plutôt bien ce pseudo, même si je pense pas que l’on puisse me considérer comme un fanboy de Sonic =).

En plus de faire partie de la Team Cruelle, tu sembles partager un mode de pensée qui se résume en 3 lettres FEP. Est-ce que tu peux nous éclairer sur cette équipe et ce courant philosophique ?

La team Cruelle est juste une bannière qu’on a oublié de nous retirer je pense ! Nous avions adopté cette team sous l’aile de ORO, qui voulait faire des tournois teams sur Soul Calibur 4 en rassemblant principalement les gens qui allaient régulièrement chez JPKof (qui organisait très souvent des sessions nocturnes). C’est pourquoi on y trouve JPK, Razelle ou Frionel sous cette team. Je tiens à dire que le seul tournoi que nous avons fait, le Game In Chelles 2009, nous l’avons gagné (mais je dois reconnaître que c’était grâce à notre recrue surprise qu’était Malek) ! Depuis, nous ne nous sommes plus vraiment regroupés dans ce but là, surtout parce que nous ne jouions plus à SoulCalibur 4 pour la grande majorité de nous.

Le courant FEP c’est Drannoc qui l’a inventé, mais je tairais la signification des lettres. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est un courant que les joueurs de SF3.3 principalement partagent et que l’idée est surtout de bien déconner et rire. Me concernant, je suis juste un suiveur : D.

A SF4, tu jouais Chun-Li et Rufus respectivement en premier et deuxième personnage. Qu’est-ce qui t’as poussé à les délaisser pour plus ou moins répartir de zéro avec Ibuki dans l’épisode Super ?

Quand un jeu me plait et me donne envie de m’investir, j’ai généralement envie de jouer un perso relativement dur d’accès, peu joué ou mal exploité, et c’est pourquoi j’avais pris Chun-Li sur SF4, parce que je savais d’avance que « tout le monde ne la jouerait pas bien ».

Je dois reconnaître une chose avant tout, c’est que ma manière de jouer et de voir Chun-Li a très souvent été influencée par Drannoc et Yamazaki93, avec qui j’ai probablement le plus joué au jeu. L’année dernière, Drannoc n’a sans cesse répété que Chun-Li n’avait pas d’avenir, qu’elle n’était pas jouée au Japon, et qu’il ne fallait pas se fier aux vidéos pour juger Chun-Li, la réalité était que ce perso est vraiment pas beaucoup joué en arcade, et qu’il était vraiment faible. Même Nemo, le grand maître Chun-Li, ne mettait pas sa pièce quand il voyait qu’il y avait un Gouki en face (et la raclée qu’il a prise contre Momochi au dernier Tougeki était assez démonstrative je pense).

A partir de là, et après avoir beaucoup perdu contre Yamazaki93, j’ai commencé à envisager de changer de perso. Mais pour la prochaine itération de Street 4, bien que j’envisageais peut être de passer à Viper (pour l’exécution et parce que le personnage commençait à vraiment se développer). Je ne voulais pas réellement m’investir sur Rufus, bien que j’adore ce personnage (parce que je jouais Yun) et qu’on m’aie souvent complimenté avec lui, j’avais beaucoup trop de lacunes et de problèmes de matchs-up, notamment contre Sagat et Ryu, deux persos que j’aurais trop souvent rencontré en tournoi. Depuis SSF4, j’aurais pu m’investir davantage sur Rufus puisque son U2 règle pas mal de problèmes, mais je voulais vraiment du neuf.

Avant même d’avoir le jeu en main, je voulais jouer Dudley, il me paraissait avoir tous les outils pour gagner et avec les vidéos de J.Wong, je me disais qu’il allait être excellent, voire top tier (pas de difficulté contre les boules, overhead combotable, etc…). A cela s’ajoute le fait que c’était un personnage de 3.3 ! Au final, s’il est vrai que je m’étais investi sur Dudley au début, mon coeur finira par pencher vers Ibuki notamment pour ses HJC (encore une fois, j’ai été charmé par la difficulté d’exécution).

Comment expliques-tu le fait qu’Ibuki ait relativement plus de succès dans SSF4 que dans SF3.3 ? Est ce que son jeu s’adapte mieux au système de la série Street Fighter 4 ? Ou alors parce que c’est un nouveau personnage, féminin de surcroit !

Je ne trouve pas qu’à échelle égale, il y a vraiment plus de joueurs d’Ibuki sur SSF4 que sur 3.3. Rien qu’en France, les joueurs de 3.3 réguliers devraient être une trentaine et en terme d’Ibuki compétitives, on a Malek, Samy ou Kalisto, alors que pour un Bushido à 100 joueurs, il n’y a pas plus de 5 Ibuki. Au Japon, les Ibuki ne sont pas si rares que ça en tournoi, alors que sur SSF4, en dehors de Acqua… Je pense donc que si on a l’impression qu’elle a plus de succès, c’est simplement parce qu’il y a plus de joueurs de SF4 que de joueurs de 3.3. Il ne faut pas oublier aussi que sur 3.3, le jeu est doté d’une certaine maturité et qu’il est assez peu commun de trouver des persos mid/low tier.

Néanmoins à titre personnel, sur 3.3, je trouvais Ibuki insupportable à affronter comme à jouer, je n’ai jamais aimé le personnage avant et jamais ça ne m’était venu à l’esprit que je la jouerai en tant que personnage principal dans SSF4.

Il y a des top players avec Ibuki aux quatre coins du monde (Etats-Unis, France, Angleterre, Espagne , Japon, etc.). Est-ce que tu as une source d’inspiration ou essayes-tu de développer ton propre style avec ce nouveau perso du cast ?

Depuis toujours, je regarde les vidéos et les autres joueurs principalement pour voir ce que je peux piocher pour améliorer mon jeu ou ce que je peux apprendre, mais il est rare que j’aie vraiment un modèle à suivre. En tout cas, pour Ibuki, j’ai surtout « piqué » à Sako son fameux combo avec plein de command dash, et j’ai poussé les recherches dessus pour trouver des choses très intéressantes avec Ibuki, c’est ainsi que je fonctionne.

Malgré ça, je trouve que la Ibuki la plus intéressante à regarder est celle d’Iyo, qui joue de manière beaucoup plus carrée et réfléchie que les autres, et qui a l’air de bien mieux connaître le personnage. J’aurais aussi beaucoup aimé que Sako reste sur elle.

Fword la meilleure Ibuki anglaise était présent lors du Bushido Impact 14 en Septembre au cours duquel tu as fait un très bon parcours ; « ni vu ni connu » tu es arrivé en demi finale winner du tournoi solo. En loser bracket, Fword se fait sortir par Evans (Fei Long) et on a l’impression qu’Ibuki ne peut rien faire. Toi, tu rencontres Starnab (Fei Long) plus tard et c’est un tout autre versus à ce moment là. Fei-Long, un versus que tu connais ? D’une manière générale quels sont les versus qui te posent problèmes ?

Alors Fei Long et moi c’est une longue histoire, il faut savoir que, toutes proportions gardées, je suis celui qui a initié Evans à la scène compétitive, et par conséquent on a beaucoup joué ensemble. Je l’avais même aidé à améliorer son jeu en cherchant des phases par-ci par-là avec Fei Long à l’époque. Donc oui, je connais plutôt bien Fei Long, mais il faut savoir que Starnab et Evans m’avaient aussi donné l’impression que Ibuki ne pouvait rien faire contre Fei Long au début. Mon jeu est devenu suffisamment développé depuis pour que je trouve des solutions en punition, mind game, zoning…
Ca ne m’étonne pas trop que Fword aie du mal contre Fei Long, si même Ryan a du mal contre Starnab ou Evans, je ne suis pas vraiment surpris, et comme je l’ai dit, moi aussi je me faisais défoncer au début sur ce versus.

Les versus qui me posent problème depuis toujours sont les persos avec une garde difficile à ouvrir, je pense notamment à Dictator, Boxer ou Honda, mais aussi/surtout Viper, contre qui je manque beaucoup d’expérience. En dehors, « ça peut aller », je pense même que Ibuki n’a pas vraiment de match-up trop fermés comme ils pouvaient l’être pour Chun-Li contre Gouki par exemple.

Après ta bonne prestation au BI14, tu n’as malheureusement pas pu participer au HumansGarden que tu avais particulièrement bien préparé. Il y a une dizaine de jours, ta performance au dernier Bushido fut en deçà de ce qu’on aurait pu attendre de ton niveau de jeu. Simple incident de parcours ?

Je pense oui, j’avais perdu de vue le fait qu’en tournoi, il faut être sûr de ce que l’on fait à 200%. A partir du moment où cette confiance est ébranlée, on est capable du pire, et c’est ce qui est arrivé selon moi. Qui plus est, contrairement à Chun-Li ou Rufus, il y a relativement peu d’informations sur Ibuki et pour le peu d’informations disponibles, certaines sont fausses, alors il faut beaucoup compter sur soi et quand on n’a plus confiance en soi…
En tout cas pour ce qui m’est arrivé, j’étais devenu très incertain sur ma manière d’okizeme l’adversaire (à comprendre, mettre en place mon vortex), chose que je me suis empressé de bosser dès que je voyais un poste de libre, et aussi en rentrant chez moi le soir. Mais en tournoi, il ne faut jamais changer sa manière de jouer en plein milieu, ou alors il faut être capable de revenir sur ses pas quand on part à la dérive, ce que je n’ai pas su faire. Je manque encore d’expérience en tournoi, et c’est quelque chose où les nouveaux m’ont largement rattrapé.
Pour en revenir à Ibuki, tu m’as confié après ce dernier tournoi croire fortement au potentiel de ce perso !

Oui, comme je l’ai dit, je n’ai plus du tout cette frustration avec Chun-Li, où il y avait des situations où j’étais obligé de concillier le round. Avec Ibuki, j’ai même la capacité de punir très sévèrement une erreur par un knockdown où j’ai complètement l’avantage avec son vortex, et avec un combo qui arrache énormément de vie (son BnB frôle les 300 de dégats). Avec cette capacité de renverser le match, je pense sérieusement que ce perso fait partie des meilleurs personnages du jeu, en plus d’être un personnage esthétiquement agréable à regarder ! A contrario, je n’arrive pas vraiment à comprendre comment on peut croire que le personnage soit faible, avis que certaines personnes semblent partager.

Depuis quelques temps, on ressent chez toi une réelle volonté de t’améliorer. Comment comptes-tu y parvenir et quels sont tes objectifs pour les prochains mois ?

J’ai toujours eu plus ou moins une volonté de m’améliorer, à vrai dire, ça a toujours été ma façon à moi de concevoir un jeu de combat et de m’y amuser : la quête de la sans cesse progression. Je ne suis pas comme Luffy – bien que j’admire son perfectionnisme –  à penser que « mon but c’est de gagner le tournoi, pas de battre l’adversaire », moi c’est plutôt l’inverse ! Je ne cache cependant pas que l’argent pervertit parfois ma manière de voir les choses, puisqu’il m’est déjà arrivé de faire des tournois juste pour le gain, sans prendre réel plaisir à jouer.

Je doute assez fortement de ma participation aux prochains tournois à cause de la sortie de SSF4 AE, non pas par moutonnage vis à vis des Japonais, mais simplement parce que je considèrerai SSF4 console comme je considère SFZ3 Upper sur PSP : un jeu qu’on ne pourra plus prendre au sérieux.  On verra bien, c’est fort possible que je continue à jouer à SSF4 console malgré tout ce que je peux raconter.

En France, beaucoup d’anciens joueurs ont émis diverses critiques plus ou moins justifiées à l’égard de SF4 : « C’est un jeu de campeur », « C’est un jeu de piffeur », « Jeu trop lent », « C’est un jeu no skill », « C’est n’importe quoi les ultras », « Le vrai jeu est sur arcade au Japon », etc. Quel est ton avis sur la « franchise » Street 4 avec ton passé de joueurs de 3.3 ?

Dans l’absolu, je reste sur l’avis que 3.3 est bien meilleur que SF4 : beaucoup plus abouti, mieux réalisé et plus profond, mais je pense sincèrement que tous les joueurs d’anciens jeux de baston comme toi ou Lorddvd doivent penser la même chose pour leurs jeux respectifs.

En revanche, je pense que même si SF4 est beaucoup plus permissif au niveau de la prise de risque (reversals enfantins, etc), ce genre de commentaire est assez déplacé dans le sens où s’il y avait autant de joueurs sur CvS2 ou 3.3, je pense que la vision que l’on aurait de ces jeux serait bien différente. On dit bien souvent qu’un joueur est fou de presser à la relevée dans SF4, alors que dans 3.3, ça paraîtrait normal, pourtant dans les deux jeux, il est possible et très facile de se manger un reversal to super/ultra.

C’est comme Tekken 6 aussi, certains nouveaux joueurs se mettaient à abuser des 10 hit combos (à comprendre, un enchainement préfait qui n’est pas un combo mais une suite de high/mid/low), chose que l’on ne voyait jamais avant, même sur les vidéos des meilleurs joueurs Japonais. Les joueurs ont du revenir à un jeu « moins avancé » où ils devaient les apprendre pour ne pas se faire sortir en tournoi bêtement, chose qui est déjà arrivée à certains joueurs. Pour preuve d’ailleurs, il y avait eu un sondage sur Tekken-Arena à l’époque de Tekken 5 où on demandait aux joueurs s’ils savaient se protéger des 10 hit combos et beaucoup ont répondu par la négative. Je pense que c’est relatif, un jeu se juge surtout à haut niveau, et avec le live, on a tendance à tomber sur des gens qui ne prennent pas le jeu au sérieux, et c’est normal d’y trouver peu d’intérêt.

De manière plus personnelle, et concernant SSF4 plus spécifiquement, je trouve le jeu baclé. Non seulement il y a toujours certains bugs, mais les changements qui ont été annoncés sur arcade montrent bien à quel point cette version console était simplement un brouillon : le far LK de Sagat va revenir, l’Ultra 2 de Dictator va devenir une charge… Egalement, je trouve que l’idée que le jeu soit « très équilibré » est totalement fausse, et ce qu’Ono disait comme quoi « Super Street Fighter 4 sera un jeu plus offensif » l’est tout autant.

Dans l’idée, je trouve SSF4 beaucoup plus défensif que l’ancien à cause des nouvelles Ultra restrictives (U2 de Dictator, pour ne citer que lui), et je pense sincèrement qu’il y a bien des persos qui surclassent le cast (Cammy, Fei Long, Guile, Dictator de mon point de vue) et d’autres avec qui le joueur devra être à 300% dedans pour espérer gagner (Makoto, Hakan…). Maintenant l’absence de scène arcade ne permet pas vraiment de mettre une vraie tier list en avant, mais je doute par exemple que les gens auraient continué à voir Ryu comme un « bon perso » (et la défaite sèche de Umehara au GodsGarden devrait ouvrir les yeux des gens). Sans scène arcade/japonaise à vrai dire, je doute même que les gens auraient pensé que Sagat était le meilleur perso dans SF4, tellement il y avait peu de bons Sagat hors Japon, les gens auraient plutôt pensé à Ryu. Même discussion pour Gouki, au Japon, sa place de top 2 est indiscutable, ailleurs, beaucoup se faisaient passer pour des victimes en le jouant.

Tu as beaucoup joué Yun à Third Strike. Il fait partie des nouveaux persos qui viendront gonfler le cast. Diverses infos ont circulé sur son gameplay; envisages-tu de le jouer lorsqu’une version AE de SSF4 sera disponible en IdF que ce soit en Arcade ou sur nos consoles ?

Yun est clairement le personnage que je préfère de toute la série de Street Fighter, et oui j’envisage de le jouer au moins en personnage secondaire, parce que je n’aimerais pas jeter les kunais après avoir passé autant de temps dessus ! Mais encore une fois, si le personnage est trop facile à jouer, je ne prendrai peut être pas vraiment de plaisir à le jouer, mais j’en doute.
Quels sont les joueurs dont tu apprécies le style de jeu ou qui t’impressionnent le plus ?

Il n’y a pas vraiment de joueurs en qui j’apprécie un style de jeu, surtout sur SF4 où c’est généralement le plus patient qui gagne, je trouve qu’il n’y a aucun mérite ou intérêt à apprécier un joueur qui tente sans cesse de gros combos et qui ne gagne pas parce qu’il aura moins bien géré en zoning ou parce qu’il aura pris trop de risques.

A mon échelle, en Europe, je dirais sans conteste que Luffy est le joueur le plus impressionnant. Il est venu de nulle part il y a un an avec un perso faiblard, et a réussi très rapidement à s’imposer comme le meilleur joueur de France voire d’Europe, alors que ce personnage souffre d’affreux match-ups qu’il rencontre tout le temps en tournoi : Honda, Boxer, Fei Long, Cammy… Et malgré ça, il arrive à gagner sans sourciller ou à faire des come-back alors que Rose n’est clairement pas un personnage fait pour ça (pas de reversals…).

En dehors, je dirais Justin Wong et John Choi, qui ont réussi à avoir un excellent niveau sur tous les jeux qu’ils ont touché alors que leurs conditions de jeu n’ont jamais été aussi bonnes que les Japonais. Qui n’a pas été surpris que John Choi aie battu BAS sur CvS2 en finale de l’EVO ?

Cela fait pas mal d’années que tu es dans la communauté. Quel regard portes-tu sur la scène du versus fighting français ?

En terme de level, je trouve qu’il y a toujours un gros fossé entre le top français et les autres. Je trouve encore étonnant (mais flattant !) qu’en comparaison à mon investissement, je sois considéré par certains comme « top » alors que j’estime ne pas jouer beaucoup pour un « top ». Très honnêtement, en France, je doute que le top soit ébranlé de si tôt car il y a beaucoup de critères que trop peu de gens répondent pour « réussir ».

Luffy par exemple est de nature très perfectionniste, il est capable de rester toute une soirée sur un seul round de la même vidéo de lui pour noter à chaque fois ce qui va et ne va pas et devenir meilleur juste après. Le premier Bushido sur SSF4, il l’a perdu face à Yamazaki93, je l’avais appelé pour avoir des nouvelles et avoir son point de vue et il disait que ça ne se passerait plus de la même façon la prochaine fois. Cette prochaine fois, c’était l’ESWC France, où il a battu Yamazaki93 3-0. Encore une fois, je le rappelle, et il m’explique tout ce qu’il avait trouvé et pourquoi ça avait marché, etc.

Je trouve qu’il y a encore trop peu de gens qui raisonnent dans cette optique là ou qui sont capables de faire ce genre de bilan/analyse à la sortie d’un tournoi ou d’une session, aussi bien quand on perd, que surtout quand on gagne. Ces mêmes gens ne montrent finalement que de maigres progrès en plusieurs mois de jeu, et c’est la principale raison pour laquelle les « tops » ne sont pas vraiment inquiétés.

D’un autre coté, je regrette aussi un peu le côté « trop public » de la communauté, et en conséquence, les gens jugent très vite, comme par exemple beaucoup pensent que les tops sont tellement dans la compétition et ont tellement envie de gagner qu’ils enterrent les autres quand ils peuvent, ou qu’ils ne tendent jamais la main aux autres, ce qui évidemment est faux. Je n’oublie pas non plus le phénomène des gens qui passent du temps sur les chats/forums à troller ou à rager alors qu’ils sont eux-mêmes joueurs et soit ne l’assument pas, soit continuent à rager au lieu de faire l’effort de progresser (je ne parle pas forcément de la France, les sites US le démontrent très bien).

On va un peu inverser les rôles ! Quelle question aurais-tu voulu qu’on te pose ?

Je ne sais vraiment pas… Je trouve l’interview assez complète !

Si tu pouvais poser une question à un joueur là maintenant, à qui elle s’adresserait et quelle serait la question ?

Demander à Iyo/Sako/Momochi ce qu’ils pensent de Ibuki, parce qu’échanger des mots avec eux serait très intéressant à mon avis, surtout que comme je l’ai dit, certains la trouve faible comme Fword qui pourtant la joue en personnage principal.

Il y a toujours eu des divergences d’opinion sur les tier list, et personnellement, je trouve qu’elle a peu de crédit notamment quand elle ne provient pas de la bouche d’un top japonais. Il n’y a qu’à voir la position de Chun-Li sur la tier list de SF4 sur EventHubs et la comparer à celle de Daigo… Et jusque là, je trouve que sur SSF4, la tier list de Mago/Nemo est la plus juste alors qu’elle date d’il y a un bout de temps.

Merci d’avoir accordé cette interview à Hitcombo.

Merci à vous pour l’interview =).

Propos recueillis par Bachaka & Cnul

Interviews, News

Lorddvd: « J’ai retrouvé mon ancien Spirit, celui de SF4 ! »

Compétiteur aguerri, Lorddvd est présent dans le Versus Fighting depuis de nombreuses d’années. Membre de l’équipe aAa depuis bientôt un an, celui dont l’image est souvent associée à son avatar Honda nous fait part dans cette interview de son passé, présent et futur de joueur.

Bonjour Lorddvd, tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview. Pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle David, alias Lorddvd et je fais partie de la Team aAa Section Console (SSF4).

Dans la communauté, tu es considéré comme un ancien et cela fait de nombreuses années que tu écumes les tournois. As-tu des souvenirs de ta première compétition ?

Mes premiers tournois sérieux furent sur Goldeneye64, en Solo et en 2vs2 (avec Terro). A l’époque j’adorais ce jeu ! Ensuite je me suis tourné vers le Versus Figthing. J’ai beaucoup joué à Tekken, KOF et naturellement Street Fighter. J’accorde beaucoup d’importance aux tailles des communautés des jeux auxquels je décide de jouer, ce qui fait que ma motivation pour m’investir dans un jeu est proportionnelle au nombre joueurs qui y jouent. Plus il y a de joueurs, plus je suis motivé !

Au fil du temps tu as eu l’occasion de nouer de nombreux liens avec des joueurs …

Oui effectivement, j’ai gardé contact avec pas mal d’anciens joueurs et il arrive parfois de se faire un petit resto ou autre, une sortie « entre Gamers » on va dire et c’est vraiment sympa.

Je pense qu’on peut utiliser le présent en disant que tu fais partie du Temple, bien que la majorité des membres ne soient plus vraiment en activité. Peux-tu nous en dire plus sur ce rassemblement de joueurs ?

Le Temple a été créé lors d’un tournoi 2vs2 sur le jeu Goldeneye64; il fallait un nom de team, j’ai pris le nom Temple en référence à une map nommée ainsi présente dans ce jeu =). Par la suite, plusieurs joueurs en provenance de divers jeux ont rejoint la team: Soulcalibur, les Street Fighter Zero , Tekken, Capcom vs Snk 1 et 2, etc. Si au départ nous étions avant tout une équipe de potes, de fil en aiguille, cette team est devenue redoutée et redoutable; enchainant les victoires à plusieurs jeux: Street Fighter, Soulcalibur, Tekken, etc.

Contrairement à toi, peu de joueurs de Capcom Vs Snk 2 ont pris la décision de s’investir de sérieusement à SF4 pour diverses raisons, le relatif manque de richesse en est une. Qu’est-ce qui te plait autant dans le jeu ?

Super Street Fighter 4 est un jeu assez équilibré, il comporte peu de bugs et d’abus. Bien sûr aucun jeu n’est parfait mais j’aime beaucoup le style de SSF4. Quant à CvS2, à la base le jeu était limité à cause des top tiers et du A groove complètement pété ! Ce sont les Roll Cancel qui lui ont redonné un second souffle. Sans ce « bug » j’aurai arrêté le jeu beaucoup plus tôt. Bien entendu, c’est mon avis et ça n’engage que moi, mais c’est vraiment ce que je pense.

Aussi, j’aime par dessus tout le mode Team et c’est surtout ça qui m’a plu dans CvS2. Je me demande même ce que donnerait un SSF4 à la KOF , ça pourrait être marrant !

Dès la sortie de Street Fighter 4 tu as pris le jeu et les possibilités compétitives qu’il offrait très au sérieux. En décembre 2009, tu rejoignais les aAa. Un an après quel bilan tires-tu de ce sponsoring encore peu courant dans le milieu du versus fighting ?

Le fait de rejoindre une team montre dans un sens que tu as réussi quelque chose dans un domaine.  Je n’aurai jamais pensé un jour rejoindre une structure comme celle-ci, j’ai pris ça très au sérieux et ça m’a motivé à devenir encore meilleur.

Donc tu considères le côté professionnel de cette structure comme  un catalyseur dans ta quête de performances ?

Oui, exactement. Rejoindre une grosse structure accroit ton envie de gagner. Savoir qu’il y a des gens derrière toi qui te soutiennent, font tout pour que tu te sentes à l’aise est franchement top.

Autre point appréciable, l’aspect « médiatique » permet d’exporter plus facilement l’image du Vs Fighting au niveau national mais aussi international d’une certaine manière.

Edmond Honda faisait partie des trois personnages qui composaient ton équipe à CvS2, tu l’as joué à SF4 et tu le joues encore à SSF4. Fan du sumo jusqu’au bout ?

J’ai toujours aimé le côté défensif dans les jeux de combat, Honda est LE perso adéquat !

A CvS2, Honda était puissant grâce au Roll Cancel, sans cet aspect, très franchement… Je ne dis pas qu’il était nul, mais c’était pas loin.

A SSF4 il devient plus mobile, il peut attaquer sans charge grâce à son piano, il gratte, il fait mal, il défend bien. En y réfléchissant, je crois bien que c’est le Honda que j’aurai voulu à CvS2.

Tu as connu durant tout l’été et même un peu après une petite traversée du désert au cours de laquelle tu es passé à côté des principales compétitions auxquelles tu as participé. Etait-ce du à un manque de motivation, une nécessité de se remettre en question ou encore au départ de Yamazaki des aAa ?

Pas du tout, en fait j’ai manqué pas mal de compétitions pour diverses raisons… Déja la disponibilité, il y a eu des dates où il était impossible pour moi de me libérer. Ensuite, il y a  tout simplement de bons joueurs au sein de la commaunauté !

Il y a deux mois au Bushido Impact 14 , Cuongster m’envoie en losers puis c’est au tour de Kilivan (qui faisait son grand retour) de m’éliminer définitivement. Ou encore un mois auparavant au SVB j’enchaine une nouvelle défaite, mais cette fois contre Luffy. C’est d’ailleurs à la suite de cet échec que j’ai enfin trouvé mes marques; il y a eu une sorte de déclic et depuis je me sens vraiment « mieux » , j’ai retrouvé mon ancien Spirit , celui de SF4 !

Heureusement pour toi, au fil des semaines tu as progressivement renoué avec les bons résultats et il y a quelques semaines tu as remporté le Bushido Impact 15 devant Luffy et Renegad. Peut-on savoir quels aspects de ton jeu tu as particulièrement travaillé ces dernières semaines ?

Pour faire simple, je me suis acharné sur Rose et Luffy était dans ma liste noire. J’ai évidemment taffé les autres versus importants.

Et puis à chaque gros tournoi où je me rends, j’essaie de savoir qui/quel joueur/perso je vais affronter.  Du coup ça me permet de focaliser mon entrainement sur  les versus qui m’attendent. Ce que je veux dire par là, c’est que pour un joueur qui participe à un Bushido par exemple, une très bonne connaissance de la totalité des versus est requise, mais surtout Rose, Feilong, Honda, Cammy/Balrog qui sont les plus importants.

Un autre facteur aussi qui a joué un rôle important dans ma courbe de progression est le fait d’être revenu à ma config’ manette d’origine (celle de SF4). Conséquence de cela, je ne rate plus mes links, mes pianos, je confirme beaucoup plus, ça aussi c’est important car pour être compétitif il ne faut rien rater.

Je sais que tu n’es pas avare de conseils lorsqu’il s’agit d’aider quelqu’un à s’améliorer. A quand la sortie du DVD de « la Méthode Dvd » ?!

Hahaha ! Plutôt faire un bouquin sur l’art du Camping ! Ouais, pourquoi pas  ?! =) Qui sait, on verra par la suite !

Tu as été le vainqueur du tournoi Super Street Fighter 4 qui a eu lieu à l’Azerty Club à la fin du mois d’Octobre à Pau. Le premier prix te donnera la possibilité de participer à la Dreamhack Winter qui aura lieu en Suède. Quels sont tes objectifs pour cette compétition ?

Mon objectif est simple, remporter la Dreamhack. Je ferai tout pour ça.

Mes adversaires savent tous que je joue Honda et il existe des match-up difficiles pour le gros. Etant donné que la règle du Counter Pick est autorisé dans les gros tournois,  je m’entraine beaucoup avec d’autres persos. Je pense même qu’il faut être en mesure de répondre à un joueur qui Counter Pick !

Pour te donner un exemple simple, Guile est à mon avis LE perso qui peut gérer complètement Honda. Si tu vois qu’il ferme toutes les portes et que tu sens que tu ne pourras gagner, tu es obligé de CP, sinon tu vas droit dans le mur.

Dans un tout autre registre, tu m’as confié que tu jouais à une certaine époque au stick. Qu’est-ce qui a fait pour qu’au final tu te tournes vers le support manette ?

Oui effectivement, dans le passé je jouais au stick mais également à la manette. J’étais un habitué des salles d’arcades, et je me rendais souvent à « La tête dans les nuages », la salle de République/Châtelet pour les anciens. Puis au fil des années le monde de l’Arcade en France a dégringolé, ce qui a eu pour conséquence de diminuer mon intérêt pour jouer sur ce support.

Je me suis mis sérieusement au pad le jour où mon stick a cessé de fonctionner. Ne pouvant pas en racheter un dans l’immédiat, j’ai joué pendant une période au pad. Au fur et a mesure j’ai fini par préférer et adopter le jeu à la manette: plus silencieux et moins encombrant qu’un arcade stick. J’étais bien content d’aller en tournoi avec un petit sac à dos plutôt qu’un gros sac de sport lol !

Ta configuration manette à SF4 est d’ailleurs assez spéciale !

Héhé tout à fait ! Je l’ai optimisée pour jouer mon perso favori sans pour autant délaisser les autres persos. Je consacre d’ailleurs un article dessus sur mon blog.

Quelques joueurs de Super Street Fighter 4 s’essayent à KOF2002UM sorti récemment sur Xbox360 et PS3. Envisages-tu de t’y mettre ?

Même si j’aime beaucoup les jeux en team, la série des King of Fighters ne m’attire pas vraiment. C’est comme ça !

Et Mortal Kombat 9 dans tout ça ? Tu sembles avoir de grandes attentes concernant ce jeu ! Penses-tu qu’on le verra en compétition en France ? Le studio de développement souhaite que le jeu soit présent dans les grandes compétitions, notamment l’Evo 2011.

Je suis un grand fan de la série Mortal Kombat bien que les précédentes versions n’étaient pas réussies. Ce neuvième épisode semble opérer un retour aux sources ! Le mode 2vs2 risque d’apporter quelque chose de fort, exactement comme Mortal Kombat Trilogy. Bref, j’espère ne pas être déçu.

Concernant la présence de ce jeu à l’Evo, tout est possible. La seule chose qui risquerait de poser problème serait le côté gore propre à la franchise. A voir donc.

Avec ton regard d’ancien, que penses-tu de la communauté française des jeux de combat à l’heure actuelle et de la mutation qui s’opère chaque jour un peu plus ?

La communauté SSF4 est pas mal mais avec quelques défaults. Il n’y a pas assez de bons joueurs et ce sont toujours les mêmes qui s’entraînent à fond. Il n’y a pas vraiment de surprises aux tournois, bien que depuis quelques semaines on voit quand même que le niveau monte, doucement mais sûrement.

Un petit mot pour la fin ?

Merci a toi Bachaka pour le taff et les efforts que tu fournis pour la communauté du VS Fighting =).

Merci d’avoir accordé à Hit Combo cette interview.

Merci à vous.

Evénements, Interviews, News

Neo Arcadia Kumite #1, 13 et 14 Novembre 2010

Dans moins de trois semaines toute l’attention de la communauté sera dirigée sur Toulouse et plus précisement sur la salle de jeux Neo-Arcadia où se déroulera la première édition du Kumite. Au programme: 2 jeux (Super Street Fighter 2X et Super Street Fighter 4), 3 tournois, 2000 euros de Cash Price, des dizaines de lots, une multitide de nationalités, un streaming live pour un week-end qui sera à coup sûr inoubliable !

Wovou, garant et sécrétaire de l’association Neo-Arcadia SWGA Toulouse et l’un des organisateurs du tournoi a accordé à HitCombo cette petite interview !

Les 13 et 14 Novembre aura lieu la première édition du Kumite. Qu’est-ce qui vous a motivé à créer un tournoi d’envergure Européenne à Toulouse ?

Des joueurs toulousains ont noué des liens d’amitié avec  d’autres joueurs des quatre coins la France qu’on croise une fois tous les 3 mois au Stunfest, à la World Game Cup de Cannes ou à La Mythik. A la base l’idée du Kumite c’était un tournoi d’envergure moyenne avec  des potes de la communauté Street Fighter habitant loin de Toulouse qui viendraient faire le tournoi avec nous.  Le nombre de gens motivés a dépassé ce qu’on imaginait, et on s’est vite rendu compte du potentiel énorme d’un tournoi dans une vraie salle de jeux, à la japonaise, un truc qui n’existe pas en Europe. On a donc revu nos objectifs bien à la hausse avec un vrai budget derrière, des lots à la hauteur et une grosse organisation. Au final on attend entre 180 et 250 participants, dont un tiers devrait venir  de l’étranger ce qui donne une vraie ampleur européenne au tournoi.

Le choix du nom de l’événement « Kumite » a-t-il une signification particulière ?

Nous sommes fans du film « Bloodsport » avec Jean Claude Van Damme. Dans ce film, Van Damme incarne Frank Dux, héritier du clan Tanaka, qui se rend à un tournoi international et clandestin de free fight à Hong Kong, le KUMITE. Le nom vient de là.

Il se déroulera dans la célèbre salle d’arcade Neo-Arcadia, peux-tu nous en dire plus sur ce lieu et la communauté Toulousaine qui gravite autour d’elle ?

La salle est ouverte depuis septembre 2008, c’est le premier endroit en Europe où Street Fighter 4 a été jouable (dès octobre 2008, 4 mois avant la sortie console). La communauté de joueurs de jeux de baston de la salle est donc à 90% composée de joueurs de Street 4 ! Les joueurs se retrouvent  le vendredi soir et le dimanche après midi pour doser SSF4 sur Xbox 360 dans le sous-sol de la salle, des sessions entre 10 et 25 joueurs à chaque fois, et on attend impatiemment la Arcade Edition du jeu pour revenir jouer sur les bornes.

D’autres sponsors sont partenaires et divers lots dont une borne d’arcade Sega New Astro City est à gagner. Un petit mot sur eux et les dotations ?

La borne Sega New Astro City est offerte par la société de ventes d’arcade japonaises www.arcade.am dont je suis co-gérant avec mon frangin. C’est du très gros lot, le gagnant de la borne (livrée chez lui) va être bien fan je pense.
Ensuite on a un partenariat solide avec Mad Catz qui nous offre sticks et pads, ainsi qu’avec Pixel Empire qui  offre 16 t-shirts aux 16 meilleurs lors du tournoi solo.
Et pour le tournoi en team, c’est du cash price: 50% du montant des inscriptions donc quasiment 1000 euros pour l’équipe gagnante si le nombre d’inscrits est au max.

L’évènement aura la particularité d’être streamé. Ce sera une première pour un tournoi de cette taille en France !

Oui, mais ça demande du  matos et c’est pour l’instant ce qui nous prend le plus de temps dans la préparation du tournoi, et ce qui nous coûte le plus cher entre l’achat d’une carte d’acquisition HD, de splitters hdmi,  d’un pc dédié, d’un compte Ustream pro, de webcams HD et une tonne de câbles… On a déjà fait quelques tests en conditions réelles lors d’un petit tournoi organisé entre nous et ca fonctionne bien.
De plus, on a aussi la chance d’avoir une connexion fibre optique à la salle, ca aide pas mal. Trois personnes s’occuperont du streaming pendant le tournoi : Jagolewahar, Maho et Ken Bogard.

Cette année l’event est centré sur les deux jeux Capcom du moment à savoir l’indémodable Super Street Fighter 2X et Super Street Fighter 4. Envisagez-vous pour les prochaines éditions de proposer d’autres jeux dans la liste des tournois ?

Il faut essayer de ne pas trop se disperser. Faire des tournois sur beaucoup de jeux éparpille le staff, c’est pourquoi on a décidé de nous concentrer sur deux jeux pour cette première édition afin de faire ces tournois dans les meilleures conditions et de manière la plus fluide possible.  Il faut aussi tenir compte de l’espace, il nous aurait été difficile d’organiser un autre tournoi sur un autre jeu dans la salle.

Pour l’édition suivante, c’est encore trop tôt et nous n’en avons pas encore réellement discuté.

Un mot pour la fin ?

Merci pour le soutien de toute la communauté ! J’ai reçu pas mal de mails d’encouragement, ça nous booste à faire le plus bel event possible ! On a beaucoup de pression et on va tout faire pour être à la hauteur.

L’annonce officielle

Tournoi national de SUPER STREET FIGHTER 4 & SUPER STREET FIGHTER 2X le samedi 13 novembre et le dimanche 14 novembre à la salle de jeux Neo-Arcadia avec des lots très très intéressants dont du gros cash price, et une borne d’arcade New Astro City à gagner.
Ken Bogard sera présent pour commenter à partir des quarts, ainsi que des joueurs de toute l’Europe dont des joueurs espagnols.
————————————————————————–
Le site officiel pour acheter vos places:
http://www.kumite.fr
————————————————————————–
Tournoi Super Street Fighter 4 en 3 vs 3
Samedi 13 novembre à partir de 14h
Inscription: 10 euros par joueur

Cash price: 50% des inscriptions
Pour 192 inscrits (maximum): 960 euros pour l’équipe gagnante.
————————————————————————–
Tournoi Super Street Fighter 2X en solo
Dimanche 14 novembre à 13h
Inscription: 5 euros

Cash price: 50% des inscriptions
Pour 64 inscrits (maximum): 120 euros pour le gagnant, 40 euros pour le 2eme
————————————————————————–
Tournoi Super Street Fighter 4 en solo
Dimanche 14 novembre à 11h

Inscription: 12 euros par joueur
128 joueurs maximum
Lots à gagner: une borne d’arcade Sega New Astro City (valeur: 800 euros) livrée chez vous pour le 1er et de nombreux autres lots pour les 2eme, 3eme et 4eme (en cours de discussion avec nos partenaires dont Madcatz).
————————————————————————–
Les 2 tournois Super Street Fighter 4 se font sur XBox 360. Possibilité de brancher manette 360 et ps2, et stick. On a des sticks et des pads mais essayez d’apporter vos contrôleurs dans la mesure du possible.
Le tournoi Super Street Fighter 2X se fait sur quatre bornes d’arcade en versus.
————————————————————————–
Salle de jeux Neo-Arcadia
34 rue de Bayard
Toulouse

Pré-inscription via un site internet dédié à l’évènement.
Vu le nombre de joueurs attendus, il sera difficile de s’inscrire le jour du tournoi.

Pour venir:
http://www.neo-arcadia.com/la-salle/acces/

On trouve des billets de train à 30 euros de Paris.
La gare est à 5min à pied de la salle (on voit la gare de la salle !)
http://www.voyages-sncf.com/weblogic/train-ticket/

Et des billets d’avion à 30 euros de Paris si on réserve dès maintenant.
Aéroport Toulouse Blagnac à 20min de la salle.
Une navette toutes les demi-heures qui part de l’aéroport et qui arrive a 3min à pied de la salle.
http://www.easyjet.com/asp/fr/reserver/ … sp?lang=fr

Pour les hotels près de la salle:
http://www.hotel-saint-severin.com/
http://www.hotel-des-ambassadeurs.com/h … arifs.html

http://www.pagesjaunes.fr/
QUI: « hôtel », et QUOI: « toulouse rue bayard » ou « toulouse rue caffarelli ».

Interviews, News

Kayane: « Mon objectif: Avoir l’une des Chun-Li les plus fortes du monde !

Figure incontournable de la scène du versus fighting mondial, Kayane a remporté il y a quelques semaines le tournoi féminin à l’Evo. Dans cette interview, elle revient sur son périple américain, son statut de joueuse, mais aussi son amour pour Chun-Li !

Bonjour Kayane, peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Bonjour à tous ! Je suis joueuse de jeux de combat depuis l’âge de 9 ans, principalement de SoulCalibur et depuis récemment de Super Street Fighter IV. Je fais partie du Top 5 français depuis SC1 jusqu’à SC4. J’ai systématiquement été dans le Top10 des tournois internationaux auxquels j’ai participé. Et je suis sponsorisée par aAa avec Lorddvd et Ken Bogard.

Il y a quelques semaines tu as participé à l’Evo, tournoi qui a lieu tous les ans aux Etats-Unis. Félicitations pour ta victoire qui a enthousiasmé la communauté française ! Je sais que beaucoup ont été nombreux à veiller pour assister aux phases finales des jeux en compétition. Peux-tu nous en dire plus sur la manière dont tu t’es préparée avant le tournoi ?

Tout d’abord je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu depuis la France mais surtout les Guyanais qui étaient sur place. Ils ont épuisé leurs voix à m’encourager et cela m’a vraiment fait plaisir. Blackos avait une voix très féminine le lendemain, voyant son gabarit, c’était très drôle !

Je ne croyais pas partir à l’EVO jusqu’à ce que je me retrouve dans l’avion, et encore, j’ai du attendre d’arriver à Las Vegas sous la chaleur inhumaine pour réaliser que j’étais bien là-bas. Du coup, je me suis entraînée réellement à fond que lorsque j’ai acheté mon billet d’avion environ 3 semaines avant le tournoi. Malheureusement, aAa n’a pu le financer, mais j’étais suffisamment motivée pour y aller même seule. Là je me suis dit: « Je vais vraiment à l’EVO ! Training mode !!!!! » .

Mais, je n’ai pas pu m’entraîner comme je le voulais car c’était la période des partiels qui ont duré jusqu’au 2 Juillet… alors que le départ était le 6. J’ai tout de même essayé de caser du temps pour le training, mais  ce  fut surtout du online (Xbox Live)… qui n’est pas forcément l’idéal pour préparer une compétition. J’ai demandé l’aide des joueurs de Chun-Li français que je connais. Drannoc m’a accordé une session offline avant de partir qui m’a été bien utile, et avec Cnul j’ai beaucoup parlé stratégie.

Autant dire que ma préparation fut minime lol. Cependant j’ai essayé de compenser mon manque de training en France pour m’entraîner là-bas dans les sessions qu’il y a eu avant le tournoi. J’ai pu jouer contre les joueurs porto ricains comme Eduardo appelé aussi PR Balrog, des joueurs américains comme Marn, Flash et des joueurs hawaïens.

La plupart des joueurs ont noté que tu surclassais techniquement les autres joueuses de la compétition. La communauté des joueuses américaine semble pourtant être composée d’un certain nombre de joueuses… Comment expliques-tu cela ?

En effet il y avait plus de 50 joueuses au tournoi féminin et j’étais la seule étrangère, ça fait donc pas mal de joueuses américaines ! Mon avantage était avant tout dans le mental je pense. Certaines joueuses me demandaient:  « Comment tu fais pour supporter la pression aussi bien ? Quand je joue je suis trop nerveuse ! » .

Mon expérience dans l’univers des jeux de combat et des tournois est de 10 ans, et je parle de tournois mixtes bien entendu. Même si ce n’est que récemment que je joue à SSFIV, j’ai développé des qualités essentielles pour gagner dans ce type de jeu. J’ai été très tôt habituée à la compétition et au stress. Pour elles, et d’ailleurs pour beaucoup de joueurs qui n’y sont pas encore habitués, le stress peut empêcher de bien faire. Quant à moi et aux habitués je pense, le stress devient de l’adrénaline. Ce qui nous motive encore plus à bien faire et à se surpasser. Et d’ailleurs je pense que c’est dans les situations où les matchs sont très serrés qu’on est au mieux de son potentiel.

C’est pourquoi jouer devant plus de 4000 personnes sur place sans compter les 15000 sur le streaming ne m’a pas impressionné mais plutôt poussé à me surpasser. J’étais d’ailleurs surprise que ça ne me fasse aucun effet quand je regardais le monde qu’il y avait.


Ton aventure pendant le tournoi solo s’est un peu moins bien déroulée, même si ta prestation reste tout de même honorable. Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours et ce qui a pu te manquer pour aller plus loin dans le tournoi ?

Alors je serais incapable de vous dire les noms des joueurs car quand je demandais, j’avais aucune idée de comment l’écrire !
J’ai tout d’abord joué contre un T.Hawk (j’ai pensé à Ken Bogard à ce moment qui m’avait sorti T.Hawk à la Japan Expo !) et j’ai gagné sans trop de difficultés sur le score de 2-0. Ensuite, j’ai joué contre un Balrog. C’était plutôt tendu et il menait, puis j’ai remonté 1-1. Puis au dernier match, alors qu’il avait l’avantage à l’énergie je lui ai mis un combo light to Super et gagné de cette manière le 1er round. Il était dépité et je l’ai senti. J’étais sûre de ma victoire si je zonais bien car mentalement il avait craqué.

Puis on m’annonce que mon 3ème match serait sur le streaming. Un américain me dit: « Super, comme ça les français te verront ! ». Je regarde l’heure, il était environ 21h donc 6h du mat’ en France, forcément pas beaucoup de français debout lol… J’étais un peu déçue.

J’ai donc joué contre un Bison et j’ai perdu 2-0, j’ai horreur de ce perso… C’est l’un des match-up contre lequel j’ai le plus de mal et je le savais. Je suis donc en looser bracket et bien décidée à remonter. J’ai battu un Sagat qui avait vraiment peur de jouer contre moi lol, du coup j’avais un avantage psychologique.

Ensuite on me fait encore jouer sur grand écran contre un Ryu. Je perds le premier match d’une façon étrange… Après avoir perdu je me suis dit que j’ai fait de la merde et que je ne peux pas perdre. J’ai remonté et le public mettait vraiment l’ambiance alors ça m’a boosté ! Au dernier match j’ai sorti une ultra en réaction contre un hadoken et là j’ai senti que mentalement ça l’a détruit car il ne s’y attendait vraiment pas. Et c’est lorsque j’ai sorti le link to super qu’il avait mentalement abandonné et ça se voyait.
J’ai ensuite perdu de justesse contre DR.B qui joue Bison. Oui encore un Bison. Ca fout la rage !

Au final, c’est mon inexpérience contre certains match-ups qui m’a fait défaut, car mentalement je me sentais très bien. Je n’ai pas été suffisamment préparée et je le regrette. Mais d’un côté j’ai fait du mieux que j’ai pu avec mon emploi du temps, il était donc difficile de faire mieux que ça comme préparation !

Ce n’est pas la première fois que tu te rends aux Etats-Unis pour concourir que ce soit pour Soulcalibur ou plus récemment Super Street Fighter 4. Quelles différences as-tu noté entre la communauté française et américaine dans leurs manières de concevoir la compétition, l’entraide ou plus simplement la communication entre les joueurs ?

La grande différence je pense, entre les américains et le reste du monde, c’est qu’ils sont sans gêne. C’est TOUT pour la gagne et c’est tout ce qui compte ! Ce qui veut dire Counterpicks (prendre son perso en fonction du perso en face pour être en avantage), provocations pour énerver l’adversaire etc…

Aussi, je trouve qu’ils ont vraiment tous la hype, ils mettent toujours l’ambiance à fond, ça gueule de partout etc. Faut être préparé en allant là-bas ! Les américains ont aussi une mentalité différente dans le sens où ils vont souvent toujours se valoriser entre eux. Du coup ils sont naturellement très confiants. Ca ne manque pas de communication, les échanges sont spontanés je trouve, ils m’ont l’air très soudés.

Avant la sortie de Super Street Fighter 4, tu avais déclaré à plusieurs reprises que tu allais t’investir sur Juri car le perso t’attirait à la vue des premières videos et images diffusées. Qu’est-ce qui t’a poussé à finalement prendre le chemin de la continuité SF4 en restant sur Chun-Li. Le manque de temps ou le fait qu’elle ne corresponde pas vraiment à tes attentes ?

En fait quand SSFIV est sorti, j’hésitais à tester des persos comme Juri et Ibuki, voire Rose. J’ai testé les défis mais rien de plus car je voulais me concentrer sur Chun-Li avec qui je m’étais familiarisée un peu avec SFIV. Je me suis dis que si j’allais à l’EVO, il valait mieux rester concentrée sur elle. Et en allant vers les autres persos, je revenais tout le temps vers Chun de toute façon.

Ceux qui te connaissent un peu savent que la communauté Soulcalibur te surnommait « Le Pitbull » en raison de ton style de jeu agressif. Chun-Li pouvant être difficilement être classée comme étant un personnage offensif, peux-tu nous dire qui t’a attirée chez elle ?

Il est clair qu’avec Chun-Li j’ai du changer toute la nature de mon style de jeu habituel ! Mais c’est aussi ce qui est très intéressant car avec Chun-Li, j’apprends à zoner ! Chose que je ne faisais jamais avec Xianghua à SoulCalibur car je la jouais de manière agressive.

Ce qui m’a plu chez Chun-Li, c’est tout simplement son design, son charisme et son style de combat que j’adore ! Elle dégage aussi l’image d’une femme forte qu’il ne faut pas sous-estimer donc forcément j’aime beaucoup ! Et puis c’est celle qui ressemble le plus à Xianghua de SoulCalibur parmi tout le casting de SF alors forcément… le choix était très vite fait !

Envisages-tu à l’avenir de t’investir sérieusement dans d’autres personnages ?

Yamazaki m’avait conseillé de jouer d’autres personnages pour mieux comprendre le jeu. Il me connait bien et sait que je n’aime pas jouer les personnages masculins dans les jeux. Il a insisté en me disant que si je le fais, je ne le regretterais pas et que je constaterais que ça me sera très utile par la suite. Donc je pense essayer les autres persos pour comprendre leur façon de jouer mais pas de façon sérieuse comme Chun-Li. Cependant, je songe en ce moment à un second personnage qui serait agressif et ça serait entre : Ibuki, Cammy et Juri. Mais bon avant ça, je veux d’abord avoir un très bon niveau avec Chun-Li.

Je constate qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs issus de la communauté de Soulcalibur qui ont décidé de s’investir compétitivement et sur le long terme aux « quatrièmes épisodes de Street Fighter ». Qu’est-ce qui a fait pour que tu décides de porter un intérêt à SF4 ?

Il y avait tellement de buzz autour de ce jeu que je me suis dit « Pourquoi ne pas essayer pour la 1ère fois un Street Fighter en commençant par le 4 ? ». Donc j’y ai joué avec Chun-Li. Et j’ai été surprise car ça m’a plu. Mais en fait, je pense que c’est surtout Chun-Li qui fait que j’aime beaucoup le jeu. Si elle n’était pas là, je ne pense pas que j’aurais continué car il n’y a aucun autre personnage qui me fait le même effet qu’elle pour me donner envie de mieux connaître le jeu.

Extérieurement, on a l’impression que la communauté Soulcalibur semble être un peu au ralentie ces derniers temps. Qu’en est-il réellement ?

En effet, elle est beaucoup moins active en ce moment. Je crois que c’est dû au fait qu’il y a eu une grande pause de Gnouz rankings (compréhensible vu l’investissement pour Cannes), ce qui a dû faire arrêter le training de pas mal de joueurs entre l’arrêt des rankings et la reprise. Je pense que c’est la hype qui manque… En ce moment, on est tous en attente d’une annonce d’un SoulCalibur 5 pour sauver la communauté, qui a trop longtemps attendu un patch de réequilibrage qui n’est jamais apparu…

Vas-tu par conséquent te consacrer plus sérieusement à Super Street Fighter 4, les prochaines semaines dans l’optique d’augmenter significativement ton niveau de jeu, notamment en prévision des prochaines grosses compétitions ou de la reprise des tournois à la rentrée ?

Tout à fait ! Avec l’EVO je suis encore plus motivée pour avoir une Chun-Li très solide ! J’ai d’ailleurs gardé de bons contacts étrangers comme Shizza et Lud (les deux meilleurs Chun-Li US) pour pouvoir échanger quelques conseils très intéressants et qu’on ne connaît pas en France ! C’est ça l’avantage de voyager et de communiquer avec des étrangers !

Je suis d’ailleurs en train de réfléchir à faire des vidéos montrant tout ce qu’on m’apprend pour le faire bénéficier à tous les joueurs de Chun-Li. Mais je n’ai malheureusement pas assez de temps ni le matériel actuellement pour faire ce que je veux… Je pense que je ferai ça plus tard lorsque j’aurai une très bonne connaissance du jeu.

Je suppose qu’on a du te la poser des dizaines de fois, mais comment vis-tu le fait d’être la seule fillle présente sur le plan compétitif dans l’univers de la baston en France et la joueuse  de VS Fighting la plus célèbre ?

Au début, être la seule fille n’était pas évident à vivre car lorsque j’étais enfant, j’ai dû supporter diverses critiques machos qui n’étaient parfois pas facile à encaisser. Mais je m’y suis rapidement habituée et ça en a fait un but, j’étais d’autant plus motivée à être forte et battre le max de personnes possibles pour leur prouver le contraire de ce qu’ils pensent.
Maintenant je suis habituée à ce monde et je le vis bien. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de joueuses en France, j’aimerais bien car j’ai très peu d’amies joueuses.

Je pense qu’en France les joueurs jouent contre moi comme si j’étais un homme car ils savent que je ne suis pas à sous-estimer. Par contre aux Etats-Unis par exemple, j’ai vu qu’il y a du boulot à faire. Là-bas c’est comme si je recommençais à zéro les preuves que j’ai faite en France…aucune fille n’a prouvé là-bas qu’on pouvait avoir le même niveau qu’un homme à un jeu de combat et qu’on pouvait faire de très bons résultats en tournois mixtes. Ce qui me motive d’autant plus à être forte à ce jeu pour le leur prouver !

Je sais que tu es tombée dans l’univers des jeux de combat grâce à l’influence de tes frères Maxi et Kero, ce qui rend ton cas un peu particulier. Etant une fille, que penses-tu qu’il faudrait faire pour que le versus fighting francophone ou international compte plus de filles dans ses rangs ? Penses-tu qu’il faudrait multiplier des tournois annexes uniquement réservés aux filles, à l’image de ce qui a été fait au Japon avec le GodsGarden féminin ou plus récemment avec le tournoi féminin de l’Evo qui t’a consacrée ?

L’idée de l’EVO avec le tournoi féminin avec obligation de participer au tournoi mixte d’abord était une bonne idée pour inciter les filles à jouer. Vu que moi j’ai toujours joué en tournoi mixte, l’idée d’un tournoi féminin me paraissait inutile car il n’y a pas les différences physiques comme au sport. Mais en discutant avec les joueuses à l’EVO, j’ai compris pourquoi ce tournoi était utile. Les joueuses ont généralement peur d’aller à un tournoi en étant seule : peur de ce que penseront ou diront les gars lorsqu’ils tombent contre elles, peur de perdre contre un macho car on a à tout prix envie de gagner contre, peur de la pression, peur d’être seule… Elles craignent beaucoup de choses en allant à un tournoi avec 99% voir 100% de gars.

Du coup, lors d’un tournoi féminin, l’ambiance est complètement différente que dans le mixte. Il y a toujours l’envie de gagner, mais l’envie aussi de faire connaissance, de partager, et de s’encourager. Elles se parlent sans gêne, se sourient, etc. car elles ont toutes un point commun : ce sont toutes des filles qui commencent à s’intégrer dans un milieu très masculin, ça les rassure de voir pleins de filles dans le même cas.

Mon cas est particulier car ça fait 10 ans que je participe à des tournois mixtes et j’y ai été habitué. Mais comme elles débutent, j’ai compris que c’était essentiel pour elles de sentir qu’elles étaient « toutes ensemble » et qu’elles pouvaient avoir des copines dans ce milieu. Beaucoup m’ont dit qu’elles n’auraient pas participé s’il n’y avait pas ce tournoi féminin du coup.

Et puis, cherchez pas à comprendre la mentalité féminine après tout, c’est trop compliqué ! :p

Cela fait quelques années que tu as intégré la célèbre structure aAa. Peux-tu nous dire ce que t’a apporté le fait d’appartenir à cette équipe ?

Ca m’a apporté la possibilité de faire des tournois non parisiens et européens (vu que je vais au SVB). J’ai pu une fois faire l’EVO 2009 grâce à eux mais j’ai compris que ce serait une opportunité qui serait très rare car la discipline n’apporte pas assez de retour en terme de visibilité. Du coup, ils n’ont rien pu faire pour l’EVO 2010. En faire partie m’a aussi permis d’être plus reconnue en France et de faire des animations grand public notamment grâce au sponsor BitDefender.

Quels sont les prochains challenges que tu t’es donnée pour les mois à venir ?

Avoir l’une des Chun-Li les plus fortes du monde ! Et bien sûr m’imposer au niveau mondial avec !

Un petit pour la fin pour conclure ?

On doit représenter la France à l’EVO 2011 alors cette fois-ci, faudra venir en groupe car là-bas, ils attendent vos têtes !!!!!!!!!

Merci d’avoir accordé cette interview à Hitcombo.
Merci à tous les lecteurs de m’avoir lue !

Kayane, après sa victoire dans le tournoi féminin.
Interviews, News

StarNab & Renegad: « On s’est bien complété »

A coup sûr, l’une des plus belles rivalités qui m’ait été donné de voir. D’ailleurs, cette dernière n’est probablement pas étrangère à la régularité dont ils font preuve dans leur progression. A force de rigueur, au fil des mois ils ont su s’imposer progressivement parmi les meilleurs joueurs français.

Hi bande de sacs ! Félicitations pour votre victoire au tournoi double du Stunfest X ! Pouvez vous présenter en quelques mots ?

StarNab: Bon Renegad, laisse parler tes ainés déjà ! Salutations Bachaka, moi c’est StarNab. En fait, c’est simple, c’est écrit dans mon dos.

Je joue Feilong. Nabil de mon prénom et j’ai 27 ans. Je suis « sérieusement » dans le VS Fighting depuis SF4. Avant pour moi, vous étiez tous des cas sociaux / mes idoles (rayez la mention inutile).

Renegad: Salut, je m’appelle Renegad, plus connu sous le pseudonyme: Renegad. J’aurai bientôt 21 ans et je fais une école d’ingénieur en alternance (dans le développement informatique).

Jusqu’au dernier moment votre présence au tournoi double du Stunfest X était incertaine, en raison de votre qualification pour la Coupe de France qui se déroulait le même jour. Pas de regrets d’avoir manqué cet évènement ?

StarNab: Je pense qu’on sera d’accord. C’est bien dommage de ne pas avoir pu se qualifier pour la Coupe du Monde… Surtout qu’il y’aurait eu le retour de la vengeance des nippons. Mais notre choix aura permits de faire le plus d’heureux.

Renegad: J’ai été content d’apprendre que nos 3 collègues, David, et les 2 Olivier se sont qualifiés pour la Coupe du Monde de l’ESWC et pourront ainsi représenter la France lors de cet évènement. La principale déception est que nous ne pourrons pas participer à cet évènement.  La présence de Tokido et de gros joueurs européens nous a poussé à nous rendre au Stunfest. Nous avons bien fait puisque nous avons remporté ce jour là le tournoi team =) !

On se sent comment après avoir remporté l’un des plus gros tournois double de l’année ?

Renegad: On se sent bien … Très bien ! Je suis content d’avoir remporté ce double avec StarNab, on est assez rivaux tous les 2 depuis SF4 et on s’est beaucoup entraîné ensemble. Mais au-delà du cash prize, c’est surtout une victoire personnelle. En effet, c’est mon premier tournoi gagné dans un tournoi Super Street Fighter IV (et Street Fighter IV aussi ^^). On m’a souvent « charié » comme étant un joueur n’ayant jamais rien remporté; je suis satisfait d’avoir enfin un vrai titre ! Même si à présent, il me faut remporter un tournoi solo. J’espère confirmer cela dans les prochains tournois à venir.

StarNab: C’est bien d’avoir gagner un tournoi. On arrêtera de tailler monsieur Renegad sur son palmarès jadis inférieur à celui d’un célèbre joueur de Ryu français.
Ensuite, très personnellement, je n’y pense déjà plus. Ressasser ses victoires, ça n’apporte rien et je te dirais que perdre est largement plus formateur. A chaque nouvel event, tout le monde repart à zéro champion du monde, du Stunfest ou pas. La progression en VS Fighting, ce n’est pas un sprint mais une course de fond.

Comment s’est déroulé votre parcours durant ce double ?

Renegad: Les poules se déroulent sans trop de soucis, StarNab et moi partageons les strikes des teams adverses. En sortie de poule nous affrontons la team « Eldruz (Balrog) – Callime (Abel) », 2 joueurs que nous connaissons bien puisque ce sont des joueurs très réguliers et très bons de Street Fighter IV. Je commence, et je perds contre Callime à la suite d’une erreur monumentale … Jamais le stress m’aura fait aussi mal joué ! Cependant Callime a très bien géré son match. GG à lui. StarNab rattrape ma bourde et strike la team entièrement .

Nous affrontons ensuite la team Espagnole « RickyTTT (Ibuki) et Abel_Player (Abel) », cette fois, c’est StarNab qui se lance et bat le joueur de Abel. Il affronte ensuite RickyTTT, le meilleur joueur espagnol est un très bon joueur d’ Ibuki. StarNab perd, RickyTTT l’aura surpris en raison de sa méconnaissance du versus ^^. J’entre en scène et bats RickyTTT =) !

Place à la demi-finale ! Nous jouons face à des amis de la scène du VS Fighting mais aussi de redoutables adversaires, la team « Toshiya86 (Gouki) – Evans (Fei Long) ». Je commence. A vrai dire, j’étais très confiant de jouer face à Evans, j’avais énormément bosser le versus Fei Long face à StarNab.

Totale désillusion puisque je perds 2-0, Evans punissait totalement mes dash straight, ce que ce sac de StarNab ne faisait pas, je ne savais même pas que Fei Long pouvait les punir … J’étais très mal, déçu… Heureusement que ce sac de StarNab nous sauve encore une fois et strike la team.

Nous accédons à la finale … L’objectif minimal serait atteint ? Non, nous étions toujours insatisfait, nous voulions la victoire finale ! Et on savait que nous avions nos chances ! On misait tous les 2 sur … StarNab et le match up Fei Long lol … StarNab me demande de commencer parce qu’il avait un peu peur de la façon de gérer Souiff (Ken), je m’élance donc et affronte le valeureux Souiffer. Je l’avais déjà affronté sur le Live et je connaissais sa façon de jouer. J’ai donc été très prudent, très défensif ! Or, sur le Live je suis plutôt agressif et j’ai tendance à rusher ! Cela a du le troubler, je gagne 2-0 sans trop de soucis.

Place à Tokido (Gouki), je l’avais joué juste avant en freeplay, il venait de me mettre un sanglant 2-0, j’avais plutôt rushé, et subit son vortex ! J’ai vu qu’il zonait énormément à la balayette …

Je me suis concentré et j’ai appliqué le match up tel que je le connaissais tout en gardant un maximum ses balayettes ! Une balayette et le round pouvait être fini pour moi ! Je m’en sors pas trop mal puisqu’il a du mal à me mettre au sol. Je punis ses Demon Flip, j’essaye de minder un maximum ses téléports … ça paye ! Victoire ! NOUS gagnons le Stunfest 2vs2 !!!!!!

StarNab: En effet,  on s’est bien complété. Quand l’un faisait le sac, l’autre faisait le reversal sac et sauvait le navire, comme lors de la petite frayeur vs l’équipe de RickyTTT. Fort heureusement, Renegad remporte le match. On remerciera le jutsu de la feinte de stick.

L'argent n'a pas d'odeur, mais...

Avez-vous mis en place une stratégie particulière entre les matchs ?

StarNab: Pour chaque team on s’est posé  la question de savoir qui y allait en 1er. Rien de plus… Et puis tu veux mettre quoi en place comme stratégie ? « Fais attention à ne pas perdre sinon ça sera plus dur » ? Je veux des précisions sur cette question ! 

Renegad: Hum… Pas vraiment, c’était plutôt à l’instinct, chacun savait ce qu’il avait à faire … A part peut être le match contre EvansToshiya et TokidoSouiff où nous nous sommes un peu plus concertés. C’était surtout des conseils du type « Ne stresse pas » , « Joue ton jeu », « Pas de dash straight » lol pour moi ^^.

N’appartenant pas à la même équipe, quelles sont les raisons qui vous ont amenés à vous associer ? (StarNab est un membre de la team KFR, Renegad de la team Bushido)

Renegad: Luffy086 avait choisi de participer aux phases finales de l’ESWC qui avaient lieu le même jour, Kilivan (le partenaire officiel de StarNab) a eu un empêchement et n’a pu participer au Stunfest. De plus, nous sommes très proches au sein de cette communauté; étant donné l’absence de nos coéquipiers respectifs, cette association nous a semblée évidente. Nous nous sommes donc mis ensemble pour former un tout nouveau tandem =).

StarNab: Aussi, éviter le relou match-up Feilong / Boxer. Une motivation suffisante à n’importe quelle association !

A chaque fois que vous vous affrontez en tournoi, vous adorez vous chamailler en rigolant avant la rencontre ^^. Comment votre duo d’un jour a-t-il fonctionné ?

Lol.

StarNab: On se chamaille parce que Renegad garde en mémoire, au plus profond de son petit coeur, le traumatisme du Feilong. Une maladie qu’il a contracté alors qu’il était encore un jeune sac, à ses balbutiements au stick.

Renegad: Lol. Oui, j’ai tendance à beaucoup whinner sur le match up Fei LongBoxer ! Ce match up aura crée une sorte de rivalité entre nous, totalement amicale bien entendu, c’était donc une joie de teamer avec ce sac. Notre duo d’un jour n’a pas changé nos relations, ce fut un duo de taunt, rigolade et de challenge !

StarNab, niveau de jeu parlant, quelles sont les qualités et les défauts de Renegad ?

StarNab: Renegad joue de manière très carré. Sans doute la meilleure défense en France à mes yeux. C’est très dur d’aller lui arracher de la vie. Il déchoppe très bien et répond très bien aux overheads. Alors lorsqu’il saupoudre le tout de baaaaas gros poing, ça donne ce que vous avez pu voir.

Renegad, c’est la 1ère et dernière fois que je te fais un compliment. Remercie Bachaka. Tu resteras un sac, c’est moi le boss de fin de niveau car mon nom est écrit dans mon dos.

Renegad: Je suis un sac.

Et toi, Renegad quelles sont les qualités et les défauts de StarNab ?

Renegad: Hum, les qualités de StarNab … Je réfléchis … je réfléchis … je n’en vois pas … Non, plus sérieusement, ce sac est au même titre que la plupart des grands joueurs un adepte des « frames ». Il a une grande connaissance sur les coups adverses et une totale maîtrise de ses coups. Il sait quoi punir par quels coups et quand les punir.

C’est un rusher (il joue Fei Long en même temps), il sait mettre la pression sur l’adversaire, gérer la distance, gagner le contrôle du terrain pour amener son adversaire dans le coin ! Ca a l’air facile quand on regarde sur Internet, mais c’est loin d’être donné à tout le monde !

Ses défauts, pour ne pas tous les citer (il y en a trop …) , il a parfois tendance à stresser lors des tournois offline, cela se répercute directement sur son jeu et ses phases. Un défaut qui peu à peu s’efface avec l’expérience. Mais sinon, son principal défaut est de jouer Fei Long … (vous avez vu son costume alt -__-)

StarNab: Mon aptitude à spammer le Chicken Wing. Un coup spécial caché imblocable que les plus expérimentés des joueurs en VS Fighting ne comprennent toujours pas 1 an et demi après la sortie du jeu.

Votre tournoi solo s’est moins bien déroulé que le double. Trop de Fighting Spirit laissé dans les combats de la veille ?

StarNab: Le fighting spirit. Voilà le père Bachaka qui trouve un créneau pour en reparler discrètement. J’ai perdu, j’ai moyennement bien joué. Tous les rounds de mes matchs étaient serrés mais ce n’était pas suffisant.

Renegad: « Moins bien » … Oui forcément, je n’ai pas gagné le solo ! Mais mon parcours est loin d’être ridicule ! Je finis dans le top 8 sur 256 joueurs avec un début TRES MAUVAIS. Je sors des poules assez aisément (avec un match difficile face à Atshushi en poule), puis je tombe très rapidement contre Sendo (Vega) … Je n’ai pas une maîtrise absolu du versus, je rate des coups inratables… Encore une fois le stress aura eu raison de moi, je perds et je suis envoyé en looser bracket.

A ce stade là je dois être … 200e du classement hahaha ! Je gagne 1 match en looser, 1 match uniquement puis j’apprends que je dois affronter Lorddvd (E.Honda), il aura échoué face à Ichi le japonais joueur de Sagat, quel sac ce Dvd -_- … Comme d’habitude, ça aura été un match très très tendu, jusqu’au dernier round ! Je gagne … Ouf … La route continue pour moi !

Je continue à avancer dans les loosers puis j’affronte Yox, excellent joueur de Juri. Je connais un petit peu le versus. Je l’ai déjà affronté au dernier Gnouz, cette fois je gagne, mais bien plus difficilement que la dernière fois ! L’enfoiré aura bien bossé le versus. Prochain tour, on m’annonce comme mon adversaire n’est autre que le 2e aAa … à savoir Yamazaki93 qui venait de battre Eldruz un excellent joueur de Boxer ! Vu sa nette victoire, j’appréhende légèrement, je me calme puis je joue mon jeu ! Ca fonctionne puisque je gagne 2-0 sans trop de soucis ! La team aAa est entièrement sortie du tournoi …

Donc je continue mon petit bonhomme de chemin et j’affronte BruceLi, un bon joueur de Blanka que j’ai déjà rencontré lors des « Bushido Impact ». Le match up est en ma faveur, je l’applique à la lettre, je punis ses rolling tout en punissant ses sauts par des [BASGROSPOING]. Je gagne ! Je me dis « en route pour le carré final » mais il me reste un dernier match à disputer … Luffy (Rose), mon coéquipier au sein de la team « Bushido Impact » !

J’étais plutôt confiant, à Street Fighter IV, j’avais pris le dessus sur ce versus et je commençais à comprendre la façon de gérer Rose. J’avais très peu joué contre Luffy086 à Super Street Fighter IV avec son Ultra 2, même si j’en connaissais les forces. Le score fut sans appel, je perds 2-0 sans aucun round gagné, l’Ultra 2 et la nouvelle façon d’aborder le match up de Luffy auront eu raison de moi.

Mon parcours s’achève là, mais je suis globalement satisfait d’être remonté des enfers et finir dans le top 8 du tournoi.

Qu’avez vous pensez du Stunfest ? Il me semble que c’était la première vois que vous assistiez à cet évènement.

Renegad: C’est tout simplement le meilleur évènement de l’année, autant la WGC était quelque chose d’incroyable, mais là, le fait d’avoir un évènement en plein air, immense, l’énorme scène, tous les écrans géants … J’étais comme un enfant à DisneyLand ^^. Je reviendrai pour sûr au prochain Stunfest si Dieu le veut, et si je suis toujours dans le Versus Fighting =).

StarNab: Niveau orga il y’a eu quelques couacs (beaucoup de retard sur le démarrage des tournois, phases finales tardives, etc…). Sinon il y a eu beaucoup de monde. Mon grand regret aura été l’absence des étrangers.

Vous êtes considérés comme les meilleurs joueurs français dans vos mains respectifs. Pensez-vous avoir fait le tour de votre personnage ?

Renegad: Non, pas du tout même. Il me reste encore beaucoup de chose à travailler sur Balrog, surtout dans la façon de gérer certains Versus. Pour le moment les matchs up qui me gênent énormément sont Fei Long et Rose, je dois donc davantage étudier les coups de Balrog pour trouver les différents footsies qui me permettront de mieux gérer ces matchs up.

StarNab: Pas plus tard qu’hier soir je bossais sur des options select ultra 2. Je pense que ça répond à ta question. Je passe énormément de temps en training mode ces derniers temps pour peaufiner des nouveautés. Kagate koi !

Comment envisagez-vous votre progression dans les mois à venir ?

StarNab: J’ai encore beaucoup à apprendre et à intégrer à mon jeu. Les options select, tout le monde en parle, personne n’en fait. C’est pourtant bien ce genre de « petites » choses qui rendent un joueur vraiment dangereux à chaque instant.

J’ai aussi beaucoup de mauvaises habitudes / mauvais réflexes à gommer. Ne serait ce qu’en terme d’exécution, je progresse encore sur ma pratique du stick. Surtout, le palier que je dois franchir, c’est produire le même jeu en tournoi qu’en freeplay. J’y travaille secrètement avec des techniques interdites…

Renegad: J’ai toujours choisi de jouer les persos qui me posaient problèmes pour progresser … Je vais donc commencer par apprendre à jouer Fei Long et Rose.
Beaucoup se concentrent uniquement sur leur perso et jouent exclusivement leur main, ce n’est pas ma façon de penser.

Je joue énormément de personnages, et cela m’aide à gérer ces matchs up avec mon main ensuite. Je regardais énormément de vidéos des top joueurs Japonais, leur façon d’appréhender un match up, leur façon de contrôler la distance etc. Dans Super Street Fighter IV on doit tout apprendre tout seul, ou quasiment tout seul, je vais donc me mettre à étudier attentivement les « frames » . Jusqu’ici j’ai toujours joué à l’instinct et par expérience (je sais que tel coup punit tel coup, point.) mais cela ne suffit plus, je dois en apprendre davantage.

Starnab, j’ai une question qui me brûle la langue… A quand le retour des Stargames ?

Renegad: Moi j’aimerai savoir à quand la StarRaclette ?

StarNab: Disons que le créneau pour les sessions s’est un peu amenuisé depuis quelques mois. Mars, avril et mai étaient tout simplement blindés de tournois / events. Mais surtout, je n’ai pas l’impression que la demande soit si forte en ce moment. Entre les nouveaux modes de SSF4 qui apportent une grosse part de convivialité, les gens en période d’exams, et ces tournois dont je parlais, difficile d’organiser une bonne session. Et moi une reversal question me brule les lèvres. Si j’organise une session, ton temps de participation effectif sera t-il ENFIN supérieur à ton temps de sommeil ?

Renegad, à l’instar de Cuongster (entre autres), on te voit souvent prendre un long temps de réflexion entre deux matchs. Peux-tu nous en dire plus sur tes pensées à ces moments là ?

En toute honnêteté, c’est « un geste » que j’ai pris aux Anglais à Cannes ! J’ai remarqué que beaucoup de joueurs anglais prenaient 5mn avant un grand match pour réfléchir au match up, se détendre etc. J’ai donc commencé à le faire, et ça m’a permis de gérer mon stress, de ne pas oublier le match up, de me poser les bonnes questions avant un match ! Juste pour ça, je suis content d’avoir rencontré et affronté les joueurs étrangers, c’est une expérience formidable !

Y a-t-il une question que vous auriez-voulu que je vous pose ?

Renegad: On m’appelle désormais le Tueur de Jap ! Est-ce que je compte ajouter Mago à ma liste de victimes ? OUIIIIIIIIIIIII

StarNab: Oui. Mais c’est toi le reporter pas moi. A toi de faire le job !

Merci  à vous d’avoir accordé cette itw à Hit Combo.

En choeur: Merci !

StarNab: Le mot de la fin : Ba cha kaaaaaaa

Au fait, au cas où tu aurais un trou de mémoire, mon pseudo est écrit dans mon dos.

Bon Renegad, laisse parler tes ainés déjà.

Salutations Bachaka, moi c’est StarNab. En fait, c’est simple, c’est écrit dans mon dos.

Je joue Feilong.


Nabil de mon prénom et j’ai 27 ans. Je suis « sérieusement » dans le VS fighting depuis SF4. Avant pour moi, vous étiez tous des cas sociaux / mes idoles (rayez la mention inutile).

Interviews, News

Evans: « J’ai franchi un palier dans ma façon d’appréhender le jeu. »

Vainqueur du tournoi solo au  Stunfest X, Evans revient sur son parcours durant l’évènement. Il nous parle également de ses rapports avec la communauté et sa façon de concevoir la compétition.

Bonjour Evans, avant tout, félicitations pour ta victoire au solo du Stunfest X. Peux-tu te présenter en quelque mots aux lecteurs ?

Merci beaucoup Bachaka. Je suis Thierry WANDJA plus connu donc sous le nick d’Evans. J’ai 20 ans et suis étudiant à l’ESIEE dans une formation d’ingénieur réseaux par l’apprentissage. Mon entreprise est CANAL+. J’ai débuté Street Fighter IV en Avril et je m’y suis mis sérieusement courant Juin. Depuis je ne joue plus qu’à ce jeu ^^.

En Novembre 2009, lors de notre première au Micromania Game Show, tu m’avais confié que tu allais t’investir plus sérieusement au jeu en participant aux sessions et en venant aux tournois. A cette époque, même si tu passais les poules tu avais un niveau assez moyen. Depuis tu n’as cessé de progresser pour au final atteindre ton niveau actuel. Je crois que beaucoup de joueurs seraient intéressés de savoir la méthode Evans !

Lol c’est vrai que je t’avais dit ça ! Je ne m’en souvenais même plus. Hum… sinon pour progresser, je pense qu’il est essentiel d’avoir de gros objectifs et surtout confiance en soi. Par exemple moi, je joue pour gagner, et pour gagner il faut être fort ! Afin de le devenir je pense qu’il est essentiel avant tout de savoir pourquoi on perd de la vie dans un round et ensuite essayer de ne plus reproduire l’erreur qui a conduit à cette perte de vie et plus loin, la perte du match. C’est bête, mais rien que réfléchir de la sorte permet de beaucoup évoluer !
En effet, la perte de vie peut venir d’une erreur personnelle (exécution, manque de concentration) mais aussi d’un mauvais choix et rien que le fait de savoir pourquoi on a perdu un match et d’essayer de corriger ses erreurs permet déjà de bien progresser puisque cela va nous forcer à effectuer des recherches sur les différents matchups de son perso.
Cet état d’esprit co
uplé à une pratique assez régulière du jeu (offline et online sur le XBOX LIVE bien sûr) par l’intermédiaire de sessions et de tournois m’a permis de bien progresser.

Quels sont les adversaires qui t’ont donné le plus de difficultés dans les tournois double et solo ?

Durant le tournoi double, aucun adversaire ne nous a posé problème jusqu’aux demi-finales. En effet, Toshiya et moi partagions les strikes et nous avions atteint les demi-finales avec aucune défaite au compteur. Nos matchs les plus difficiles ont été contre StarNab lors des demi-finales, il nous a striké. Pour ma part je n’ai pas vraiment bien joué et Toshiya était totalement sous pression. Il faut rappeler que c’était son premier tournoi; jouer sur scène avec Ken Bogard qui commente et une masse de spectateurs n’est vraiment pas évident. Je ne lui en veux pas du tout.

Toshiya et Evans

Ensuite on a joué la 3e place contre Tim et Cuongster, Toshiya bat Tim puis perd contre Cuongster sur un match qui était vraiment pour lui ! C’est dommage !
Je prends le relais et perd notamment à cause d’un premier round catastrophique… Je me rattrape au 2ème round en finissant avec 85% de ma barre de vie. Au dernier round il a  sa Super et me la place. A partir de là c’était vraiment dur pour rattraper ce retard. GGs à lui.
Nous échouons donc à 4ème place. Grosse déception, je n’arrivais plus à dire un mot jusqu’au lendemain. J’avais une énorme rage, atténuée cependant par la victoire en grande finale de StarNab et Renegad !

StarNab et Renegad

Au tournoi solo, je sors aisément premier de poule et pareil pour les deux premiers tours des phases finales. Je rencontre ensuite mon partenaire Toshiya contre qui je livre souvent des matchs acharnés sur le Live. J’appréhende un peu mais pas question de perdre : je gagne le premier match (un des rounds sur un coup de chance puis qu’il tape dans mon ultra2 en voulant la punir avec son ultra1), je me fais ratatiner au second match puis je gagne le troisième.
Cela aura été les matchs les plus difficiles de mon tournoi, j’étais extrêmement soulagé de m’être débarrassé de lui hahaha, vraiment chiant son Gouki.

Ensuite je tombe sur plus facile en quart de finale puisque je joue contre Bruce Li, un Blanka contre qui j’ai déjà joué plusieurs fois aux Bushido, je le bat facilement 2-0, il partait déjà dans l’optique de perdre donc ce fut très facile.

En demi-finale je dois faire face à HellTPM, le Dictator espagnol contre qui je suis déjà tombé hier en double et que j’avais battu. Il est solide et j’appréhendais vraiment ces matchs puisque Dictator est un match-up pas super facile pour Fei Long. Je me suis donc remémoré tout les matchs que j’ai pu faire contre le Dic de Alioune qui connait bien le match-up vs Fei. Finalement, je n’ai pas eu de mal à venir à bout de l’espagnol puisque je le bat 2-0. Je suis satisfait de ces matchs car j’ai vraiment appliqué un bon jeu, et je pense que le fruit de mon entraînement se ressent particulièrement dessus (niveau footsies, gestion des distances, utilisation des rekka, etc…).

Maintenant, place à la finale des Winner Bracket contre Tokido-San qui avait battu StarNab au tour d’avant lors de matchs vraiment serrés. Il est arrivé à bout de StarNab notamment grâce à des Ultra1 post balayette mises lorsqu’il tentait de les punir avec des Rekka.
Contrairement à StarNab, je n’ai puni aucune balayette de Tokido. En effet j’ai remarqué qu’il les faisait toujours à quasi max range pour qu’il puisse « voir » le rekka arriver et balancer l’ultra qu’il avait buff. Avant le match, je me suis donc dit que je ne prendrai pas le risque de punir ses balayettes max range, surtout quand j’ai l’ultra.
De plus, j’avais en tête la carotte que Eita m’avait mise durant les Master Series de Cannes : Il m’avait fait un sweep quasiment au corps à corps, l’hameçon était vraiment gros, j’ai donc puni instinctivement et il a balancé son ultra (au piff puisqu’il n’avait pas le temps de voir venir le Rekka).
Enfin dernière chose à laquelle je devais faire attention, les safe jump avec demon flip palm. Toshiya m’en avait déjà fait goûter lors de notre match de tournoi.
J’avais donc en tête un schéma de jeu bien précis avant ma confrontation contre Tokido.
Je gagne 2-0 non sans difficultés. Les matchs étaient quand même tendus et je pense que c’est l’ultra2 qui soulage Fei Long dans ce match-up. Pour comprendre en quoi l’ultra2 inhibe le vortex de Gouki, je vous renvoie vers mon post sur SRK :p http://shoryuken.com/showthread.php?t=230205&p=8971126&viewfull=1#post8971126.

Tokido battu, j’accède en GRANDE FINALE !

Contre Luffy086 aka Luffy tout court : Nous étions extrêmement heureux de nous retrouver ensemble dans cette grande finale du Stunfest. Nous nous sommes remémorés nos débuts vers Novembre-Décembre lorsque l’on participait à nos premiers Bushido ensemble et le chemin que l’on a fait depuis ! Luffy est mon meilleur ami parmi les joueurs.
Pour en revenir au match, ces derniers temps Olive et moi faisions souvent 50/50 sur le Live, avec des matchs à sens unique ou serrés mais nos sessions se terminaient souvent sur des 13-10, 11-13.

Je gagne 2-0. Luffy n’a pas extrêmement bien joué, il me dira par la suite qu’il a joué comme s’il jouait contre StarNab puisqu’il n’a pas pris le temps de réfléchir à comment battre Evans lol. C’est vrai que Star et moi ne jouons vraiment pas de la même manière. Sur cette victoire, je remporte le tournoi solo SSF4 de ce Stunfest X.

Luffy, Evansn Tokido

Dans le tournoi par équipe, tu étais associé avec Toshiya, joueur de Gouki que l’on voit très peu en tournois. Est-ce-que tu peux nous parler de ton teammate et les raisons de votre association ?

Toshiya est un joueur que je connais depuis assez longtemps sur SF4. Nous étions sur le PSN ensemble et il jouait Sagat à l’époque, cependant on a commencé à jouer ensemble assez tard (en été je crois) et on a chacun beaucoup apprécié la manière de jouer de l’autre. A partir de là on a commencé à beaucoup parlé ensemble sur msn.
Il s’est mis ensuite à Gouki et est rapidement devenu bon avec. Toshiya est un très bon joueur et est capable de battre tout les meilleurs joueurs français, malheureusement son travail l’a empêché de participer aux différents events sur SF4, cela va s’arranger avec SSF4.
Ce que j’aime chez lui est son perfectionnisme et sa haîne de la défaite. Tout comme moi, il n’est satisfait d’une victoire uniquement que s’il réalise le match parfait.
Nous projetions de faire équipe depuis un bon bout de temps déjà ! Avant même mon premier Bushido (en Novembre) mais à cause de son travail il ne pouvait être présent. Avant le Stunfest, je lui ai proposé de se mettre avec moi, il a directement accepté. Nous croyons fortement au potentiel de notre association et voulons à tout prix gagner tout les prochain 2v2. ON A FAIM ! haha

C’était la première fois que tu participais au Stunfest. Quelles sont tes impressions sur le plus gros rendez-vous de joueurs en France ?

Le Stunfest est vraiment un event exceptionnel. Tous les meilleurs joueurs de chaque jeu étaient là, ainsi que les japonais Tokido et Ichi. J’ai trouvé l’espace excellent aussi et le matériel mis en œuvre parfait. Vraiment rien à dire, le Stunfest c’est énorme !

A Cannes, pendant les sessions organisées dans les chambres d’hôtel, les anglais t’avaient « amicalement » appelé « StarNab Junior ». Penses-tu être définitivement sorti dans l’ombre du plus célèbre des Fei Long ?

Looooool. Aaah ! Ce célèbre surnom ! Je pense que oui. Maintenant les gens savent qu’il y a deux Fei en France et ce depuis avant Cannes; notamment grâce à ma venue sur le XBOX Live. Cependant, je trouve normal la comparaison avec StarNab, il était déjà fort connu en Europe et même aux Etats-Unis et moi je débarque à peine lol.
Quoi qu’il en soit, je ne me considère pas plus fort que StarNab, qui continue de m’inspirer pour progresser.

A la sortie de SSF4 tu t’étais beaucoup investi sur Juri et envisageait même au pic de ta motivation de la jouer en tournoi. Qu’est-ce qui t’as attiré chez ce perso ? Et où en est ton entrainement avec elle ?

Ce qui m’a attiré chez Juri est juste l’indescriptible sensation que j’ai eu lorsque je l’ai prise pour ma première fois.  Ce qui est marrant c’est que je n’envisageais même pas de toucher au perso, mais au bout de quelques heures de jeux avec Alioune chez Gamekult, je me suis résigné à prendre l’un des persos auquel je n’avais pas touché, à savoir Juri. Et directement j’ai adoré. En plus de cela, j’adhère totalement à son style provocateur et tous les petits cris qu’elle pousse tout au long des matchs !
Pour le moment je la joue en secondaire, je pense avoir découvert pas mal de choses et j’arrive à faire chier de bons joueurs avec, c’est cool. Cependant je ne pense pas la jouer en tournoi; ou peut-être lors des poules d’un prochain Bushido 😉

Quelques jours avant le dernier Bushido, tu m’as un peu surpris en rejouant Fei Long. Déclarant par la même occasion que tu manquais de maturité pour jouer comme il fallait un nouveau personnage. Au delà de ta première place, penses-tu justement avoir récemment franchi  un cap dans ta façon de concevoir le jeu ?

Oui je pense avoir franchi un palier dans ma façon d’appréhender le jeu mais cela bien avant le Stunfest. Je pense avoir eu un déclic quelques temps après Cannes. Je commence à bien comprendre les principes fondamentaux du jeu, mais à l’échelle de la communauté entière du VS Fighting, je me considère encore comme un débutant, surtout quand je vois l’expérience qu’ont les Yamazaki, Frionel ou DVD qui jouent depuis le début des années.
Toutefois, je ne m’estime pas encore apte à pouvoir atteindre un gros niveau avec Juri tout en la travaillant avec la même rigueur que Fei Long.

Le lendemain de ta victoire, tu m’as confié au téléphone que tu allais faire une pause SSF4 de deux semaines en raison d’une fin d’année scolaire un peu chargée. Seras-tu au Bushido du 13 juin ? Si oui, quel sera ton objectif pour ce tournoi ?

Oui je fais une « pause » pour mes exams de fin d’année qui sont assez importants. Mais je me permets quand même de jouer 1 ou 2 heures entre deux révisions haha. Je serai bien au prochain Bushido et mon objectif sera la victoire comme toujours, autant rester à la maison sinon.

Peux-tu nous éclairer sur la team Mignon ?

Hahaha ! La team Mignon est un collectif que j’ai créé en opposition à la célèbre team Violent menée par Alioune et les suisses VRyu et Fuma. C’est juste un délire et puis un peu comme les Violent, elle réunit des amis qui cassent des bouches cette fois avec le sourire ^^. Pour le moment l’équipe compte 5 membres : Moi, Luffy, Renegad, Kusanagi et Sendo.
Kayane désirant imposer ses propres règles, je ne l’ai pas acceptée dans la team :(. Aussi, j’ai même légué mon bonnet de beau gosse à Kusanagi hahaha !

Merci d’avoir accordé cette interview à HitCombo

Merci à vous.

[flagallery gid=1 name= »Evans_Stunfest « ]

Interviews, News

Luffy: « (…) Rose, ma petite fleur bleue. »

Malgré son arrivée tardive dans la communauté Street Fighter, Luffy s’est rapidement intégré dans cette dernière. A l’origine de la création du channel IRC sf4fr, c’est vers lui qui il faut se tourner pour expliquer la baisse de productivité des joueurs qui squattent IRC au boulot. Lol. Disponible, il a eu la gentillesse de répondre aux questions de cette interview quelques jours après le WGC2k10, où il avait occupé un jolie 3ème place dans le tournoi solo.

Hi sac. Je te remercie d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions. Pourrais-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?

Salut Bachaka. Alors je m’appelle Olivier, j’ai 23 ans, je suis actuellement étudiant en Master 2 Commerce International. J’aime beaucoup les pandas, et les animaux tels que les hérissons et les tortues.

Tu es un nouveau venu dans l’univers du Versus Fighting et Street Fighter 4 est le premier jeu de combat sur lequel tu t’investis sérieusement. Qu’est-ce qui t’a motivé à basculer dans l’univers des Fighting Games ?

J’ai joué à Street Fighter 2 durant mon enfance, puis rien d’autre de ce genre sur les consoles 32 bits et 128 bits. Je m’étais beaucoup plus axé sur les Role Playing Game (Final Fantasy, Suikoden, Chrono Cross, Grandia…).
La sortie de Street Fighter 4 était l’occasion de renouer avec le genre; de plus, le VS Fighting, c’est tout d’abord deux combattants qui se livrent une lutte acharné jusqu’au knock out, voir la décapitation, et c’est le plus fort qui en ressort gagnant. Ayant un fort esprit de compétition, c’était l’univers parfait pour montrer à tous ce que je vaux.

Tu joues à la manette; envisages-tu de passer un jour au stick pour être en mesure de profiter des avantages de jouer sur ce support ?

Je me suis toujours dis que si un jour il y avait des choses qui restreindrait fortement mon jeu, je passerai au stick. Or, je joue un personnage plutôt accessible à la manette, je n’ai pas encore rencontré de lacunes à la manette qui se comblerait avec l’usage du stick.
De plus, l’un et l’autre ont des avantages. Par exemple sur un pad, tous les boutons sont directement accessibles à chacun de mes doigts,  tandis que sur un stick, il faut bouger sa main… Enfin, tout est une question de préférence. Je suis assez flemmard, le pad me convient donc totalement.

L’histoire de Rose dans SF4 peut se résumer par un « avant et après Luffy ». Le personnage était considéré comme faible par beaucoup de joueurs jusqu’à ce que tu dévoiles son potentiel. Pourquoi l’avoir choisi comme personnage principal ?

Tout d’abord, étant nouveau dans le monde de VS Fighting, il me fallait trouver un moyen de sortir du lot, voici ma démarche :

Sachant que Ryu et Ken allaient être beaucoup joués car se sont les idoles de Street Fighter, je les ai donc éliminés de ma liste. Puis, jouant au pad, je ne suis pas du tout à l’aise avec les personnages à charge, et les personnages nécessitant une exécution ‘avancée’ seraient difficile à manipuler, ce qui élimine également : Honda, Chunli, Blanka, Cammy, Viper, Akuma, Dhalsim, Guile, Dictator, Claw, Boxer, Fuerte, Gen. Restait donc : Abel, Rufus, Sakura, Feilong, Dan, Zangief, et Rose ; petite liste non ? ^^.
Rufus et Abel sont des personnages créés spécialement pour l’univers de SF4, ils étaient donc totalement inconnus pour moi. J’ai préféré ne pas m’aventurer en terrain inconnu. Ensuite, j’ai une très grande préférence pour les personnages féminins, et notamment pour les attributs bien formés. En toute logique, mon choix se tourna donc vers ROSE !

Après quelques jours de jeu sur le PSN, je me rendis vite compte que… j’avais rencontré exactement ZERO joueurs de Rose sur les centaines de parties effectuées. Cool ! Moi qui voulait être ‘spécial’. Enfin, l’annonce d’un nouveau Street Fighter, avec comme rumeurs, une amélioration des personnages consoles n’a fait que me motiver encore plus, je me suis dis que le fait de connaitre sur le bout des doigts un personnage très peu joué me permettrait d’avoir un temps d’avance sur les futurs joueurs de Rose.
Voila donc les raisons sur mon choix de Rose en tant que personnage principal.

Rose demeure encore un mystère pour beaucoup de joueurs, et beaucoup restent surpris de voir quelqu’un briller avec elle. Hormis ton talent indiscutable, peux-tu nous en dire plus sur elle: ses forces et faiblesses, match-up favorables et défavorables ?

Selon moi, Rose est un personnage très difficile à prendre en main. « Mais elle n’a pas de combos, et c’est des quarts de cercles !! » me direz-vous. Cependant, Rose est énormément dépendante de l’espacement de ses coups, elle a une glissade et un soul spiral qui est safe uniquement à une certaine distance; et ça, ce n’est pas si facile à maîtriser. De plus, elle dispose d’un soul throw qui a une priorité vraiment minable. Heureusement qu’elle a une large palette d’anti-air pour combler cela; ses boules de feu ne sont pas simples à utiliser, le soul spark gros poing a un startup très lent mais recover très vite, le spark moyen à un startup et un recovery moyen, le spark lent à un startup très rapide mais un recovery très lent, là encore, la notion de distance et d’espacement rentre en jeu afin d’utiliser au mieux ces variantes de soul spark.

Rose a énormément de bon pokes (standing Hard Kick, slide, standing Medium Kick, crounch Medium Punch) lui permettant de bon footsies. Elle peut charger sa barre de super assez rapidement à travers ses spirals safe et ses soul spark, elle dispose de beaucoup d’anti-air selon les situations. Sa choppe de base à la plus grande portée du jeu. Et surtout, c’est un personnage très mobile, ses dashs sont très rapides et permettent de semer la zizanie dans l’esprit de votre adversaire.

Si je devais citer des faiblesses, la première qui me vient à l’esprit est l’absence d’un coup « reversal ». En gros, si on se trouve au sol avec Rose, c’est vraiment une situation difficile. Qui plus est, dans ce jeu qui comporte des options select, des safe jump, des décalages choppes, des juggle to ultra… ne pas avoir de reversal est vraiment une énorme faiblesse pour Rose, et de loin une des plus cruelles.
Viennent ensuite les dommages portés par ses coups, Rose est le personnage dont les coups normaux font le moins mal du jeu. De plus, ses coups spéciaux EX ne font pas plus de dommages que ses coups spéciaux normaux… Alors qu’à titre de comparaison par exemple, un EX tatsumaki de Ryu fait le double de dommages, un EX Dash Punch permet à Balrog de bénéficier d’une armure… c’est vache !
Le EX Spiral bénéficie de frames d’invincibilité, OR l’énorme escroquerie vient du fait qu’il y a 2 frames entre la fin des frames d’invulnérabilité et le moment où le coup d’écharpe devient actif, elle est donc vulnérable durant ce laps de temps. Le EX Soul Throw, qui bénéficie de frames d’invulnérabilité uniquement au startup, et non durant tout le vol, le EX reflect qui, fait 80 dommages lol.

Quant aux matchups, je pense qu’elle est très désavantagée contre Sagat, Ryu, Akuma. Le premier du fait de son zoning aux tigers ainsi que ses forts dommages, le second du fait de sa solidité, et le dernier du fait du nombre incalculable d’options dont il dispose, sans oublier le fait que Ryu et Akuma peuvent éviter l’ultra de Rose en Anti Air avec un simple EX Tatsumaki…

Tout les autres matchups, hormis les personnages consoles, je pense que c’est équilibré, voir un peu au désavantage de Rose. Comme je l’ai dit tout à l’heure le manque de reversal est vraiment handicapant pour elle, couplé à cela le manque majeur de combos et de damage output.

A la fin de l’année 2009, tu me disais être lassé de Rose et d’avoir fait grosso modo le tour du personnage au point d’envisager de ne plus la jouer en tournois. C’est d’ailleurs cela qui t’a motivé à jouer Abel en deuxième perso. Pourquoi lui et pas un autre personnage féminin par exemple ?

J’ai choisi Abel en second perso tout d’abord car son costume de base est bleu, c’est ma couleur préférée. Puis, le style de jeu d’Abel me convenait, un jeu qui sème le désordre dans le cerveau de mon adversaire à travers ses options à la relevée. Cependant, je dois avoir un faible pour les persos qui n’ont pas de reversal à leur propre relevée lol !

Inconnu il y a quelques mois, tu t’es rapidement fait connaitre sur la scène française et même internationale. As-tu des conseils à donner à ceux qui souhaiteraient acquérir un bon niveau à Street Fighter 4 ?

Il faut tout d’abord choisir un personnage avec lequel on aime jouer, par exemple, je sais que je ne pourrais jamais jouer Rufus, je ne le trouve pas beau physiquement (je n’ai rien contre les personnes en surpoids). Puis un personnage qui s’adapte à son style de jeu, un style agressif, un style passif ? Lorsque vous perdez, demandez vous pourquoi vous avez perdu, quels sont les actions qui ont causés votre défaite, est-ce dû à la prise d’initiative de votre adversaire, ou simplement une erreur de votre part ?
Faire partie d’une communauté aide énormément à progresser, l’entrainement, les conseils, le partage, tout cela permet de s’améliorer dans la joie et la bonne humeur.

Les joueurs utilisant les personnages apparus dans la version console sont souvent dénigrés. Qu’en penses-tu ?

Je trouve cela dénué de sens, du moins en France, car… il y a des gens qui jouent sur la version Arcade ? ils sont 1% de la population ? Que je sache, toutes les personnes qui jouent sérieusement au jeu ont une console avec un jeu SFIV chez eux… et donc avec les personnages consoles. Après, s’ils ne les ont jamais débloqués, je me tais.

Lors du WGC tu as pu affronter les joueurs japonais présents. Peux-tu nous donner tes impressions ?

Je ne fus pas spécialement impressionné par leur niveau, certes ils sont très fort, et surement plus fort que nous à l’heure actuelle, mais ce ne sont pas des surhommes. Ce qui m’a surpris chez eux, c’était leur capacité d’adaptation vis-à-vis de l’adversaire qui est très rapide.

Pendant le tournoi solo, tu as envoyé en Daigo en Losers. Avant le match pensais-tu l’emporter vu qu’il t’avait battu la veille dans le 2on2 si je ne me trompe pas. Qu’as-tu ressenti à l’issue de ta victoire ?

C’est en effet exact, Daigo m’a bien battu la veille au tournoi 2vs2. Ce jour là, il ne m’avait pas mis deux Perfect. Il y a donc des failles dans son jeu que je me suis permis d’exploiter. Par exemple, après avoir fait un Hadoken, il avance, sa garde est donc ouverte, cela m’a permis de gagner un round en renvoyant sa boule vers lui, voir de le toucher à de nombreuses reprises avec des pokes. Cette victoire ne m’a fait ni chaud ni froid, car étant nouveau dans le VS Fighting, je ne me rends peut être pas compte de qui est Daigo. Je l’ai affronté en me disant « c’est un Ryu, je connais ses coups ». En tout cas, une chose est sûre, mon objectif n’est pas de battre quelqu’un de fort, mais de remporter le tournoi.

Pendant quelques mois, tu as fait partie de l’équipe KFR. Que retires-tu de cette expérience ?

Cette expérience m’a permis de me rapprocher de mes coéquipiers Kilivan, Starnab, et Jin, où nous étions très soudés à chaque tournoi.


Starnab, Luffy & Jin

Dans l’avenir, envisages-tu d’intégrer à nouveau une équipe ?

Oui, ça fait toujours plaisir de représenter une équipe, et d’obtenir un T-shirt avec son nom inscrit au dos. Au moins, même de dos, on saura qui je suis.

Hormis Street Fighter 4, joues-tu à d’autres jeux ?
Oui, je joue souvent à Dota (Defense of the Ancients) qui est un mod de Warcraft III depuis près de deux ans actuellement, avec la communauté française de Dota (http://www.dota.fr). Puis, récemment à des RPGs sur PS3 (Star Ocean : The Last Hope, et bientôt Final Fantasy XIII).

Comme beaucoup tu attends avec impatience la sortie de Super Street Fighter 4. J’ai entendu dire que tu t’étais réjoui des améliorations apportées à Rose. Peux-tu nous en dire plus ?

Je suis effectivement aux anges quant à la nouvelle Rose de SSF4. En effet, son énorme faiblesse qui est le manque de reversal est comblée par sa nouvelle Ultra, qui à priori permet de lutter contre les safe jump et les pressings à ma relevée. D’une pierre deux coups !! Puisque l’ultra II de Rose, le « Soul Satellite » , semble avoir un potentiel de combos énorme, ce qui manquait à Rose.

De plus, le Soul Throw a été retravaillé, puisqu’il peut à présent être actif sur un ennemi en état de jongle. Permettant donc de faire le Soul Piede (Avant + HK) puis Soul Throw, de Soul Reflect HP puis Soul Throw par exemple…

Parmi les nouveaux personnages, quels sont ceux qui t’intéressent le plus ?

J’aime beaucoup Cody, j’adore son caractère nonchalant, il se fiche un peu de tout ! Puis vient Ibuki, car j’aime beaucoup sa voix, et la petite vidéo de présentation montrait un échantillon de son gameplay: la possibilité de semer la zizanie dans l’esprit de mon adversaire. Enfin, Makoto car je la jouais un peu dans Street Fighter III : Third Strike.

Merci beaucoup d’avoir accordé à Hitcombo.com cette Interview.

Merci à vous de me permettre de faire connaitre Rose, ma petite fleur bleue.

Luffy à Cannes, la veille du départ

Propos recueillis par Bachaka.

Interviews, News

Alioune: « Il faut avoir une approche assez mathématique du jeu »

A la fin de l’année 2009 j’avais contacté Alioune pour lui demander s’il pouvait m’accorder une interview. Malheureusement pour diverses raisons, cela a été sans cesse reporté. Quelques jours après la 3ème édition du World Game Cup qui s’est déroulé à Cannes le mois dernier, nous avons réussi à nous accorder pour réaliser cette interview.

Hi sac. Je te remercie d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions. Beaucoup de joueurs de la communauté t’ont connu avec la sortie de Street Fighter 4. Pourrais-tu te présenter brièvement ?

Alioune, joueur de jeux combat. Actuellement je joue principalement à Street Fighter 4 où je main Sagat.

Je crois que tu n’as pas vraiment joué aux derniers jeux Capcom sortis, notamment Street Fighter  3 Third Strike et le crossover Capcom vs SNK 2. Pourquoi t’être intéressé à ce quatrième opus de la saga ? Ne me dis pas que c’est à cause du Main Theme Indestructible…

J’ai beaucoup joué a Capcom VS Snk 1 et m’étais mis aussi à Third Strike à une époque sans vraiment accrocher au jeu. Par contre, non je joue aux jeux de baston Capcom depuis un moment, surtout à Zero 3 qui restera le jeu sur lequel j ai passé le plus de temps.

En février, alors que tous les regards des joueurs pad étaient rivés vers la manette de Madcatz, ton choix s’est porté sur la Saitek Cyborg Rumble Pad http://www.saitek.com/uk/prod/p3600v2.htm. Tu m’avais confié ne l’avoir jamais testé, avant de te décider. Quels sont les critères qui t’ont orienté vers cette manette « entièrement programmable » ?

Il me fallait une manette avec 4 boutons de façade (j’utilise la config SNES depuis Street Fighter 2) et un pad avec une croix SNES ou Playstation. Je suis tombé sur ce pad après quelques jours de recherche Google lol.

A la sortie du jeu, certaines de tes connaissances te présentaient comme un joueur de Zero 3 doté du meilleur Gen européen… On aurait pu penser que tu te tournes vers ce dernier pour SF4. Pourquoi ne pas avoir choisi la voie de la continuité ?

J’avais effectivement pour objectif de jouer Gen en perso principal dans SF4 et j’ai passé à peu près le premier mois à travailler ce perso. D’ailleurs, j’avais commencé à poster quelques vidéos de combos basiques avec Gen sur mon channel Youtube à l’époque.

httpvp://www.youtube.com/view_play_list?p=C045547F19ED9C7F

Mais j’ai du me faire une raison après environ 1000 matches joués sur le Live. J’ai trouvé que ce qu’offrait SF4 avec le Gen de cet opus a plutôt dénaturé le Gen de la série des Zero, une sorte de mix entre Honda et Claw .

Pour quelles raisons joues-tu avec Sagat en personnage principal ?

Sagat ne m’attirait pas avant d’avoir eu le jeu en main, et même après le personnage me paraissait beaucoup trop lourd vu qu’un des mes points forts à Zero 3 par exemple était le jeu de footsie, avec des persos plutôt rapides. Il me fallait par contre un perso avec à la fois des options offensives et défensives. Ce qui fait qu’au début j’ai joué Cammy, Gen, Zangief, qui sont plutôt des personnages tournés vers l’offensive. Ce qui ne m’a pas plu c’est de constamment devoir subir le rythme offensif de l’adversaire. Même si j’ai la patience pour jouer ce type de perso, j’ai la sensation de plus être bridé qu’autre chose à forcement espérer une erreur de l’adversaire pour enfin passer à l’attaque. Le jeu devenant très vite ennuyeux si celui-ci décide de ne pas attaquer. Ensuite je me suis tourné sur des personnages  comme Guile ou Gouki, mais me suis retrouvé dans la situation inverse. Je me suis ensuite tourné vers Ryu, qui m’a assez plu avec son gameplay assez équilibré entre l’attaque et la défense, mais que je trouvais assez scripté à l’époque.

J’ai ensuite décidé d’essayer Sagat, les mêmes impressions que Ryu au début, la lourdeur en plus. Cependant au fil du temps, avec la découverte des kara etc. , le perso devient beaucoup plus léger et sait passer de l’attaque à la défense sans transition et c’est ce qui m’intéresse le plus chez ce perso.

Hormis Sagat, tu joues beaucoup avec Zangief, Guile, Cammy, Dictateur et certaines personnes te considèrent comme le meilleur joueur français avec  certains de ces personnages. Penses-tu que cela est exagéré et que tu as encore beaucoup à apprendre avec eux ?

J’ai encore à apprendre d’eux, je les ai travaillés de façon aussi disciplinée que mon Sagat mais moins longtemps individuellement.

Quel est le personnage que tu détestes affronter ?

Ca serait sûrement  Seth. Un jeu beaucoup trop répétitif, un peu le jeu du chat et de la souris avec Sagat en tout cas.

Je vais faire un peu mon Jacques Martin, mais quels conseils donneraient tu à quelqu’un qui souhaiterait acquérir un excellent niveau à SF4 et plus généralement dans les jeux de combat ?

Pour acquérir un bon niveau à SF4 ou tout autre jeu de combat il faut passer du temps en training à travailler l’exécution, le rythme des enchaînements du jeu mécaniquement. Ca ne s’acquiert qu’avec le temps et la répétition. Pendant le même temps avoir une bonne vision globale du jeu. Il est aussi nécessaire d’observer les meilleurs joueurs, ou juste des bons joueurs s’affronter. Une chose importante est de comprendre les raisonnements qui précèdent les décisions de ces joueurs ou au moins de savoir qu’il y a un raisonnement derrière une décision, la compréhension viendra plus tard en affrontant des joueurs plus forts ou suffisamment forts pour opérer en nous le déclic par rapport à ces décisions. Observer les déplacements, les vitesses de déplacements associés à la vitesse des coups de chaque perso ainsi que leurs portées… Bref, avoir une approche assez mathématique du jeu. A partir d’un certain niveau, la connaissance des frame data sera un plus non négligeable quant à l’optimisation des prises de décisions et de risques. Prendre tout cela en compte assez tôt permet une meilleure progression et une bonne base selon moi.

Penses-tu que le temps de jeu est un facteur de progression ou que seule la manière d’aborder et de comprendre les mécanismes du jeu importe ?

La manière d’aborder le jeu associé à un temps de jeu mis à profit de ces bases importe lol. On ne progresse que lorsqu’on comprend ce qui peut nous faire perdre.

Tu postes régulièrement tes dernières trouvailles dans ton channel Youtube. Comment utilises-tu le mode training ?

Durant les premières semaines où je n’avais pas accès à toutes les frame data des persos notamment console, j’allais en mode training très régulièrement afin de tester au pif un peu tout et n’importe quoi en « espérant » tomber sur un link, un setup, un loop, le combo faisant le plus de dégâts, le combo faisant le plus de stun etc., quitte à passer du temps à ne rien trouver. Ou alors pour maîtriser les combos bnb, je mettais l’adversaire en garde totale et j’exécutais le même combo dans la garde de l’adversaire jusqu’à ce que la barre de vie se vide en traversant l’écran de gauche à droite puis de droite à gauche.

Dernièrement, je vais surtout en mode training à la suite de situations nouvelles que j’ai pu rencontrer en affrontant un adversaire avec un perso donné, une situation que je n’ai pas su « contrôler » ou que j’ai vu des joueurs japonais d’un très bon niveau n’avoir pas su contrôler. J’essaie ensuite d’optimiser cette situation, qui même si elle n’est pas tout à fait controlée , ne doit pas m’empêcher de couvrir les autres options de l’adversaire.

Un an après la sortie du jeu, penses-tu avoir des choses à découvrir sur Sagat ?

Je suis assez satisfait du niveau que j’ai pu acquérir avec Sagat durant cette année que ce soit en exécution ou en gestion de matchup. J’effectue plutôt un travail personnel théorique, au niveau de la patience, de la gestion des risques lorsque j’estime avoir intégré la gestion des situations difficiles d’un matchup particulier.

Depuis la sortie du jeu tu infliges de sévères scores à tous les joueurs du Xbox Live. Comment vis-tu avec le fait que beaucoup d’entre eux ont été émotionnellement affectés par cela ?

Bien haha. Plus sérieusement, je pense que c’est une étape nécessaire pour passer au stade suivant et tout le monde y passe un jour. C’est ce qui rend intéressant le vs fighting en cela qu’il ne suffit pas de savoir jouer pour gagner, et qu’il n’y a quasiment pas de limite à la progression.

Parmi tous les joueurs que tu as affrontés, quels sont ceux que tu considères comme les plus aptes à rivaliser avec toi ?

En Europe ,  je dirais V-ryu, Zak , Ryan Hart, Infexious entre autres.

As-tu déjà perdu un  « défi » contre un joueur (online ou offline) ?

Hmm… En Europe quasiment pas de mémoire. Contre les joueurs japonais, j en ai perdu 2 et une égalité  contre Daigo, perdu 2 contre Eita et gagné 2 contre Fuudo

httpvp://www.youtube.com/view_play_list?p=3A8AFC4793BDA061

Alioune vs Fuudo (Cannes - WGC 2010)

La majorité des tops players internationaux privilégient les conditions de jeu offline et apprécient l’aspect compétitif proposé par les tournois en plus de l’aspect « familial » qui en découle. Malgré ton assez joli palmarès, tu es souvent critiqué. Quel regard portes-tu sur ce genre de critiques qui disent que tu es meilleur online chez toi au chaud, qu’offline en tournois ?

Je ne suis pas moins fort online (dans de bonnes conditions j’entends bien) qu’offline et inversement et je ne pense même plus avoir à le prouver. Les temps de réaction sont plus ou moins stricts selon les connections mais rien de vraiment gênant. Idéalement tout le monde jouerait offline dans des conditions parfaites, avec un mélange et une qualité d’adversaires au top, toujours disponibles etc., malheureusement ce n’est pas le cas en Europe et ne le sera pas de si tôt.  Le online me permet non seulement de mettre à l’essai mes progrès ainsi que mes théories, mais me donne aussi accès à une variété de joueurs, de matchups, la possibilité de pouvoir affronter les top européens, tout cela selon mes disponibilités. D’autre part, je ne joue pas uniquement qu’en online, je fais souvent des mini-sessions offline à la maison. J’ai participé à pas mal de tournois a SF4, mais j’ai décidé depuis quelques temps de mettre la priorité sur mon niveau plutôt que sur une participation systématique  à des tournois.

-

Comme beaucoup, je suppose que tu joues beaucoup moins depuis la sortie du jeu. En moyenne combien d’heures par jour passes-tu actuellement sur SF4 ?

Actuellement je dois faire des sessions d’une heure la plupart du temps avec quelques sessions plus longues en fonction de mes disponibilités en training ou en session.

En dehors de Street Fighter 4 joues-tu à d’autres jeux ?

Oui je joue un peu à tout, en ce moment j’aime bien Sonic & Sega All Stars Racing

Super Street Fighter sortira bientôt sur nos consoles. Estimes-tu qu’une sortie Arcade est nécessaire pour l’épanouissement de la communauté ?

Indirectement oui, car l’inverse serait se priver d’une très grande masse de joueurs de haut niveau japonais  qui contribue traditionnellement à l’évolution des autres communautés.

Concernant le prochain épisode de la série. Quels personnages testeras-tu en premier ?

Ibuki, Makoto , Guy, Dudley, Dee Jay en plus de la dizaine de persos que je joue à SF4.

Crois-tu que la hiérarchie européenne établie à SF4 sera modifiée et qu’à SSF4 il y aura toujours « Alioune et les autres ? »

Je pense que Street Fighter 4 aura permis aux nouveaux arrivants dans les jeux de combats d’acquerir les bases et l’expérience nécessaire pour la suite de la série. Il faudra s’attendre à une hausse du niveau européen et de la compétition. Mais je ne pense pas à un chamboulement particulier lorsqu’on sait que le jeu reposera sur le même système.

Merci beaucoup d’avoir accordé à Hitcombo.com cette interview.

Merci à vous.

Propos recueillis par Bachaka.